21/12 19:08

Rokhaya Diallo annonce sur Sud Radio porter plainte contre une auditrice de la station qui a proféré des injures racistes à son encontre sur l'antenne - Vidéo

La journaliste Rokhaya Diallo a annoncé lundi sur Sud Radio avoir porté plainte contre une auditrice de la station qui avait proféré des injures racistes à son encontre, lors d'une séquence diffusée en octobre mais exhumée dimanche, sur laquelle va se pencher le CSA. Dimanche, la réalisatrice et militante antiraciste a relayé sur Twitter pour s'en indigner un extrait de l'émission "Les Vraies Voix", diffusé deux mois plus tôt sur Sud Radio mais qui lui avait jusqu'alors "échappé". 

Une auditrice y prend la parole, en réponse à un débat sur les indigénistes et les attentats. "Madame Diallo se plaint de la France, elle se plaint des blancs, mais si aujourd'hui elle est journaliste (...) elle le doit à l'ouverture d'esprit de notre éducation et de notre pays", démarre-t-elle.

"Parce que Mme Diallo, elle n'aurait pas bénéficié de tout ce que donne la France, je crois qu'il y a de fortes chances qu'elle serait en Afrique, avec 30 kilos de plus, 15 gosses en train de piler le mil par terre et d'attendre que son mari lui donne son tour entre les 4 autres épouses", ajoute l'auditrice. "Attention (la députée LFI) Danièle Obono va vous tomber dessus" ironise alors le magistrat Philippe Bilger, présent en studio aux côtés de l'essayiste Céline Pina, du psychologue Jean Doridot et du présentateur Philippe Rossi, qui répond pour sa part : "il suffit de dire comme vous l'avez dit que Rokhaya Diallo a eu de la chance d'être en France et d'avoir une vraie liberté d'expression".

Interpellés sur les sujet depuis dimanche, notamment par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, qui a dénoncé sur Twitter "des propos abjects", "les services du CSA ont engagé l'examen des saisines reçues et l'analyse de la séquence en question", a annoncé lundi à l'AFP le régulateur, sans se prononcer sur d'éventuelles sanctions.

De leur côté, Sud Radio, Philippe Rossi et Philippe Bilger ont également condamné les propos de l'auditrice et adressé leurs excuses à Rokhaya Diallo, d'abord sur Twitter, puis en direct lundi après-midi dans les "Vraies Voix", où les a remerciés Mme Diallo.

"J'estime que toute personne qui prend la parole dans l'espace public doit prendre ses responsabilités et mon avocat a déposé une plainte aujourd'hui à 16H" contre cette auditrice, qui sera "informée lorsqu'on aura retrouvé son identité", a annoncé la journaliste.

"J'accepte le débat d'idées mais aucunement l'injure ni le mépris envers mes origines et envers les personnes du continent africain", a-t-elle justifié. "Ces propos ne représentent en rien notre rédaction et notre radio (...) On ne cautionnera jamais les propos de haine, racistes, antisémites ou encore homophobes", a insisté le directeur général de Sud Radio, Patrick Roger.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jean Michel6
22/décembre/2020 - 11h45
eghisheim1961 a écrit :

Vous démontrez à longueur de posts que vous vivez dans le déni de réalité. Vous comprenez systématiquement le contraire de ce que vous lisez ou entendez. Vous êtes dans le meilleur des cas un illettré. 

Je crois que c'est plutôt toi l'illettré ici.

N'est pas français le musulman qui crache sur la France.

Comme n'étaient pas Français les nazis qui marchaient sur les Champs Elysées. 

Diallo passe sa vie à cracher sur un pays à qui elle doit tout, en plus d'être ingrate et hypocrite, elle est mal tombée.

Portrait de Parapluie
21/décembre/2020 - 23h22
LORIEPIE38 a écrit :

Bravo !

Les gens se croient tout permis cachés derrières leurs pseudos twitter ou au téléphone. Comme la station a les coordonnées des auditeurs, l'affaire ne devrait pas trainer. 

Du coup, quand est-ce que vous comptez assumer vos propos en utilisant votre nom et prénom au lieu de ce pseudo "loriepie38" ?!

 

Portrait de lysniais
21/décembre/2020 - 22h48

En octobre? Dialo vient enfin de comprendre et d'interpréter, elle trouvait que ça faisait trop longtemps qu'elle ne se victimisait plus!

Portrait de Wouhpïnaise
21/décembre/2020 - 21h06
KenShiro a écrit :

Je doute que sa plainte aboutisse réellement, car dans le fond l'auditrice n'a aucun propos racistes, elle relève juste que la condition d'une femme africaine n'a rien à avoir avec celles qu'elle a pu avoir en ayant eu la chance de grandir en France. 

Les 15 gosses, c'est plus une expression qu'autre chose.Quand au 30kg de plus, je dis pas que la femme africaine est forcément grosse, mais bon ils ont un autre canon de beauté en Afrique, où apparemment les formes sont appréciées bien plus qu'en Europe et avec les grossesses successives, difficile aussi de rester svelte.

Le coach sportif et la salle de fitness,  c'est un luxe bien européen.  Parce que déjà rien que d'avoir un hôpital où accoucher sans risque est déjà pas forcément chose facile à trouver, suivant où vous vivez sur ce continent, et encore faut-il en avoir les moyens financier...

Je ne sais pas si la plainte aboutira et/ou si le caractère raciste sera retenu. Mais les propos de cette auditrice sont hyper condescendants, injurieux et diffamatoires. Puis toutes les africaines ne sont pas des mamas de 100 kg affublées de 15 moutards et qui pilent le mil.

Je précise que je ne peux pas encadrer Diallo. smiley

Portrait de Jb02
21/décembre/2020 - 20h52 - depuis l'application mobile
eghisheim1961 a écrit :

Et c'est Diallo, pas Dialo.

@eghisheim1961 Ça change quoi au débat ?

Portrait de ThierryG
21/décembre/2020 - 20h05

Il n'y a rien de raciste, la plainte a peu de chance d'aboutir, j'ai pris le temps d'écouter la séquence, et cette femme explique que Madame Diallo se plaint de la France, elle se plaint des blanc, mais que c'est grâce à la France qu'elle a son statut actuel, puisque la France lui a ouvert toutes les possibilités de s'éduquer et de s'élever dans notre société.

 

Si Madame Diallo était née en Afrique, il est quasi certain que son statut aurait été tout autre, et donc que Madame Diallo devrait plus dire merci à la France et au français plutôt que de leur cracher dans le dos comme elle le fait inlassablement.

 

Bref, avec une bonne défense, qui opposerait la réflexion de cette auditrice, aux innombrales propos haineux tenu par Madame Diallo, le juge devrait vite trancher

Portrait de Wouhpïnaise
21/décembre/2020 - 19h52

Un peu normal qu'elle dépose plainte. Les propos tenus par cette auditrice sont désagréables et irritants. Ceci étant, Diallo n'est pas non plus un modèle de vertu. Certaines de ses déclarations à la limite de l'anti-France ne valent pas mieux.

Portrait de hummerH2
21/décembre/2020 - 19h35

Propos rudes voir désobligeants , certes.

Propos difficiles à entendre pour la personne concernée, je peux le comprendre.

Mais le "racisme", il se situe dans quels mots exactement ???