27/01/2021 15:02

Jean-Frédéric Poisson appelle à la "désobéissance civile": "Le gouvernement doit changer sa manière de faire !" - VIDE0

Ce matin, Jean-Frédéric Poisson était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le président de la Voie du peuple appelle à une désobéissance civile face à l'éventualité d'un troisième confinement. Pour lui, "les règles qui nous sont imposés sont, pour beaucoup d’entre elles, des atteintes graves à nos libertés".

"L’économie française meurt à petit feu, beaucoup de nos concitoyens commencent à avoir des troubles à caractère psychologique, un certain nombre de gens se voient privés de leur outil de travail, de leur commerce", a-t-il continué. Il s’agit "d’une forme oppression qui justifie le fait que les Français commencent à désobéir aux règles absurdes et incompréhensibles que le gouvernement petit à petit nous impose", a ajouté Jean-Frédéric Poisson. "Les Français doivent commencer à se dire que ces règles gouvernementales sont absurdes et il faut commencer à désobéir à ces règles. C’est légitime, c’est leur droit !", a précisé Jean-Frédéric Poisson.

Et d'ajouter : "L’obligation de porter le masque dans la rue ne sert à rien, la fermeture des restaurants est absurde, tout ce qui est interdit aujourd’hui qui, petit à petit, fait mourir l’économie français pour des raisons incompréhensibles (...) Ce couvre-feu à 18h est une absurdité. Ça ne fonctionne pas, c’est intenable. Ça n’a aucun effet sanitaire. Les Français doivent apprendre petit à petit faire comprendre à ce gouvernement qu'on ne peut pas gouverner indéfiniment contre son peuple. Nous devons prendre toutes les libertés possible pour faire en sorte que le gouvernement change sa manière de faire".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de micpec
27/janvier/2021 - 16h25

Un type qui mérite, comme Lalanne d'être poursuivi pour de tels propos !

Portrait de filou034
27/janvier/2021 - 16h03

C'est qui se bouffon je suis le peuple mais il me représente mais pas pas du tout