01/02/2021 17:02

Canicules et sécheresses vont se multiplier en France si rien n'est fait rapidement contre le réchauffement climatique, selon Météo France

Canicules et sécheresses vont se multiplier en France si rien n'est fait rapidement contre le réchauffement climatique, avec une hausse de la température moyenne proche de 4 degrés d'ici la fin du siècle, jusqu'à 6 degrés dans certaines zones, selon des projections de Météo France publiées lundi. Ce réchauffement affectera plus le sud-est du pays, selon ces modèles régionalisés mis en ligne sur le site www.drias-climat.fr et qui actualisent de précédentes données remontant à 2014.

A partir d'une série de projections réalisées sur le climat en Europe pour le Giec (experts de l'Onu sur le climat), Météo France, l'Institut Pierre Simon Laplace et le Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique ont produit des estimations à l'échelle régionale pour la France métropolitaine, afin notamment de favoriser les travaux sur l'adaptation des territoires. Ces simulations ont été réalisées à partir de trois scénarios modélisés par le Giec (émissions de gaz à effet de serre maîtrisées, modérées ou non-réduites), et à trois horizons temporels - 2050, 2070 et 2100.

Au niveau national, par rapport à la période de référence retenue - 1976 à 2005 - le réchauffement est contenu, dans les trois scénarios, à autour de 1 degré jusqu'en 2040. Les trajectoires divergent ensuite fortement, avec une stabilisation autour de +1° dans un scénario d'émissions maîtrisées, une hausse de 2,2° en moyenne dans le scénario intermédiaire et de +3,9° dans le scénario de fortes émissions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
2/février/2021 - 11h32

Toujours la même escroquerie depuis des dizaines d'années !

Le CO2 n'a rien à voir dans les variations climatiques qui sont naturelles. La théorie de l'effet de serre qui sert de base à toutes ces prédictions est fausse. La preuve, voilà plus de 40 ans qu'on nous annonce des catastrophes qui ne se produisent jamais.

En 2020 l'importante réduction des activités n'a eu strictement aucun effet sur la courbe de concentration en CO2 de l'atmosphère.

L'objectif est uniquement de justifier des taxes.

Portrait de Yanik65
2/février/2021 - 09h27
Azérol a écrit :

Ben voyons donc, comme si la France était responsable du dérèglement climatique mondial. Avant de taper sur les doigts des Français qu'est ce qu'on fait contre les deux plus gros pollueurs de la terre que sont l'Inde et les USA, rien on ferme sa gueule. Car les enjeux économiques sont colossaux.La pollution engendrée par la France c'est une goutte d'eau sur l'échiquier mondial. Il est vrai que c'est tellement facile de faire culpabiliser les Français et de les taxer au nom de l'écologie...

D'accord à 100%

Y'en a marre de s'auto-flageller (notamment en France) où on ne représente (quasiment) rien en terme d'émission de CO2 et autres pollutions.

Que nos grands spécialistes aillent mettre le nez en Chine, Inde, USA, Brésil où on défonce l'Amazonie à grands coups d'incendie pour faire des routes ...

 

Portrait de colmart18
1/février/2021 - 19h44

Tant que les grandes puissances industrielles  mondiales ne lèveront pas le pied et ne feront aucun effort il ne se passera rien de bon pour l'avenir , la France à elle seule ne peut pas grand chose ( même pas 1% du problème global ) , pour autant chacun doit y mettre du sien dans la limite de ses possibilités .Ne rêvons pas , la Chine , les Etats Unis et consorts n'en on rien à faire même si Biden fait croire le contraire .