10/11 13:31

Regardez ces deux professeurs face à face à propos de la grève ce matin dans "Morandini Live": Tension sur le plateau - VIDEO

Malgré un renforcement du protocole sanitaire dans les lycées, annoncé par le ministère de l'Éducation la semaine dernière, plusieurs syndicats appellent à la grève aujourd’hui. C’est ce qu’ils appellent à une "grève sanitaire » afin de dénoncer des mesures qu’ils jugent insuffisantes pour freiner l'épidémie.

Ce matin en direct dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People, Jean-Marc Morandini recevait pour en débattre Gabriel Lattanzio, professeur des écoles gréviste, et délégué Snes-FSU, Joss Fernandez, membre du syndicat National des Ecoles, qui ne s'associe pas à la grève de ce mardi, et Bérengère Couillard , membre de La République en Marche.

Mais rapidement, la tension est montée d'un grand entre les deux professeurs.
Jeanmarcmorandini.com vous propose de revoir ce débat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Youpiland
12/novembre/2020 - 14h49
moije a écrit :

Parce que vous pensez que cela a "emmerdé " le gouvernement ? Je vois plutôt que les gosses ont eu une journée de classe perdue en plus !

Oui ça les emmerde, ça les emmerde parce qu'en ces sombres temps de confinement et de moments où ils ont besoin de soutien dans leurs démarches. Donc des gens qui descendent dans la rue ça fait désordre. Le nombre d'exemples où le gouvernement a plié face à la rue sont légions.

Portrait de Angelussauron
10/novembre/2020 - 18h19
Youpiland a écrit :

Parce que malheureusement quand vous n'emmerdez personne, le gouvernement n'ouvre pas les yeux pour régler quoi que ce soit. Il faut que les gens soient emmerdés par leur action pour que ça ait une chance de bouger. Je suis emmerdé personnellement par cette grève, mais je les soutiens.

Et puis un Mercredi, quand ils ne bossent pas, leur demander d'aller gueuler pour leur boulot ??? On n'a qu'à demander aux travailleurs mécontents de faire la grève le Dimanche tant qu'on y est ^^

 

 

Vous avez raison le personnel soignant devrait en faire autant. Il faut emmerder toutes ces personnes qui viennent mal en point à l’hôpital... il y a que comme ça qu'ils se feront entendre....

Portrait de Youpiland
10/novembre/2020 - 15h32
moije a écrit :

Pourquoi ne pas " gueuler " un mercredi ?

Parce que malheureusement quand vous n'emmerdez personne, le gouvernement n'ouvre pas les yeux pour régler quoi que ce soit. Il faut que les gens soient emmerdés par leur action pour que ça ait une chance de bouger. Je suis emmerdé personnellement par cette grève, mais je les soutiens.

Et puis un Mercredi, quand ils ne bossent pas, leur demander d'aller gueuler pour leur boulot ??? On n'a qu'à demander aux travailleurs mécontents de faire la grève le Dimanche tant qu'on y est ^^

 

Portrait de Youpiland
10/novembre/2020 - 14h56

Il a raison le gars.Les blaireaux au gouvernement ne répondent pas aux attentes du corps professoral. Ils se cachent derrière des décisions fumeuses. Ils ont raison d'aller gueuler, de toutes manières sinon il ne se passe rien.

Portrait de Angelussauron
10/novembre/2020 - 13h53

Ce n'est pas à eux de décider telle ou telle protocole. Si ils sont pas content il rejoignent les autres hors de leur temps de travail mais pas au détriment de l'enfant qui a beaucoup souffert...

 

Je peux comprendre qu'il y a du mal a faire respecter les consignes quand les locaux ne le permettent pas... Mais dans ces cas là ils vont le mercredi après midi à l'académie manifester...  Pour les lycées au pire ils utilisent pareil cet même après midi en libérant les élèves et en leur donnant un temps de travail à faire chez eux.

Ce n'est pas le moment de faire des grèves ...Pour en plus faire monter la tension comme on a pu voir à Compiègne et si des élèves ne sont pas contents d'aller au lycée libre à eux d'aller s'inscrire au pôle emploi. Et le contrôle continu est une bonne chose car on va pas leur donner le bac 2 années d'affilée.

 

L'éducation est plutôt bien gérer dans cette période trouble, meme si il y en a marre de tout ça mais le prof a pour mission et même si c'est dur d'apporter des réponses positifs et non négatif à leurs élèves. Vous imaginez le personnel soignant stopper tout car eux aussi ils peuvent être mécontents, malgré tout ils font leur boulot et ils le disent qu'ils sont pas content de cette situation.