31/10 10:46

Un enseignant suspendu à Bruxelles pour avoir montré à ses élèves une caricature publiée par Charlie Hebdo avec le prophète Mahomet nu à quatre pattes

Un enseignant a été suspendu cette semaine à Bruxelles pour avoir montré à ses élèves de 10-11 ans une caricature publiée par Charlie Hebdo montrant le prophète Mahomet nu à quatre pattes, qui a été jugée "obscène" par sa direction. L'information, révélée par le quotidien La Libre Belgique, a été confirmée à l'AFP par le porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek, la commune bruxelloise où se sont produits les faits.

Selon ce porte-parole, Rachid Barghouti, "deux ou trois parents" se sont plaints à la direction de cette école primaire qu'un dessin montrant les parties génitales du prophète soit brandi devant "des enfants de 5e et 6e primaire" (les deux derniers niveaux de primaire, ndlr). Dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression, après l'assassinat ce mois-ci d'un enseignant français ayant montré à ses élèves adolescents plusieurs caricatures de Mahomet, l'instituteur avait choisi de montrer un des dessins de ce lot, déjà publié par l'hebdomadaire français Charlie Hebdo.

Rapportée au directeur de l'école, son initiative a été dénoncée par ce dernier à l'autorité de tutelle, à savoir les élus de l'exécutif municipal.

L'enseignant "a été entendu jeudi par le collège communal (le maire --ou bourgmestre-- et ses adjoints, ndlr) et écarté", a expliqué M. Barghouti.

"Ce n'est pas une sanction, cela à revient à lancer la procédure disciplinaire", a-t-il ajouté. Une nouvelle audition devant les mêmes élus est programmée jeudi prochain pour décider d'une éventuelle sanction.

"Notre décision est uniquement basée sur le fait qu'il s'agit d'images obscènes, si ça n'avait pas été le prophète on aurait pris exactement la même décision", a affirmé le porte-parole de Catherine Moureaux, la bourgmestre socialiste qui gère la ville en coalition avec les libéraux francophones.

Molenbeek-Saint-Jean, commune populaire d'environ 100.000 habitants, comptant une importante communauté d'origine marocaine, a acquis la réputation d'être un terreau du jihadisme en Europe, quand l'enquête franco-belge sur les attentats parisiens du 13 novembre 2015 (130 morts) a mis en évidence que plusieurs assaillants en étaient originaires.

Selon Rachid Barghouti, aborder à l'école la liberté d'expression "est important, il n'y a aucune censure par rapport à ça". Mais "cela doit se faire dans un cadre un tout petit peu pensé, réfléchi".

"Montrer de manière brute des images obscènes à des enfants aussi jeunes, ça n'est pas très malin sur le plan pédagogique", a-t-il insisté. "Si on a un cours d'histoire qui parle des nus de l'Antiquité, on contextualise, on explique pourquoi on utilisait le nu pendant l'Antiquité", a encore souligné le responsable communal.

Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie de 47 ans, a été décapité le 16 octobre, dix jours après avoir montré à ses élèves de 4e des caricatures de Mahomet lors d'un cours sur la liberté d'expression. Il avait été la cible des réseaux sociaux et d'une mobilisation en ligne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sNow
1/novembre/2020 - 11h12 - depuis l'application mobile
KenShiro a écrit :

Avec votre façon de voir il n' y aurait plus un juif de vivant, ayant tous été exterminé, car il ne fallait pas avilir ces pauvres nazis, leur idéologie, en leur montrant opposition.

Vous êtes l'exemple même de cette fameuse recherche de paix sociale, qui à force de peur de dénoncer, de stigmatiser, de lâcheté, à conduit dernièrement des gens à se faire décapiter en France, par des terroristes islamistes.

Face a l'obscurantisme, on a deux choix. Plier ou résister et se battre.

On sait que l'on ne pourra compter sur vous pour nous défendre de l'obscurantisme, préférant ramper dans les ténèbres aux pieds de l'ennemi.

Heureusement il y a des hommes et femmes, courageux, qui afin que rejaillisse la lumière, ont donnés parfois leur vie. 

@KenShiro tu as raison. Elisabeth Badinter a écrit des textes importants par rapport à ça.
Do t dernièrement, elle a dit que les politiques ont eu peur de condamner ces dernières décennies de peur d’être taxés de racistes.
L’engrenage est là et on en voit aujourd’hui les conséquences.

Portrait de Jilou1994
31/octobre/2020 - 16h09
Sorj, KenShiro, Stutzen & C°. J'ose pas en rajouter et je compatis avec vos névroses transformées en psychoses. Vive l'unité dans la diversité, le respect et la tolérance.   
Portrait de sibel430
31/octobre/2020 - 15h51

Bientôt on sera obligé de couvrir les statues à ce rythme .  Je vois déjà pas l'intérêt d'expliquer pourquoi on utilisait le nu dans l'antiquité aux enfants . Comme si c'était des images obscènes  ! Les enfants ont certainement l'esprit bien moins mal tourné que ce porte parole . Il n'y a rien à faire, on n'aura décidement jamais les mêmes valeurs . On ferait mieux d'apprendre aux enfants comme aux parents l'idéologie conquérante des frères musulmans et la stratégie d'intimidation des djihadistes qui est de tuer pour faire plier la majorité passive .

