27/11 15:01

Cagnes-sur-Mer: Un cavalier condamné à un an de prison avec sursis et a été interdit d’exercer pendant cinq ans pour la mort de son cheval poussé à bout et cravaché en 2016

Un cavalier irlandais a été condamné à un an de prison avec sursis et a été interdit d’exercer pendant cinq ans pour la mort de son cheval poussé à bout et cravaché à Cagnes-sur-Mer, dans le sud de la France, en 2016, a-t-on appris de sources judiciaires vendredi. « Il était poursuivi pour "sévices graves ou actes de cruauté envers un animal domestique" », a rappelé Me Katia Fischer, qui représentait la Ligue française pour la protection des chevaux (LFPC), l’une des cinq associations parties civiles au procès qui ont obtenu chacune 1.500 euros de dédommagement et 1.000 euros pour les frais de justice.

Le cavalier, qui peut faire appel du jugement rendu jeudi soir par le tribunal judiciaire de Grasse, a également été condamné à une interdiction définitive de détenir un animal domestique, a aussi précisé le greffe du tribunal. A l’audience du 23 septembre, une peine de trois mois de prison avec sursis avait été requise par la représentante du parquet qui avait dénoncé le comportement « indigne » du cavalier, Kevin Thornton, 32 ans.

Irlandais comme le propriétaire du cheval décédé Vinnie Duffy, il était affilié et domicilié en Suisse au moment des faits, pays qu’il aurait quitté pour la Belgique. Il n’a jamais pu être entendu par les enquêteurs et fait l’objet d’un mandat d’arrêt en France depuis 2018. Absent à l’audience, il ne s’était pas fait représenter. Son cheval, Flogas Sunset Cruise, un étalon gris âgé de dix ans, participait en 2016 à une compétition de saut d’obstacles sur l’hippodrome de Cagnes-sur-mer, sur la Côte d’Azur.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions