18/12 09:41

Coronavirus - Suède - Le roi relance le débat sur l'échec de la stratégie : "Je crois que nous avons échoué. Beaucoup de gens sont morts, et c'est terrible. C'est quelque chose qui nous fait tous souffrir"

Malgré un récent durcissement des autorités, la Suède et sa stratégie atypique contre le coronavirus sont de nouveau mises en grande difficulté par une redoutable deuxième vague que le pays nordique a longtemps cru pouvoir éviter. "Je crois que nous avons échoué", a affirmé jeudi le roi de Suède Carl XVI Gustaf, dans un inhabituel commentaire d'actualité. "Beaucoup de gens sont morts, et c'est terrible. C'est quelque chose qui nous fait tous souffrir", a-t-il affirmé à la télévision SVT.

Les propos ne mentionnaient pas la stratégie elle-même et le palais royal a affirmé à l'AFP qu'ils devaient être considérés comme "apolitiques". Mais l'inhabituelle critique royale a braqué les projecteurs sur les nouvelles difficultés de la stratégie suédoise.

Services de réanimation sous tension, demande de renfort de tout le personnel sanitaire qualifié à Stockholm, mortalité jusqu'à dix fois supérieure à ses voisins nordiques: la Suède, à l'approche moins coercitive face à l'épidémie, répète cet automne son bilan très médiocre du printemps. "L'autorité de santé publique avait préparé trois scénarios cet été. Nous nous étions calés sur celui du pire. Or, il s'avère que c'est deux fois pire", explique à l'AFP Lars Falk, un responsable de soins intensifs à l'hôpital Karolinska de Stockholm.

"Malheureusement, le niveau de contamination ne diminue pas (...) et c'est très inquiétant", affirme à l'AFP le directeur sanitaire de la région de Stockholm, Björn Eriksson, décrivant "une pression extrême sur le système de santé".

Jeudi, les hospitalisations liées au Covid en Suède ont dépassé leur pic du 20 avril, avec 2.509 patients traités - même si la proportion en soins intensifs est deux fois moindre qu'au printemps, autour de 10%.

Dans le royaume de 10,3 millions d'habitants, le nombre de morts a atteint 7.893, dont plus de 1.900 depuis début novembre. Et celui de nouveaux cas est à un niveau record, entre 6.000 à 7.000 par jour en moyenne, selon les données officielles.

Malgré des critiques d'une commission indépendante mardi, le Premier ministre Stefan Löfven s'est refusé jusqu'ici à qualifier la stratégie d'échec, appelant de nouveau jeudi à attendre la fin de l'épidémie pour en juger. "Le fait que tant de gens soient morts est un échec, on ne peut pas le voir autrement. C'est comme ça que j'interprète" les propos du roi, a-t-il affirmé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Hola2
18/décembre/2020 - 14h35

Il a au moins l'humilité de le reconnaitre..

Portrait de PhilRAI
18/décembre/2020 - 13h43
hummerH2 a écrit :

Il est vrai que si on compare les chiffres de la Suede avec ses 2 voisins immédiats, les chiffres parlent d'eux même !

La Suede a un taux de mortalité de  75 décès pour 100 000 habitants, soit 10 fois plus de morts !!! que chez leurs proche voisins Finlandais ( 8 décès pour 100 000 habitants), et leur voisins Norvegien ( 7 décès pour 100 000 ) .

Leur politique face au Covid a bien été un échec cuisant !

Quels traitements en Suède et en Finlande ?

Portrait de bibilababiole
18/décembre/2020 - 12h52
hummerH2 a écrit :

Il est vrai que si on compare les chiffres de la Suede avec ses 2 voisins immédiats, les chiffres parlent d'eux même !

La Suede a un taux de mortalité de  75 décès pour 100 000 habitants, soit 10 fois plus de morts !!! que chez leurs proche voisins Finlandais ( 8 décès pour 100 000 habitants), et leur voisins Norvegien ( 7 décès pour 100 000 ) .

Leur politique face au Covid a bien été un échec cuisant !

Il y a quelques mois, j'avais essayé d'expliquer ici même la même chose et qu'il ne fallait pas comparer le bilan suédois avec le français mais bien avec leurs proches voisins, assez furieux d'ailleurs de la stratégie suédoise et voyant d'un très mauvais oeil les suédois quand ils venaient dans leur pays. Encore aujourd'hui - à lire certains commentaires - on continue à faire une mauvaise comparaison alors que Suède et France n'ont pas la même densité de population, (5 fois supérieure en France) ni le même tourisme ( La suède au 41e rang lorsque la France est première).

Portrait de Hola2
18/décembre/2020 - 11h58

Le confinement marche, la preuve avec la Chine qui a depuis repris une vie normale. Quant à chez nous, la méthode suédoise aurait été un carnage assurément.

Portrait de hummerH2
18/décembre/2020 - 11h19

Il est vrai que si on compare les chiffres de la Suede avec ses 2 voisins immédiats, les chiffres parlent d'eux même !

La Suede a un taux de mortalité de  75 décès pour 100 000 habitants, soit 10 fois plus de morts !!! que chez leurs proche voisins Finlandais ( 8 décès pour 100 000 habitants), et leur voisins Norvegien ( 7 décès pour 100 000 ) .

Leur politique face au Covid a bien été un échec cuisant !

Portrait de PhilRAI
18/décembre/2020 - 11h10

La désinformation fait rage ! Sur le site worldometers.info/coronavirus/country/sweden/ on voit très bien que le nombre de cas augmente, ils ont dû augmenter le nombre de tests et le CT des PCR, par contre le nombre de décès est en chute libre depuis début décembre. Le gros problème de la Suède c'est qu'ils avaient interdit tout autre médicaments que le Remdesivir. Ils viennent de l'abandonner, et au vu de la chute de la mortalité ça ne m'étonnerait pas qu'ils soient passés à un traitement type Raoult.

Portrait de Yanik65
18/décembre/2020 - 11h09

On voit bien qu'il n'y a pas de solution miracle ... Tous les pays ont utilisé toutes les solutions possibles, confinement dur/souple, pas de confinement, immunité collective ... Rien ne marche. D'un point de vue sanitaire, il est acté que le virus circule et qu'il y aura toujours des cas positifs (graves ou moins graves). Reste à trouver la solution la moins dévastatrice économiquement.

Portrait de djbaxter
18/décembre/2020 - 11h04
Merlinot49 a écrit :

D'aprés certains c'était pourtant la méthode à suivre....curieusement on ne les entend plus smiley

Il faut pourtant juste rester factuels. Jusqu'à présent, les suédois ont toujours un taux de mortalité inférieur à la France, sans avoir nos 13 000 000 de dépressifs, sans avoir 100 000 restaurateurs en banqueroute, et d'autres centaines de milliers de commerce qui en prennent la voie.

Portrait de Merlinot49
18/décembre/2020 - 10h01

D'aprés certains c'était pourtant la méthode à suivre....curieusement on ne les entend plus smiley

Portrait de Amos
18/décembre/2020 - 09h59

Oh Gustave Bernadotte.  

Vive l'Empereur.

Portrait de th93100
18/décembre/2020 - 09h51

Euhhhh ??? où sont les multi experts de ce site qui citaient la Suède comme exemple absolu de ma gestion de la COVID ????