14/12 20:54

Emmanuel Macron annonce un référendum pour inscrire la protection de l'environnement dans la Constitution : "Les choix pris pour l'écologie doivent être acceptables par les Français"

Emmanuel Macron annonce qu'il soumettra une modification de l'article 1er de la Constitution au Parlement et qu'il y aura un référendum si l'Assemblée nationale et le Sénat acceptent de la voter.

"Sur l'article 1er de la Constitution, votre proposition de réforme sera transmise en même temps que la loi au Conseil des ministres. Ce sera une réforme constitutionnelle en un article, elle doit être votée en des termes identiques par l'Assemblée nationale et le Sénat. Ce jour-là, elle sera soumise à référendum", a déclaré le président.

"Les choix pris pour l'écologie doivent être acceptables par les Français", a prévenu lundi Emmanuel Macron en lançant sa rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), qui l'ont pressé de prendre enfin des "décisions fortes" pour lutter contre le réchauffement climatique.

Pendant les deux premières heures de débat, le chef de l'Etat n'a pas fait de nouvelles annonces importantes mais a répondu pied à pied à une salve de questions concrètes et parfois techniques d'une partie des 132 citoyens participants, dont 74 au siège du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Ils l'ont interpellé directement. "Vous avez l'occasion de rentrer dans l'Histoire en prenant des décisions fortes. Alors, osez, monsieur le président!", lui a lancé Christine, venue d'un "petit village des Alpes". Car, a-t-elle regretté, "nous constatons que les mesures que nous proposions sont toutes amoindries".

"Ce que nous vous demandons, c'est d'être cohérent", lui a demandé Agnès en l'interrogeant sur la 5G. Plus polémique, Paul a déploré sa politique écologique "peu ambitieuse" et s'est interrogé: "Etes-vous climatocynique ou climatosceptique?". Depuis un an, "nous n'avons rien lâché et nous ne lâcherons rien!", l'a prévenu Karim.

Laissant parfois la parole aux sept ministres présents, Emmanuel Macron a justifié sa politique tout en insistant sur le rôle que peut jouer chaque Français. "Je crois dans la puissance des citoyens", a-t-il affirmé, en citant la populaire application nutritionnelle Yuca.

Il s'est gardé de tout propos ironiques susceptibles de choquer des "citoyens", comme sa récente comparaison avec un "retour à la lampe à huile" de la proposition de la CCC d'un moratoire sur le déploiement de la 5G.

Emmanuel Macron s'était engagé en juin à reprendre "sans filtre" 146 des 149 propositions de la CCC, visant à réduire d'au moins 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France "dans un esprit de justice sociale".

Mais depuis, les citoyens tirés au sort et qui ont travaillé d'arrache-pied pendant neuf mois, ont regretté le manque de "soutien clair" de l'exécutif à leurs propositions.

"Vous êtes passé du sans filtre au 100 filtres", lui a lancé Yolande, venue du Finistère.

Le chef de l'Etat s'est justifié en expliquant que, pour lui, la reprise "sans filtre" ne pouvait "être une substitution" au rôle du gouvernement et du Parlement, "qui a mandat de représenter le peuple". "Ce +sans filtre+, c'est l'idée qu'on va au bout de chaque proposition que vous avez faite (...) dans le dialogue", a-t-il souligné. "Rien ne se fera derrière le rideau".

Une partie des propositions de la CCC doivent être prises en compte dans le projet de la loi climat, attendue fin janvier, avec certaines mesures emblématiques encore dans la balance, comme la rénovation énergétique des bâtiments ou une limitation de la publicité.

"On n'a pas fini les travaux pour décider si la rénovation thermique globale des logements doit être obligatoire", a souligné M. Macron.

"Aucun gouvernement n'a fait autant pour l'écologie", a de nouveau affirmé le chef de l'Etat, ajoutant qu'une "cinquantaine" des propositions de la CCC avaient déjà "été mises en oeuvre ou sont en cours de l'être".

"Est-ce suffisant? Non. Faut-il faire plus? Oui. Si on veut atteindre la neutralité carbone en 2050, il nous faut avoir une courbe qui est plus ambitieuse sur les dix prochaines années", a-t-il ajouté, alors que l'UE vient d'adopter des objectifs plus ambitieux à l'occasion du cinquième anniversaire de l'accord de Paris.

Mais, a-t-il mis en garde, "les choix pris pour l'écologie doivent être acceptables pour les Français", rappelant que la Convention citoyenne étaient "justement née parce que la taxe carbone n'avait pas été acceptée par nos concitoyens", débouchant sur la crise des "gilets jaunes".

Il a aussi insisté sur la nécessité de prendre en compte l'impact économique et social de la pandémie de Covid-19 pour mener la transition écologique. Car "on ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé" depuis son premier débat, en janvier dernier, avec les 150 citoyens qui doivent terminer leur mission début 2021.

"Le décalage entre le réalisme des membres de la CCC et le discours faussement raisonnable du Président et des membres du Gouvernement est frappant", a tweeté le député Matthieu Orphelin (ex-LREM), en réagissant aux premiers échanges.