Portrait de findom
31/octobre/2020 - 15h11

Peut-être pas la meilleure à montrer à ses élèves ?

Portrait de Mon bon Blaze
31/octobre/2020 - 14h32
Sorj a écrit :

C’est justement parce qu’on nous oblige depuis beaucoup trop longtemps à nous asseoir sur notre orgueil pendant qu’on en invite d’autres à prendre leurs aises qu’on en est arrivé là.

Avec le retour de l’orgueil viendra la révolte.

Je n’y crois pas trop à la révolte, si ça avait du ça fait longtemps que...

Ou alors pas pour les bonnes raisons. Si c’est pour combattre l’islam c’est peine perdue, trop de pratiquants qui vont se soutenir. L’Islam "modéré" est une fable pour les infideles.

Portrait de Mon bon Blaze
31/octobre/2020 - 14h19
KenShiro a écrit :

Avec votre façon de voir il n' y aurait plus un juif de vivant, ayant tous été exterminé, car il ne fallait pas avilir ces pauvres nazis, leur idéologie, en leur montrant opposition.

Vous êtes l'exemple même de cette fameuse recherche de paix sociale, qui à force de peur de dénoncer, de stigmatiser, de lâcheté, à conduit dernièrement des gens à se faire décapiter en France, par des terroristes islamistes.

Face a l'obscurantisme, on a deux choix. Plier ou résister et se battre.

On sait que l'on ne pourra compter sur vous pour nous défendre de l'obscurantisme, préférant ramper dans les ténèbres aux pieds de l'ennemi.

Heureusement il y a des hommes et femmes, courageux, qui afin que rejaillisse la lumière, ont donnés parfois leur vie. 

Vous prenez les choses à l’envers. Le problème ce n’est pas l’islam et son obscurantisme. Le problème c’est le nombre exponentiel de personnes qui pratiquent cette religion. Vous pouvez bien combatte une doctrine tant que vous voulez, si le nombre de pratiquant augmente sans cesse c’est perdu d’avance.

Portrait de Sorj
31/octobre/2020 - 13h26
Jilou1994 a écrit :

Cette obstination à montrer des caricatures avilissantes surtout aux élèves et dans le contexte actuel montre à quel point le niveau de conscience est bas. Là où certains y voient de la lumière, du génie, nous y voyons l'ignorance, l'âpreté, l'arrogance, l'orgueil, la vanité, l'illusion, bref tout un programme qui participe petit à petit de la division et de la destruction et bien sûr à nourrir la folie des fanatiques qui n'attendent qu'un prétexte pour se venger. Déjà trois en un mois... 

C’est justement parce qu’on nous oblige depuis beaucoup trop longtemps à nous asseoir sur notre orgueil pendant qu’on en invite d’autres à prendre leurs aises qu’on en est arrivé là.

Avec le retour de l’orgueil viendra la révolte.

Portrait de Mon bon Blaze
31/octobre/2020 - 12h53

La situation devient très Cocasse.

Tous ces gens de gauche pour la plupart, qui s'aperçoivent qu'ils ne peuvent pas dénigrer la religion de ceux qu'ils ont largement contribué à importer.

Il faut les comprendre, calomnier les cathos, au nom de la liberté d'expression ça n'a jamais posé de problème  .... alors pourquoi ça coince avec les musulmans? .... c'est tellement drôle de baver sur les croyances des gens.

Portrait de Jilou1994
31/octobre/2020 - 12h22

Cette obstination à montrer des caricatures avilissantes surtout aux élèves et dans le contexte actuel montre à quel point le niveau de conscience est bas. Là où certains y voient de la lumière, du génie, nous y voyons l'ignorance, l'âpreté, l'arrogance, l'orgueil, la vanité, l'illusion, bref tout un programme qui participe petit à petit de la division et de la destruction et bien sûr à nourrir la folie des fanatiques qui n'attendent qu'un prétexte pour se venger. Déjà trois en un mois... 

Portrait de lahainesurinternet
31/octobre/2020 - 12h03

Molenbeek-saint-Jean, commune autrefois européenne, et devenue un cloaque islamiste sous pilotage socialiste, le future de l'Europe? Lire le remarquable L’Étrange suicide de l'Europe de Douglas Murray.

Portrait de LOL
31/octobre/2020 - 12h01

en temps de guerre certaines personnes sont braves au péril de leur vie... comme ce professeur

...et certaines autres sont lâches pour sauver leur peau et collaborent avec ce qu'il y a de pire... comme la direction de cette école.

Et si j'étais né en 1997 à Bruxelles

Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens?

Si j'avais été européen

Portrait de karadok
31/octobre/2020 - 11h58

C'est curieux cette lassitude de la vie chez le corps enseignant.

Portrait de LouisonBobet
31/octobre/2020 - 11h29
KenShiro a écrit :

On reconnait les collabos, prêt à se vendre à l'ennemi car sans courage, dénonçant les résistants, les livrant.

Juste bon à baisser son pantalon pour jouer au rôle de la chèvre bien obéissante, qui une fois l'acte commis dans son fondement, se verra sacrifiée, égorgée à son tour.

c'est vrai, ils baisent les chèvres et ensuite ils les engorgent.... comme il font avec nous !