22/01 17:02

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand propose la nomination du spécialiste des télécoms, Benoît Loutrel, comme membre du collège du CSA

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a proposé la nomination du spécialiste des télécoms, Benoît Loutrel, comme membre du collège du CSA, pour remplacer l'universitaire et économiste des médias Nathalie Sonnac, dont le mandat arrive à son terme. Benoît Loutrel est un haut fonctionnaire, polytechnicien et statisticien, à la carrière marquée par les télécoms. Comme le rappelle le communiqué de l'Assemblée nationale annonçant sa désignation, il a notamment été directeur général de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le gendarme des télécoms, après avoir dirigé la régulation des marchés fixes et mobiles au sein de son ancêtre, l'ART. Une expertise précieuse alors que le CSA, gendarme de la télévision et de la radio, va travailler de plus en plus étroitement avec ses homologues de l'Arcep.

Une fusion des deux régulateurs avait été écartée par le gouvernement, au profit d'une collaboration renforcée entre les deux instances. Benoît Loutrel a en outre été directeur des relations institutionnelles et des politiques publiques de Google France, et avait été chargé en 2019 d'une mission sur la régulation des réseaux sociaux par le secrétaire d'Etat au Numérique, un domaine dans lequel le CSA est amené à jouer un rôle grandissant. Conformément aux statuts du CSA, sa nomination, pour être validée, doit recevoir un avis conforme de la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale, adopté à la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le collège du CSA comprend en tout sept membres dont un président, actuellement Roch-Olivier Maistre, nommé sur proposition du président de la République, et six conseillers, nommés par les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale. Il est renouvelé par tiers tous les deux ans. Outre Nathalie Sonnac, un autre conseiller arrive à la fin de son mandat, Nicolas Curien, et son successeur, qui sera une femme pour respecter la parité, doit être désigné selon une procédure identique par le président du Sénat Gérard Larcher.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de À mon humble avis

À quand un CSA pour les réseaux sociaux??..!

Portrait de YVESM
22/janvier/2021 - 20h02

Parité, Google...CSA...Ok !!!