18/01 20:01

Coronavirus: La France comptabilise plus de 400 décès en 24h selon les chiffres fournis ce soir par Santé Publique France

19h59: La France a comptabilisé 3 736 nouvelles contaminations depuis dimanche (un chiffre bas le lundi en raison des faibles remontées du week-end, Ndlr). Ces dernières 24 heures, 404 décès ont été enregistrés à l'hôpital. Par ailleurs, 25 584 patients sont actuellement hospitalisés (dont 1 666 nouvelles admissions en 24 heures). Parmi eux, 2 803 sont en réanimation ( 254 nouvelles admissions).

16h03: Compte tenu de la situation sanitaire actuelle en Europe, "Disneyland Paris n’ouvrira pas le 13 Février prochain, comme annoncé précédemment. Si vous avez réservé pendant les périodes de fermeture, vous trouverez sur notre site internet la mise à jour de nos conditions commerciales.", indique la direction du parc. Et d'ajouter: "Si les conditions le permettent, nous réouvrirons Disneyland Paris le 2 avril 2021 et nous prenons dès maintenant toutes les réservations à partir de cette date. Compte tenu du contexte, celle-ci est susceptible d’évoluer. Nous vous en informerons dès que possible.". "Nous sommes impatients de pouvoir vous accueillir à nouveau lors de notre réouverture. Nous vous remercions de votre fidélité et de votre compréhension durant cette période difficile."

15h45: "Que le gouvernement dise la vérité! Qu'on ne recommence pas la même histoire qu'avec les masques ou les tests", a exhorté lundi la maire de Lille, Martine Aubry, alertant sur une "pénurie de vaccins" au moment où la vaccination contre le Covid-19 s'élargit aux plus de 75 ans. "Ma conviction c'est qu'on est vraiment en pénurie de vaccins" a affirmé la maire socialiste, faisant part d'une "grande inquiétude" à l'AFP, après avoir assisté au démarrage d'un des deux centres de vaccination ouverts par la ville. La mairie a ouvert ces deux centres, à la capacité respective de 800 et 840 personnes par semaine, pour la vaccination, mais s'est vu refuser d'en ouvrir plus, a-t-elle rapporté. "Le préfet nous a demandé d'organiser deux centres mais pas plus" a indiqué Martine Aubry, qui souhaiterait également ouvrir le Zénith pour la vaccination. "Nous pourrions y vacciner 1.000 ou 2.000 personnes par jour, mais cela nous a été refusé alors que Lyon et Cannes le font", constate la maire, pour qui le problème, "c'est l'arrivée des doses, tout le sujet est là". Dans les centres municipaux, qui fonctionnent avec du personnel administratif et des médecins et infirmiers fournis par la ville, "la vraie difficulté, c'est qu'on a été plein immédiatement et qu'on a un nombre de doses extrêmement restreints, donc on ne peut pas augmenter", détaille-t-elle. "Je comprends fort bien qu'on donne plus de doses aux zones qui sont largement infectées, mais qu'on nous le dise, qu'on ne nous fasse pas croire que toutes les personnes de plus de 75 ans peuvent s'inscrire alors qu'aujourd'hui, tout est bloqué. C'est vrai à Paris, c'est vrai à Lille et j'imagine dans beaucoup d'endroits", conclut Mme Aubry.

11h: Le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré lundi que le cap du million de Français vaccinés contre le Covid-19 serait "largement atteint d'ici la fin du mois", en marge d'une visite au CHU de Grenoble au premier jour de la vaccination ouverte aux plus de 75 ans et à ceux présentant des pathologies à "haut risque". "Avec l'accélération de la campagne de vaccination dans les Ehpad. Nous aurons largement atteint le million de Français vaccinés d'ici la fin du mois", a-t-il déclaré à la presse après avoir visité le centre de vaccination du CHU grenoblois où il a lui-même exercé comme neurologue. "Tout le monde ne peut pas être vacciné en un jour ou une semaine, non pas parce que la logistique ne suivrait pas, mais parce que l'enjeu c'est d'avoir suffisamment de doses pour vacciner tous les Français", a-t-il toutefois prévenu, après cette courte visite organisée à l'occasion de l'ouverture des vaccinations à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans et à celles présentant des pathologies à "haut risque" (insuffisances rénales chroniques, cancer sous traitement...). La vaccination était jusqu'ici réservée à certains publics prioritaires dont les résidents d'Ehpad ou les soignants.

