31/12 07:02

Le pire tueur en série de l'histoire des Etats-Unis, qui a avoué 83 meurtres de femmes, est décédé cette nuit, a annoncé l'administration pénitentiaire de Californie - Vidéo

Celui qui avait avoué 93 meurtres, est mort mercredi à l'âge de 80 ans, a annoncé l'administration pénitentiaire de Californie. Samuel Little, le pire tueur en série de l'histoire des États-Unis pour la police fédérale américaine, tuait ses victimes, souvent des femmes isolées et issues de minorités, en leur portant des coups violents et en les étranglant.

Une autopsie doit confirmer officiellement la cause du décès : elle sera pratiquée dans le comté de Los Angeles, où il était incarcéré depuis fin 2014. Samuel Little purgeait une peine de prison à perpétuité depuis 2014, quand il a été reconnu coupable et condamné pour le meurtre de trois femmes, mais en a revendiqué depuis lors des dizaines d'autres entre 1970 et 2005, dans une quinzaine d'Etats américains, dont la plupart étaient passés inaperçus.

Samuel Little est arrêté en 1961 et condamné à trois ans de prison pour cambriolage avec effraction dans un magasin de meubles à Lorain. Il est libéré en 1964. Il quitte l'Ohio et fait la navette entre différents États au cours des années suivantes. Il vit de larcins et de vols. En 1975, Samuel Little a été arrêté à 26 reprises dans 11 États pour des crimes tels le vol, des voies de fait, des tentatives de viol, des fraudes et des attaques contre des responsables du gouvernement. Il passe beaucoup de temps avec des prostituées et des souteneurs.

En 1982, il est arrêté à Pascagoula, dans le Mississippi, et inculpé du meurtre de Melinda LaPree, une prostituée âgée de 22 ans, disparue depuis septembre de la même année. Un grand jury a refusé d'inculper Samuel Little pour le meurtre de Melinda LaPree. Mais alors qu'il faisait l'objet d'une enquête, Samuel Little est transféré en Floride pour être jugé pour le meurtre de Patricia Mount, 26 ans, dont le corps avait été retrouvé à l'automne 1982.

Les témoins de l'accusation ont identifié Samuel Little, au tribunal, comme une personne qui avait passé du temps avec Patricia Mount, la veille de sa disparition.

En raison de la mise en doute des témoignages, Samuel Little est acquitté en janvier 1984 concernant le meurtre de Patricia Mount. Il déménage par la suite en Californie, où il s'installe dans les environs de San Diego.

En octobre 1984, Samuel Little est arrêté pour avoir agressé et battu deux prostituées et condamné à deux ans et demi de prison. Il est libéré en février 1987 et s'installe rapidement à Los Angeles, où il commet plusieurs meurtres.

Samuel Little est arrêté le 5 septembre 2012 dans un refuge pour sans-abri à Louisville (Kentucky), après que les autorités eurent utilisé des tests ADN pour établir qu'il était impliqué dans le meurtre de Carol Elford, tuée le 13 juillet 1987, Audrey Nelson, tuée le 14 août 1989 et Guadalupe Abodacha, tuée le 3 septembre 1987. Les trois femmes ont été tuées et retrouvées plus tard dans les rues de Los Angeles.

Little est extradé vers Los Angeles, où il est inculpé le 7 janvier 2013. Quelques mois plus tard, la police déclare que Samuel Little fait l'objet d'une enquête pour sa participation à des dizaines de meurtres commis dans les années 1980, qui n'avaient pas été révélés jusque-là.

Dans le cadre de ces nouvelles circonstances l'affaire du meurtre de LaPree, pour laquelle il avait été acquitté en 1984, est rouverte dans l'État du Mississippi. Au total, Samuel Little est soupçonné d'avoir participé à des dizaines de meurtres de femmes commis sur le territoire de nombreux États américains. (Wikipedia)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
31/décembre/2020 - 08h11

on ne va pas le regretter 

Portrait de Amos
31/décembre/2020 - 07h58

C'était un sacré prédateur mais surtout un fiasco de la police américaine. Ils ont laissé faire parce que ce n'était que des femmes de couleurs, jusqu'au jour où il y a eu un policier qui a dit " c'est lié" et ils ont trouvé rapidement. C'est exactement comme le boucher canadien, tant qu'il ne s'attaquait qu'aux squaws, ce n'était pas grave.

Une ordure en moins, c'est presque la meilleure nouvelle de l'année.