02/01 07:31

Coronavirus - Le couvre-feu à 18h entre en vigueur ce soir dans 15 départements Français : Voici comment les choses vont se passer ! Vidéo

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a officialisé au journal de 13 heures de TF1 la liste des départements où le couvre-feu sera avancé à 18 heures dès demain, samedi 2 janvier. Face au risque d’une nouvelle flambée épidémique, la mesure avait été annoncée depuis plusieurs jours, pour mieux préparer les Français, notamment ceux vivant dans la région Grand-Est et ses environs, mais aussi dans le sud-est.

De nombreux départements, où la présence du Covid-19 est jugée inquiétante, sont sous étroite surveillance. Exit 20 heures, il faudra maintenant être chez soi à 18 heures et ce jusqu’à 6 heures du matin dans les 15 départements suivants et pour deux semaines au moins :

HAUTES-ALPES ALPES-MARITIMES ARDENNES JURA MARNE HAUTE-MARNE MEURTHE-ET-MOSELLE MEUSE HAUTE-SAÔNE VOSGES MOSELLE NIÈVRE SAÔNE-ET-LOIRE

A noter qu’en fonction des données épidémiologiques, la liste pourrait s’agrandir très prochainement, notamment lorsque les chiffres seront mis à jour et permettront de connaître les répercussions des fêtes de fin d’année. «Dans une semaine, nous ferons le point», a précisé Gabriel Attal, tout en ajoutant que les forces de l'ordre feront preuve de tolérance lors des premiers jours dans les départements où le couvre-feu va passer à 18 heures.

Evidemment, les mêmes dérogations de sortie qu’aujourd’hui sont prévues. Le système de l’attestation remplie à la main ou sur son téléphone reste donc en vigueur, et ce peu importe son département.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
2/janvier/2021 - 10h59
Capri a écrit :

Dans les Alpes-Maritimes, par exemple, le taux d'incidence (nombre de cas sur les 7 derniers jours) est de 323 cas de CV19 pour 100.000 habitants. On a compris le caractère exponentiel de la diffusion de ce virus (1 personne en affecte 10, 10 en affectent 100...). Pour autant, réduire les temps de sortie des gens à 18h ne va-t-il pas précipiter les personnes dans les supermarchés sur une durée plus courte, donc faire en sorte qu'il y ait davantage de contacts ? Et faire se rencontrer les personnes âgées (qui font leurs courses dans la journée) avec les personnes qui travaillent (qui font leurs courses entre 18h et 20h) ?

Le taux d'incidence est calculé à partir des tests PCR dont le nombre d'amplification (CT) n'est pas donné. On peut donc leur faire dire n'importe quoi il suffit d'ajuster ce CT pour faire monter ou descendre à volonté le taux d'incidence.

Portrait de Capri
2/janvier/2021 - 09h07

Dans les Alpes-Maritimes, par exemple, le taux d'incidence (nombre de cas sur les 7 derniers jours) est de 323 cas de CV19 pour 100.000 habitants. On a compris le caractère exponentiel de la diffusion de ce virus (1 personne en affecte 10, 10 en affectent 100...). Pour autant, réduire les temps de sortie des gens à 18h ne va-t-il pas précipiter les personnes dans les supermarchés sur une durée plus courte, donc faire en sorte qu'il y ait davantage de contacts ? Et faire se rencontrer les personnes âgées (qui font leurs courses dans la journée) avec les personnes qui travaillent (qui font leurs courses entre 18h et 20h) ?