"A chaque fois que des doses arrivent, on les met immédiatement à disposition, on ouvre des créneaux de rendez-vous pour les Français. Nous sommes en flux tendu, c'est notre stratégie, c'est la stratégie de tous les pays qui vaccinent", a assuré M. Véran. En réponse à certains élus qui jugent insuffisantes les livraisons de vaccins sur leurs territoires, le ministre a rétorqué: "nous avons donné dans chaque territoire le nombre précis de doses livrées cette semaine, la semaine prochaine, celle d'après et celle encore d'après, pour donner de la lisibilité et de la visibilité à toutes les équipes des centres de vaccination". "Toutes les personnes qui ont ouvert des créneaux de rendez-vous pour dans trois semaines par exemple, savent et savaient par avance combien de doses de vaccin leur seraient livrées. Si la question c'est +plus je programme de gens, plus on me donnera de vaccins au détriment des territoires voisins+, la réponse est non", a-t-il insisté, mentionnant toutefois "une exception". Dans les "territoires dans lesquels le virus circule le plus, notamment le Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté ou Nice et les Alpes Maritimes (...), nous avons donné davantage de vaccins avec le vaccin Moderna, parce que là-bas l'épidémie fait beaucoup plus de dégâts qu'à Grenoble ou ailleurs en France", a-t-il détaillé.

Au total, 6,4 millions de personnes sont ainsi appelées à se faire vacciner dans plus de 800 centres. Le ministre de la Santé, qui invite à la "patience", vise entre 2,4 millions de vaccinations d'ici fin février "et peut-être 4 millions si d'autres vaccins commandés venaient à être homologués".

08h23: Une majorité de Français sont favorables à la mise en place d'un "passeport vaccinal" qui permettrait aux personnes immunisées contre le coronavirus d'accéder à certains lieux ou activités, selon un sondage Ifop réalisé pour Lemon. Mais de son coté, le gouvernement juge ce débat "prématuré". Ce sont en effet six Français sur dix qui se disent favorables à la vaccination obligatoire pour prendre un avion pour aller à l'étranger ou rendre visite à une personne vulnérable dans un Ehpad ou un hôpital.

Toutefois, selon cette étude, le taux d'acceptation est plus faible pour l'accès aux transports en commun (52%), aux collèges, lycées et aux espaces de loisirs comme les cinémas et les théâtres (50%). Les Français ne sont que 45% à s'y dire favorables pour les commerces.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oh Yes It's Good
18/janvier/2021 - 22h26

Il y a 2 semaines c'était méfiance générale envers le vaccin, et aujourd'hui c'est : "faut aller vite, plus vite, que fout le gouvernement !".

Eh ben avec des tocards pareils... je préfère encore voir Macron et son gouvernement aux manettes.

Portrait de muzo 28
18/janvier/2021 - 19h46
hummerH2 a écrit :

J'ai un autre petit problème mathématique que je n'arrive pas à résoudre.

En 3 semaines, 500 000 doses par semaine ont été livrées, soit 1 500 000 doses. (peut-etre meme plus si on utilise la fameuse 6eme dose).

A ce jour nous en sommes a 500 000 personnes vaccinés.

Ou est le million de doses non utilisé ??? dans les congélateurs? en attente ? et pourquoi ?

je pense que les congélos sont encore bien équipés, les ehpad n'on pas finit leurs vaccins, les personnels non plus.

