17/01 19:12

L'opposant russe Alexeï Navalny arrêté dès son atterrissage à l'aéroport de Moscou en provenance d'Allemagne où il a été soigné après avoir été empoisonné au Novitchok

19h12: L'opposant russe Alexeï Navalny arrêté dès son atterrissage à Moscou en provenance d'Allemagne. En montant à bord aux côtés de sa femme Ioulia, Alexeï Navalny avait dit être "très heureux" de revenir et assuré "n'avoir rien à craindre en Russie". "Je suis certain que tout va bien se passer. On va m'arrêter? Ce n'est pas possible, je suis innocent", a-t-il lancé, avant d'ajouter: "En Allemagne, c'était bien, mais rentrer à la maison c'est toujours mieux".

A l'aéroport Vnoukovo, où l'opposant était à l'origine attendu, la police a pourtant interpellé la plupart de ses alliés venus l'accueillir, dont Lioubov Sobol, figure montante de l'opposition russe déjà arrêtée il y a quelques semaines. La police antiémeute y était présente en force et délogeait progressivement de l'aéroport la plupart des quelques 200 partisans d'Alexeï Navalny qui s'y trouvaient, selon des journalistes de l'AFP. Les alliés d'Alexeï Navalny sont accusés de "désobéissance" envers la police, a précisé sur Twitter un proche collaborateur, Ivan Jdanov.

.

08h11: Le principal opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, s'apprête à retourner en Russie après avoir passé plusieurs mois en Allemagne. Il y était soigné d'un empoisonnement présumé qu'il impute au Kremlin. Alexeï Navalny appelle ses partisans à venir l'accueillir, mais Moscou prévient qu'il pourrait être arrêté.

Le chef de file de l'opposition russe était subitement tombé dans le coma en août, alors qu'il revenait d'un voyage en Sibérie. D'abord hospitalisé à Omsk, une grande ville de la région, il avait finalement été évacué vers un hôpital berlinois sous la pression de ses proches.

Trois laboratoires européens ont depuis conclu que l'opposant avait été empoisonné par un agent innervant de type Novitchok, développé à l'époque soviétique, conclusion confirmée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) malgré les dénégations de Moscou. L'opposant accuse les services spéciaux russes (FSB) d'avoir tenté de l'assassiner sur l'ordre direct de Vladimir Poutine.

Au gré des versions, les autorités russes ont elle mis en cause les services secrets occidentaux, ou l'hygiène de vie d'Alexeï Navalny. Jusqu'à présent, Moscou a refusé d'ouvrir une enquête pour découvrir ce qui est arrivé à Alexeï Navalny, arguant notamment du refus de l'Allemagne de transmettre ses données à la Russie.

Samedi, Berlin a toutefois annoncé avoir transmis à Moscou des éléments de son enquête judiciaire, notamment "des procès-verbaux" d'interrogatoires d'Alexeï Navalny et "des échantillons de sang et de tissus, ainsi que des morceaux de vêtements", disant s'attendre à ce que Moscou commence désormais à "faire la lumière sur ce crime".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mikhail63
18/janvier/2021 - 06h51
popeye55 a écrit :

Le copain à Mélenchon, Vladimir P. ne rigole pas avec les opposants. Je me demande bien ce qu'en pense le roi auto-proclamé JLM ?

Vous vous trompez de cible: c'est pas le copain de Mélenchon, mais de la famille Le Pen! Ils ont été au kremlin cherchez de l'argent chez Poutine, tout comme le père Le Pen allait à Moscou cherchez l'argent des rouges(cf ina jean marie le pen arborant une chapka , au kremlin)

Portrait de Mikhail63
18/janvier/2021 - 06h50
LOIC 33 a écrit :

Cet homme est vraiment très courageux, il y en a plus d'un qui serait resté éloigné de Poutine, souhaitons que de nombreux pays démocratiques volent a son secours.....

Courageux...ou très con!

Portrait de popeye55
17/janvier/2021 - 23h47

Le copain à Mélenchon, Vladimir P. ne rigole pas avec les opposants. Je me demande bien ce qu'en pense le roi auto-proclamé JLM ?

Portrait de Jilou1994
17/janvier/2021 - 21h08

C'était couru d'avance que l'avion serait détourné et qu'il se ferait arrêter, alors c'est quoi le but ? Sa maison c'est là où on le traite avec respect et pas forcément la Russie, en tout cas pour le moment. Il est à 100 contre 1 dans le parcours. C'est comme si à Pékin ou même Hong Kong il souhaitait imposer la démocratie. Je crois qu'il est sincère mais aussi certainement très illusionné.  

Portrait de Peter Parker du Globe
17/janvier/2021 - 21h01

Quel con !! Il ne pouvait pas rester tranquille là où il était !! Et après, il va encore se plaindre ...

Portrait de LOIC 33
17/janvier/2021 - 21h00

Cet homme est vraiment très courageux, il y en a plus d'un qui serait resté éloigné de Poutine, souhaitons que de nombreux pays démocratiques volent a son secours.....

Portrait de Climato
17/janvier/2021 - 19h34 - depuis l'application mobile

Son retour en Russie est une provocation. Quand cessera cette mascarade ?

Portrait de Angelussauron
17/janvier/2021 - 11h35

Chapeau

Même si on sait très bien ce qui lui arrivera une fois là bas...