Avant même la fin de la rencontre, Greenpeace a jugé qu'Emmanuel Macron et son gouvernement avaient "transformé cet échange en un exercice de justification et d'auto-satisfaction".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mestoutou
15/décembre/2020 - 17h24
djbaxter a écrit :

⮞ Pour rouler à 110 km/h sur nos autoroutes les plus chères d'Europe

⮞Pour que votre voiture soit encore plus taxée au poids, à l'âge, au kilomètre

⮞Pour restreindre votre liberté de circuler sur de longues distance, dans des villes

⮞Pour taxer votre maison si elle n'est pas assez isolée, si vous chauffez au gaz ou au fioul

⮞Pour taxer vos poubelles au poids ou si vous n'avez pas bien trié les recyclables

⮞Pour taxer votre électricité parce qu'elle est nucléaire, alors que les taxes ont déjà doublé en 15 ans et servent principalement à payer les factures de ceux qui ne les paient jamais et à financer les panneaux solaires de ceux qui nous revendent leur électricité plus chère encore.

⮞Pour taxer les aliments qu'ils jugeront que nous devrions pas consommer, à cause de leur composition, de leur emballage, 

⮞Pour vous interdire d'emmener en voiture dans les zones urbaines votre femme enceinte, votre enfant malade, votre parent qui ne peut plus marcher, 

votez OUI pour l'écologie façon extrémistes Europe Ecologie Les Verts

si on refuse tout cela, il faudra voter NON.

+ 10000000000000000000000000000000

Bravo djbaxter tout est dit

Portrait de Greenday2013
15/décembre/2020 - 15h19
Beleg a écrit :

perso je veut un référendum pour savoir s'il peut rester à son poste

Vous l'aurez dans 2 ans.

Portrait de KEYZER
15/décembre/2020 - 10h27
LOIC 33 a écrit :

Si il pouvait en être de même pour beaucoup de sujets, mais malheureusement comme toujours les français ne se rendront pas aux urnes.....

 

les jeux sont fait d'avance et les élections sont juste là pour nous donner l'illusion qu'on a le choix...

Portrait de Beleg
15/décembre/2020 - 09h09

perso je veut un référendum pour savoir s'il peut rester à son poste

Portrait de djbaxter
15/décembre/2020 - 08h50

⮞ Pour rouler à 110 km/h sur nos autoroutes les plus chères d'Europe

⮞Pour que votre voiture soit encore plus taxée au poids, à l'âge, au kilomètre

⮞Pour restreindre votre liberté de circuler sur de longues distance, dans des villes

⮞Pour taxer votre maison si elle n'est pas assez isolée, si vous chauffez au gaz ou au fioul

⮞Pour taxer vos poubelles au poids ou si vous n'avez pas bien trié les recyclables

⮞Pour taxer votre électricité parce qu'elle est nucléaire, alors que les taxes ont déjà doublé en 15 ans et servent principalement à payer les factures de ceux qui ne les paient jamais et à financer les panneaux solaires de ceux qui nous revendent leur électricité plus chère encore.

⮞Pour taxer les aliments qu'ils jugeront que nous devrions pas consommer, à cause de leur composition, de leur emballage, 

⮞Pour vous interdire d'emmener en voiture dans les zones urbaines votre femme enceinte, votre enfant malade, votre parent qui ne peut plus marcher, 

votez OUI pour l'écologie façon extrémistes Europe Ecologie Les Verts

si on refuse tout cela, il faudra voter NON.

Portrait de LOIC 33
15/décembre/2020 - 08h41

Si il pouvait en être de même pour beaucoup de sujets, mais malheureusement comme toujours les français ne se rendront pas aux urnes.....

 

Portrait de Angelussauron
15/décembre/2020 - 05h45
Strong a écrit :

Deux questions qui ne seront jamais, oh grand jamais, posées en référendum. Les réponses feraient vaciller le gouvernement et même le Président. 

 

Ah bon? Ça n'a pas fait vacillé le gouvernement Chirac pourtant lors du dernier référendum sur l'UE

Portrait de Jilou1994
15/décembre/2020 - 00h48

Un référendum ? Non ? Il va trop loin, le risque est énorme, c'est trop de changement d'un coup. Les plus fragiles ne vont pas s'en remettre. smiley

Portrait de .Han ouai
14/décembre/2020 - 23h35

Ha ouai !

Portrait de .Han ouai
14/décembre/2020 - 23h35

Ah ouai !

Portrait de Mme jambon5
14/décembre/2020 - 23h31

On va encore se faire repasser...

Portrait de SAW puppet
14/décembre/2020 - 22h02

Et en méme temps .... Un referendum sur la sortie de l'Europe .... Ça , c'est de la vraie ecologie.

Portrait de li li
14/décembre/2020 - 21h25

Je vois qu'il est deja dans la presidentielle (en fait il l'est depuis la rentrée), quelle belle devanture pour se faire réélire que d'avoir mis la protection du climat dans la constitution, mais ca ne fera pas oublier tout ses renoncements et ses mensonges sur l'ecologie, d'avoir meme fait démissionner hulot (pourtant pas un gauchiste) tellement les lobby anti ecologique sont présent et fort à l’intérieur du pouvoir actuel.