26/12 15:32

Facebook ferme la page du cuisinier australien Pete Evans, en accusant cette célébrité locale d'utiliser le réseau social pour propager la désinformation sur le coronavirus

Facebook a fermé la page du cuisinier australien Pete Evans, en accusant cette célébrité locale d'utiliser le réseau social pour propager la désinformation sur le coronavirus.

Ce chef qui avait acquis une renommée relative en participant à un programme télévisé de cuisine est devenu depuis le début de la pandémie une des figures de la mouvance conspirationniste australienne. Sa page était suivie par un million de personnes.

Mais Facebook a annoncé qu'il n'autorisait "personne à répandre des informations fausses au sujet du Covid-19 qui sont susceptibles de nuire à autrui" ou à propager des mensonges au sujet des vaccins contre le Covid-19.

"Notre politique est claire au sujet de ce type de contenus et nous avons retiré la page Facebook du chef Pete Evans en raison de violations répétées de ces politiques", précise le groupe dans un communiqué.

La page de M. Evans sur Instagram -une plateforme appartenant à Facebook- est toujours active et suivie par 278.000 personnes. Elle comporte notamment des messages encourageant les habitants de Sydney à s'opposer aux autorités sanitaires et à ne pas aller se faire tester.

La plus grande ville d'Australie s'efforce actuellement de contenir un foyer de contaminations de plus d'une centaine de cas qui a mis un terme à une phase de plusieurs mois où l'épidémie était maîtrisée.

"La pandémie est un canular, c'est aussi simple que cela", avait-il dit il y a quelques mois à l'AFP dans un entretien.

Ce n'est pas la première fois que Facebook ferme les comptes de personnalités accusées de propager la désinformation, au risque de se voir accuser de censure.

Le groupe américain a notamment annoncé l'interdiction de comptes liés à la mouvance conspirationniste QAnon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de geneve
27/décembre/2020 - 09h42
©Schoenauer© a écrit :

Tout dépend ce que vous dites sur FB ou Twitter. Vous ne pouvez pas trop parler du vaccin, ni de critiquer l'islam mais vous pouvez dire que hitler a oublié une juive candidate à miss France. 

Magnifique la vie que l'on nous promet pour les futures années. Au fait, tous les affiliés à ces FB ou Twitter, ils ne pourraient pas s'en passer ? Cela résoudrait tous les problèmes !

  
Portrait de geneve
26/décembre/2020 - 18h09

Parce que maintenant, c'est Facebook qui décide de ce qu'il faut dire !!! Damned !!!