01/12 09:41

Malgré les demandes de démission de plusieurs partis d'opposition, Gérald Darmanin a apporté son soutient au Préfet Lallement hier soir

Le ministre de l'Intérieur était auditionné par la commission des lois de l'Assemblée nationale hier soir, après une série de violences policières Gérald Darmanin en a profité pour apporter son soutien au préfet Lallement. Ce dernier est en effet visé par les critiques, et sa démission est demandée par plusieurs partis d'opposition comme la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. «Je ne partage pas le fait qu'il y ait un divorce entre la police et sa population. Il n'y a pas à renouer, ce fil n'a jamais été perdu, mais il y a à faire comprendre les difficultés que vivent les policiers et à comprendre aussi comment la population souhaite aujourd'hui l'exercice de la force légitime», explique Gérald Darmanin.

Évoquant des «problèmes structurels» pouvant expliquer les différents actes répréhensibles des derniers jours, le ministre a proposé plusieurs solutions pour éviter qu'elles ne se reproduisent. Parmi celles-ci, l'on retrouve notamment la question de la formation des forces de l'ordre. Lors d'une réunion avec Emmanuel Macron ce 30 novembre, il a donc proposé une «formation initiale plus importante» que ce qui est aujourd'hui mis en place.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LOIC 33
1/décembre/2020 - 14h36

Démission,cet homme est depuis les gilets jaunes un danger pour la démocratie, qu'il aille exercer en Russie......

Portrait de Clem...Entine
1/décembre/2020 - 11h39

Belle solidarité entre incapables.

Portrait de li li
1/décembre/2020 - 10h03

"à comprendre aussi comment la population souhaite aujourd'hui l'exercice de la force légitime"

Mais gros, y'a un truc qui s'appelle "l'écoute" tu va voir c'est très enrichissant.