18/11/2020 07:58

Donald Trump persiste à contester sa défaite à la présidentielle américaine en limogeant le patron de l'agence gouvernementale en charge de la sécurité des élections

Donald Trump persiste  à contester sa défaite à la présidentielle américaine en limogeant le patron de l'agence gouvernementale en charge de la sécurité des élections, qui défend la probité du scrutin. Deux semaines après l'élection du 3 novembre, le président sortant affirme toujours qu'il a gagné et fait état, sans preuves, d'irrégularités à l'élection. Il est dans cette démarche contredit par ses propres agences, qui assurent que la présidentielle a été "la plus sûre de l'histoire des Etats-Unis".

Le limogeage de Chris Krebs, directeur de l'agence de cybersécurité et de sécurité, qui s'efforçait ces derniers jours à rejeter les accusations de fraude électorale de grande ampleur, était attendu. Il a été annoncé par Donald Trump par un bref message sur son réseau social favori. "La récente déclaration de Chris Krebs sur la sécurité des élections de 2020 était très inexacte, puisqu'il y a eu des irrégularités et des fraudes massives", a écrit le président sur Twitter. "C'est pourquoi, Chris Krebs a été démis de ses fonctions (...) avec effet immédiat."

"Ce fut un honneur", a réagi l'intéressé dans un tweet assorti du mot-dièse #Protéger2020. "Il n'existe aucune preuve d'un système de vote ayant effacé, perdu ou changé des bulletins, ou ayant été piraté de quelque façon que ce soit", avait souligné son agence dans un communiqué, aux côtés d'autres agences américaines chargées de la sécurité des élections.

L'annonce du président a immédiatement été dénoncée par l'opposition démocrate qui appelle à accélérer le processus de transition. "Il est pathétique, mais tristement prévisible, que le maintien et la protection de nos processus démocratiques soient une cause de licenciement", a dénoncé le chef démocrate de la puissante commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Adam Schiff.

L'ancienne candidate à la présidentielle, la sénatrice Elizabeth Warren a qualifié pour sa part le limogeage "d'abus de pouvoir" par un président "faible et désespéré" qui relaie des "théories du complot". Si une poignée d'élus républicains du Congrès ont rapidement reconnu la victoire du démocrate, de nombreux autres sont restés silencieux ou ont soutenu publiquement les accusations lancées sans fondement par Donald Trump.

Le 45e président des Etats-Unis, qui a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs directs Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton, a dès le jour de l'élection, adopté une posture très belliqueuse, promettant une véritable guérilla judiciaire.

Depuis l'annonce, le 8 novembre, de la victoire de Joe Biden, la plupart des dirigeants de la planète l'ont félicité, renforçant l'idée que personne - ni aux Etats-Unis, ni ailleurs - ne prenait véritablement au sérieux les actions en justice engagées par l'équipe Trump. En l'absence d'éléments probants accréditant l'hypothèse de fraudes électorales massives, la plupart de ces recours ont d'ailleurs depuis été rejetés par les tribunaux.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razlebol
20/novembre/2020 - 00h25

Et bien Philou on te vois plus au soirées Raoult, tu nous fais de petites infidélités.

Je crois savoir d'où tu sort cette histoire de commission d'enquête... initiales E T mais pas l'extra terrestre, plutôt le pseudo journal lié a une secte... anti chinoise... donc plutôt Pro Trump.

Sion tu doit être au courant que Q a sorti plus de conneries que de vérité... ca fait 4 ans qu'Hillary devrait être a Guantanamo... Promesse de Trump, en 4 ans il n'a pas réussi ca...

Portrait de Libellule65
19/novembre/2020 - 01h44 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Rendez-vous en décembre ... préparez-vous à pleurer !

@PhilRAI pourquoi devrait-on pleurer ? Le Père Noël a déjà exaucé mes vœux donc tout va bien :-p

Portrait de Libellule65
18/novembre/2020 - 23h52 - depuis l'application mobile

Waouh.... trop drôle ! Jarod.26, PhilRAY, Safia29... les mêmes qui crient au complot sur les sujets sur Raoult ! Finalement, ce n’est pas étonnant, vous êtes cohérents dans vos délires, c’est bien ! Vos « modèles » doivent être tellement fiers de vous !

Portrait de Kingkong Taverne
18/novembre/2020 - 20h12
stbx00 a écrit :

La chloroquine, la fraude contre Trump... Vous ne seriez pas platiste ???

:cest-une-bombe-letat-profond-international-vient-de-tomber-dans-un-piege-magistral-tendu-par-trump-en-2018/

Portrait de stbx00
18/novembre/2020 - 18h03
PhilRAI a écrit :

Allez sur le site dreuz.info, tout est expliqué et tenu à jour. Les démocrates vont avoir de gros problèmes.

La chloroquine, la fraude contre Trump... Vous ne seriez pas platiste ???

Portrait de Otis dentiste
18/novembre/2020 - 17h14
PhilRAI a écrit :

Allez sur le site dreuz.info, tout est expliqué et tenu à jour. Les démocrates vont avoir de gros problèmes.

dreuz.info mdr. Tout s'explique.... C'est donc eux qui vous lavent le cerveau, je comprends maintenant. Même Breitbart est plus fiable que ce club Mickey de complotistes qui avance des scandales d’États sans aucune preuve. Leurs seules preuves c'est décrire "des preuves existent" sauf qu'on en voient jamais la couleur et en plus ils vous demandent de l'argent sur leur site.

Portrait de Otis dentiste
18/novembre/2020 - 16h36
PhilRAI a écrit :

Justement Biden est très lié avec les Chinois ... Et là ce n'est pas le pipeau de la connexion Trump/Russie...

Au fait, lors de l'élection précédente les démocrates avaient accusé les Russes d'avoir influencé les électeurs avec quelques ridicules interventions sur FaceBook.

Là ils font beaucoup mieux avec des millions de faux bulletins de vote ! Encore quelques jours et tout va leur exploser à la figure. 

En 2016  avant que ce ne soient les démocrates, ce sont d'abord l'ensemble des 17 agences de renseignements américaines, dont la CIA, qui ont démontré que la Russie avait interférée, voir la lettre du 7 octobre 2016 du cabinet du directeur du renseignement national.

Quant à celles de 2020, rien ne va leur exploser à la figure, ça c'est votre fantasme. On est à deux semaines de l'élection, les institutions de contrôles américaines l'ont déjà prouvé.

Ils auront beau dire que ces millions de faux bulletins n'existent pas, vous n'en démordrez pas, on commence à vous connaitre, vous avez un problème avec la vérité et surtout la réalité, c'est maladif.

Portrait de Dragon75
18/novembre/2020 - 14h36 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Justement Biden est très lié avec les Chinois ... Et là ce n'est pas le pipeau de la connexion Trump/Russie...

Au fait, lors de l'élection précédente les démocrates avaient accusé les Russes d'avoir influencé les électeurs avec quelques ridicules interventions sur FaceBook.

Là ils font beaucoup mieux avec des millions de faux bulletins de vote ! Encore quelques jours et tout va leur exploser à la figure. 

@PhilRAI vos sources et vos preuves!!!

Portrait de jarod.26
18/novembre/2020 - 09h31

la défaite est amère 

Portrait de Alain Frelon
18/novembre/2020 - 09h06

Biden a sa chambre préparée a Guantanamo,c'est le sort des traites à la nation !