Il y a un super congel dans un hopital dans mon département(2smiley. Peut être bien qui se prêtent  ces congelateurs d'un département à l'autre (humour)?

Ou il y en a de perdu? Sinon j'ai eu mon vaccin, sans aucun effet secondaire, si ça peut rassurer.

Portrait de hummerH2
18/janvier/2021 - 19h40
muzo 28 a écrit :

en fait c'est saturé aussi région Centre, on a le lieu mais impossible de prendre de RV. 

Mme 35h a raison sur ce point. 

C'est saturé aussi chez moi, impossible de prendre le moindre RDV, et je pense que le problème est national.

Dans ces conditions, on se demande pourquoi le gouvernement a ouvert aujourd'hui la vaccination à d'autres catégories de personnes ... ???

Portrait de muzo 28
18/janvier/2021 - 19h33
hummerH2 a écrit :

""Je comprends fort bien qu'on donne plus de doses aux zones qui sont largement infectées, mais qu'on nous le dise, qu'on ne nous fasse pas croire que toutes les personnes de plus de 75 ans peuvent s'inscrire alors qu'aujourd'hui, tout est bloqué. C'est vrai à Paris, c'est vrai à Lille et j'imagine dans beaucoup d'endroits", conclut Mme Aubry."

 

Ben mince alors !!!

Si on m'avait dit que je serais un jour d'accord mot pour mot avec une déclaration de Mme Aubry !!!

en fait c'est saturé aussi région Centre, on a le lieu mais impossible de prendre de RV. 

Mme 35h a raison sur ce point. 

Portrait de hummerH2
18/janvier/2021 - 19h29
muzo 28 a écrit :

je me répète

Une fois reconstitué et mis en seringue le délais est de 6h, sinon c'est poubelle.  Il faut un médecin et un personne qui fait les injections, qui surveille les potentielles réactions allergiques des vaccinés, il y a la paperasse et une connexion au site de déclaration ..C'est six doses pour un flacon, car la pénurie  se profile. Alors si vous voulez un vaccin qui reste au chaud 3 jours c'est pas un soucis, car il faut aussi trouver des professionnels qui n'ont que ça à faire. 

J'ai un autre petit problème mathématique que je n'arrive pas à résoudre.

En 3 semaines, 500 000 doses par semaine ont été livrées, soit 1 500 000 doses. (peut-etre meme plus si on utilise la fameuse 6eme dose).

A ce jour nous en sommes a 500 000 personnes vaccinés.

Ou est le million de doses non utilisé ??? dans les congélateurs? en attente ? et pourquoi ?

Portrait de muzo 28
18/janvier/2021 - 19h15
Kratusse a écrit :

Super exploit quand on sait qu'en France il y a un million de professionnel capable de vacciner

1 vaccin par professionnel sur 25 jours d'activité... Aucune raison de s'en vanter..

Il aurait suffi que chaque médecin vaccine un patient tous les 3 jours pour arriver au même résultat sans standard surchargés sans aucun lieu dédié pour cela juste les médecins pas les infirmière ni les pharmaciens... Je ne pense pas que ce soit très difficile pour une secrétaire medicale de contacter les patiens de plus de 75 ans du docteur pour lequel elle exerce pour leur fixer un rendez-vous

je me répète

Une fois reconstitué et mis en seringue le délais est de 6h, sinon c'est poubelle.  Il faut un médecin et un personne qui fait les injections, qui surveille les potentielles réactions allergiques des vaccinés, il y a la paperasse et une connexion au site de déclaration ..C'est six doses pour un flacon, car la pénurie  se profile. Alors si vous voulez un vaccin qui reste au chaud 3 jours c'est pas un soucis, car il faut aussi trouver des professionnels qui n'ont que ça à faire. 

Portrait de LOIC 33
18/janvier/2021 - 19h15

Écoutez le sketch de Castex dans C a Vous sur la 5 ! On a du mal à croire ses déclarations......

 

Portrait de msc2006
18/janvier/2021 - 18h37
ΣNIGMΛ a écrit :

De l'amateurisme depuis le départ.

qui a réduit le stock de masque !!! qui peut produire en France  120 millions de dose   dites moi  

Portrait de msc2006
18/janvier/2021 - 18h27
Kratusse a écrit :

Super exploit quand on sait qu'en France il y a un million de professionnel capable de vacciner

1 vaccin par professionnel sur 25 jours d'activité... Aucune raison de s'en vanter..

Il aurait suffi que chaque médecin vaccine un patient tous les 3 jours pour arriver au même résultat sans standard surchargés sans aucun lieu dédié pour cela juste les médecins pas les infirmière ni les pharmaciens... Je ne pense pas que ce soit très difficile pour une secrétaire medicale de contacter les patiens de plus de 75 ans du docteur pour lequel elle exerce pour leur fixer un rendez-vous

il faut déja les produire les vaccins  car nous sommes pas les seuls dans le monde , il faut entre 7 et 14 milliards de dose selon les vaccins .... cqfd 

Portrait de Amos
18/janvier/2021 - 18h26
hummerH2 a écrit :

""Je comprends fort bien qu'on donne plus de doses aux zones qui sont largement infectées, mais qu'on nous le dise, qu'on ne nous fasse pas croire que toutes les personnes de plus de 75 ans peuvent s'inscrire alors qu'aujourd'hui, tout est bloqué. C'est vrai à Paris, c'est vrai à Lille et j'imagine dans beaucoup d'endroits", conclut Mme Aubry."

 

Ben mince alors !!!

Si on m'avait dit que je serais un jour d'accord mot pour mot avec une déclaration de Mme Aubry !!!

Thuriot, le maire de Nevers a expliqué que la Nièvre n'avait que 300 doses pour chaque lieu de vaccination (il y en aurait dix) et la Nièvre est en couvre-feu à 18h depuis le 02janvier.

Alors le "on donne aux zones les plus infectées" je n'y crois pas vraiment.

Portrait de msc2006
18/janvier/2021 - 18h25

avant de parler de pénurie il faudrait deja savoir combien de vaccin sont livré chaque semaine a l europe car il faut quand même l outil industriel pour les fabriquer . pourquoi sanofi ou bio merieux ne fabrique en sous licence

Portrait de ΣNIGMΛ
18/janvier/2021 - 17h47

De l'amateurisme depuis le départ.

Portrait de hummerH2
18/janvier/2021 - 17h15

""Je comprends fort bien qu'on donne plus de doses aux zones qui sont largement infectées, mais qu'on nous le dise, qu'on ne nous fasse pas croire que toutes les personnes de plus de 75 ans peuvent s'inscrire alors qu'aujourd'hui, tout est bloqué. C'est vrai à Paris, c'est vrai à Lille et j'imagine dans beaucoup d'endroits", conclut Mme Aubry."

 

Ben mince alors !!!

Si on m'avait dit que je serais un jour d'accord mot pour mot avec une déclaration de Mme Aubry !!!

Portrait de Kratusse
18/janvier/2021 - 16h20

Super exploit quand on sait qu'en France il y a un million de professionnel capable de vacciner

1 vaccin par professionnel sur 25 jours d'activité... Aucune raison de s'en vanter..

Il aurait suffi que chaque médecin vaccine un patient tous les 3 jours pour arriver au même résultat sans standard surchargés sans aucun lieu dédié pour cela juste les médecins pas les infirmière ni les pharmaciens... Je ne pense pas que ce soit très difficile pour une secrétaire medicale de contacter les patiens de plus de 75 ans du docteur pour lequel elle exerce pour leur fixer un rendez-vous

Portrait de jarod.26
18/janvier/2021 - 16h12

le pauvre michey ! toujours à la rue 

Portrait de steff03
18/janvier/2021 - 16h08

D'après des sources policières, reconfinement prévu de fin janvier à mi mars... Disney a été prévenu aussi ????