26/11 16:59

Ecoutez le producteur violemment frappé par des policiers à Paris qui témoigne: "Je veux que ces trois hommes soient punis par la loi" - VIDEO

Trois policiers ont été suspendus jeudi de leurs fonctions après le tabassage d'un producteur de musique, documenté par une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, en pleine polémique sur le droit de filmer les forces de l'ordre en opération et l'évacuation musclée d'un camp de migrants.

Au début de l'après-midi, accompagné par son avocate, il s'est rendu au siège parisien de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). "Les policiers m'ont surpris, ils m'ont fait peur. Je me suis retourné, j'ai vu un mec en civil. Ensuite, j'ai vu un policier", a-t-il déclaré devant les journalistes en précisant n'avoir "rien fait pour mériter ça".

"Je veux juste que ces trois personnes là soient punies par la loi, parce qu'on a une bonne justice en France. Elle existe", a continué le producteur. Et d'ajouter : "J'ai eu la chance - contrairement à beaucoup d'autres - d'avoir des vidéos qui me protègent. Sinon je ne serai pas en face de vous aujourd'hui. Vous serez tous en train de faire des sujets sur moi parce que j'aurais pris l'arme d'un policier, agressé un policier, mis des coups de poing à un policier. Tout ça c'est faux. Je n'ai rien fait de tout cela".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jojol
26/novembre/2020 - 22h47

Pour ceux qui ont un qi de 60: on voit dans la video un gentil noir se faire agresser par des vilains policiers en uniforme.

 

pour quelqu'un qui a un peu de jugeotte: 

 on voit des policiers tentés de clouer au sol une personne qui est en délit de fuite car il n'avait pas son masque

 

Pour ceux qui ont un qi d'huitre, on voit un policier donner des coups à une personne.

Pour ceux qui ont une cervelle, il y a une bagarre générale et l'un des policiers en vient aux mains et décide de frapper sauvagement une personne au visage.

Alors soit un policier doit donner l'exemple et blablabla. Ce que je ne pense pas. Ou alors le mauvais exemple. il suffit devoir les manifestations des gj.

Sauf qu'un citoyen doit non seulement respecter la loi mais aussi respecter les forces de l'ordre. donc le type l'a non seulement bien cherché mais il l'a mérité. Alors qu'il ne vienne pas parler de justice et donner des lecons.

 Pour moi c'est 50 50.

Concernant le port du masque etc. Ben faut s'adresser a macron et au prefet de police. C'est eux qui prennent des consignes et les mettent a exécution. Si on a dit : mettez des masques, cest pas pour rien.

Portrait de hamilton
26/novembre/2020 - 20h28
l'écume des choses a écrit :

les faits

que les faits

tous les faits

pas des croyances

Tout à fait exact !

Et c'est bien la raison pour laquelle je m'abstiendrais bien , à titre personnel, de donner le moindre avis pour le moment sur cette affaire.

Une video muette, on ignore ce qui peut bien s’être dit, on ne sait pas ce qui s'est passé exactement avant dans la rue ...

Bref, beaucoup trop d'éléments manquent pour comprendre pourquoi on en arrive a de telles extrémités.

Qu'on puisse avoir un avis tranché et la moindre certitude uniquement à partir d'un petit bout de video me laisse pantois.

Que la justice enquête et fasse son travail, mais pas les petits procureurs du net !

Portrait de nina83
26/novembre/2020 - 20h26

heureusement pour lui, ce producteur avait une caméra qui tournait, sinon sa parole n'aurait pas comptée pour grand chose.....

Portrait de Rolland Laporte
26/novembre/2020 - 18h06

Je ne comprends pas pourquoi des policiers auraient frappé sans raison.

Et qu'on arrête de me dire qu'ils ont voulu faire preuve d'autorité ou que c'est gratuit.

Il y a peut être une chose ou 2  que ne dit pas ce producteur.

Portrait de gros ours
26/novembre/2020 - 17h53
momolacensure a écrit :

"Je veux juste que ces trois personnes là soient punies par la loi, parce qu'on a une bonne justice en France. Elle existe"   idem pour toi pour non port du masque dans un 1er temps

Et selon toi en cas de non port du masque la loi prevoit une amende ou un passage a tabac selon le ''bon'' vouloir des policiers?