13/01 22:11

François Bayrou annonce la mort de la députée du Modem et ancienne ministre Marielle de Sarnez à l'âge de 69 ans - Elle est décédée à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière - Vidéo

La députée du Modem et ancienne ministre Marielle de Sarnez est morte à l'âge de 69 ans, a annoncé le président du parti François Bayrou sur Twitter. "Notre chagrin est immense", a ajouté le président du MoDem, regrettant une femme politique "si talentueuse et si courageuse". Elle est décédée à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Marielle Lebel de Sarnez, dite Marielle de Sarnez, née le 27 mars 1951 à Paris. Bras droit de François Bayrou, elle est la première vice-présidente du Mouvement démocrate (MoDem). Député européen de 1999 à 2017, elle siège au sein du groupe ADLE et exerce la fonction de secrétaire générale du Parti démocrate européen. Éphémère ministre chargée des Affaires européennes en 2017, elle est élue député dans la onzième circonscription de Paris puis devient présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale. En 2019, elle est mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires du Mouvement démocrate au Parlement européen.

Entrée en politique pour soutenir la candidature de Valéry Giscard d'Estaing à l’élection présidentielle de 1974, elle est une des chevilles ouvrières du mouvement de jeunesse des Jeunes Giscardiens avant de participer à la création de l’UDF en 1978. Elle collabore successivement auprès des responsables de l'UDF, Jean Lecanuet, Simone Veil et Raymond Barre avant d'être nommée secrétaire générale des États généraux de l'opposition, lancés par l'UDF et le RPR en 19896.

De 1993 à 1997, elle est d'abord conseillère, puis directrice de cabinet de François Bayrou au ministère de l'Éducation nationale. Elle est la première femme française non-énarque à occuper un tel poste, et est restée toujours très proche de François Bayrou. Elle est ensuite secrétaire générale du groupe UDF à l’Assemblée nationale entre 1997 et 1998.

Vice-présidente de l'UDF, elle est élue en mars 2006 à la tête de la fédération de son parti à Paris, contre le sénateur et conseiller de Paris, Yves Pozzo di Borgo. En 2007 et 2012, elle est directrice de campagne de François Bayrou pour l’élection présidentielle française. Dans la foulée du scrutin de 2007, elle devient cofondatrice et vice-présidente du Mouvement démocrate (MoDem). Le 27 septembre 2008, elle est élue présidente du MoDem à Paris. Elle en cède la présidence à l'automne 2009, devenant alors vice-présidente du mouvement départemental. (Wikipedia)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rosette
14/janvier/2021 - 13h00

Triste de voir cette femme partir. Quelqu'un de bien sans aucun doute. Sa seule erreur est d'avoir rejoint son dernier patron politique, une girouette qui donne des nausées. Reposez en paix madame.

Portrait de Maxicoco
14/janvier/2021 - 12h19
Amos a écrit :

Rip

Je pense que Bayrou doit être très malheureux, c'était vraiment son bras-droit, son amie, son ame-soeur politique.

Bayrou le caméléon de la politique qui bouffe à tout les râteliers !!

Portrait de Amos
14/janvier/2021 - 12h14

Rip

Je pense que Bayrou doit être très malheureux, c'était vraiment son bras-droit, son amie, son ame-soeur politique.

Portrait de Spinoza
14/janvier/2021 - 08h22

Que l'extrême-droite identitaire prenne la mort d'une femme pour déverser son fiel n'est guère étonnant. Quelle indécence !!!

Pour ma part je salue la mémoire de cette femme engagée et résolument européenne. Je suis très sincèrement triste. Toutes mes condoléances. Reposez en paix Madame De Sarnez.

Portrait de marine2022
14/janvier/2021 - 07h26
Capri a écrit :

RIP. Marielle de Sarnez, c'était quand même la politique à l'ancienne sous des airs sympathiques "En mai 2019, une ancienne assistante parlementaire de Marielle de Sarnez affirme avoir été sa « gouvernante ». Selon elle, 65 % de son temps étaient consacrés à des « tâches personnelles au profit de Marielle de Sarnez », telles que la supervision des travaux de construction d’une demeure sur l’île de Patmos en Grèce, ou encore l'organisation des voyages pour l’eurodéputée et ses neveux, et la gérance du salaire de sa femme de ménage".

Ça n'arrive pas à la cheville des emplois fictifs des attachés parlementaires du fn au parlement européen entre 2012 et 2017. Même sur la malhonnêteté marine est la meilleure. 

Portrait de Morlock3
14/janvier/2021 - 01h10

R.I.P

Portrait de Dex
14/janvier/2021 - 00h18

Il est en retard le Morlock 

Portrait de Marine2022
13/janvier/2021 - 23h20
Capri a écrit :

RIP. Marielle de Sarnez, c'était quand même la politique à l'ancienne sous des airs sympathiques "En mai 2019, une ancienne assistante parlementaire de Marielle de Sarnez affirme avoir été sa « gouvernante ». Selon elle, 65 % de son temps étaient consacrés à des « tâches personnelles au profit de Marielle de Sarnez », telles que la supervision des travaux de construction d’une demeure sur l’île de Patmos en Grèce, ou encore l'organisation des voyages pour l’eurodéputée et ses neveux, et la gérance du salaire de sa femme de ménage".

Merci pour cette information importante.

Portrait de Capri
13/janvier/2021 - 22h58
lysniais a écrit :

RIP

Heureusement il reste encore Bayrou pour répondre des affaires d'assistants parlementaires du Modem (des affaires du genre Fillon qui ,lui, a déjà été jugé!). les joies de la vitesse judiciaire selon le cas par cas... Mais c'est pas perdu, vivement 2022 et que la clique soit éjectée pour enfin être jugée!

Heu... vu le nouveau poste de Bayrou, mon petit doigt me dit que ça risque de prendre encore un peu de temps...

Portrait de Capri
13/janvier/2021 - 22h57
lysniais a écrit :

RIP

Heureusement il reste encore Bayrou pour répondre des affaires d'assistants parlementaires du Modem (des affaires du genre Fillon qui ,lui, a déjà été jugé!). les joies de la vitesse judiciaire selon le cas par cas... Mais c'est pas perdu, vivement 2022 et que la clique soit éjectée pour enfin être jugée!

Ah oui, en effet, cette justice à vitesse variable m'avait échappé : Fillon jugé en "express" et cette affaire des Assistants parlementaire du Modem non encore jugée ? Il aurait mieux valu qu'elle le soit pour dégager Marielle de Sarnez d'un poids psychologique néfaste à sa santé...

Portrait de lysniais
13/janvier/2021 - 22h40

RIP

Heureusement il reste encore Bayrou pour répondre des affaires d'assistants parlementaires du Modem (des affaires du genre Fillon qui ,lui, a déjà été jugé!). les joies de la vitesse judiciaire selon le cas par cas... Mais c'est pas perdu, vivement 2022 et que la clique soit éjectée pour enfin être jugée!

Portrait de Capri
13/janvier/2021 - 22h30

RIP. Marielle de Sarnez, c'était quand même la politique à l'ancienne sous des airs sympathiques "En mai 2019, une ancienne assistante parlementaire de Marielle de Sarnez affirme avoir été sa « gouvernante ». Selon elle, 65 % de son temps étaient consacrés à des « tâches personnelles au profit de Marielle de Sarnez », telles que la supervision des travaux de construction d’une demeure sur l’île de Patmos en Grèce, ou encore l'organisation des voyages pour l’eurodéputée et ses neveux, et la gérance du salaire de sa femme de ménage".

Portrait de LORIEPIE38
13/janvier/2021 - 22h24

Leucémie... 69 ans c'est jeune.