31/10 18:46

Attaque à Nice - Emmanuel Macron sur Al Jazeera : "Je comprends qu'on puisse être choqué par des caricatures, mais je n'accepterai jamais qu'on puisse justifier la violence" - Vidéo

18h44 : Une quatrième personne a été interpellée après l'attaque de Nice selon Nice Matin. Une quinzaine de policiers de la BRI et du Raid, de la police judiciaire également, sont intervenus ce samedi vers 16 heures avenue Chiris à Grasse. Lourdement armés, cagoulés, équipés de fusils mitrailleurs et de béliers... ils sont arrivés discrètement, et ont fait irruption dans un petit studio situé au premier étage d'un immeuble de six logements rénovés récemment au 14 de l'avenue Chiris à Grasse. Un jeune homme de 29 ans, d'origine tunisienne, a été interpellé sans échange de coup de feu. L'homme aurait côtoyé le terroriste de Nice. Perquisition, analyses et relevés était toujours en cours samedi en début de soirée.

16h38: Emmanuel Macron a accordé une interview à la chaine de télévision qatarienne Al Jazeera alors que des manifestations anti-françaises ont essaimé dans plusieurs pays musulmans depuis plusieurs jours. Dans cet entretien, le chef de l'Etat dit comprendre que des musulmans puissent être «choqués» par les caricatures de Mahomet mais qu'elles ne justifiaient pas la violence. «Je comprends qu'on puisse être choqué par des caricatures, mais je n'accepterai jamais qu'on puisse justifier la violence. Nos libertés, nos droits, je considère que c'est notre vocation de les protéger», assure le locataire de l'Elysée. Il a ajouté que les caricatures venaient de journaux indépendants et ne sont pas de la volonté du gouvernement.

D'une durée de 55 minutes, cet entretien, enregistré à l'Elysée, a pour but de faire baisser les tensions entre le monde musulman et la France.

Depuis un mois et notamment l'assassinat de Samuel Paty, cet enseignant qui avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves pour leur enseigner la liberté d'expression, le torchon brûle entre la France et certains pays musulmans. Après le meurtre du professeur d'histoire-géo, le président de la République avait, lors de l'hommage, assuré que «nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent».

Un autre phrase prononcée cette fois à l'occasion d'un discours contre le «séparatisme islamiste» a été mal perçue notamment par Recep Tayyip Erdoganpar. «L'Islam est une religion qui vit une crise aujourd’hui, partout dans le monde», avait déclaré le chef de l'Etat au début du mois d'octobre. Le président turc l'a alors accusé de pointer du doigt les musulmans et l'avait enjoint à faire des «examens de santé mentale».

12h59: Le président de la République a  accordé un entretien de 55 minutes à Al Jazeera, qui doit être diffusé aujourd'hui à 17 heures, selon le Figaro, après avoir été enregistré vendredi à l'Élysée. La chaîne qatarienne, qui émet en anglais, en turc, et en serbo-croate, revendique plus de 25 millions de téléspectateurs, notamment dans la région du Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Elle fait partie des médias «où ses propos des Mureaux ont été déformés, voire caricaturés», justifie un proche.

«Le chef de l'État souhaite expliquer sa vision de manière apaisée», ajoute-t-on de même source.

Dans l'interview - qui sera diffusée en arabe mais dont la présidence devrait publier un transcript français - Emmanuel Macron «réexplique», selon son entourage, «les fondements de notre modèle français». À savoir «les valeurs de la République, la liberté de la presse, la liberté de dessiner et de caricaturer».

10h16: Un troisième homme a été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'attentat. L'homme, âgé de 33 ans, était présent lors de la perquisition vendredi soir des policiers au domicile du deuxième suspect soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant la veille des faits. "On essaie de clarifier son rôle dans tout ça", a précisé une source judiciaire à l'AFP.

Deux hommes ont déjà été interpellés. L'un âgé de 47 ans, soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant. Il a été placé en garde à vue jeudi, mais les enquêteurs n'établissent pas encore de lien avec l'attaque. Et l'autre donc, âgé de 35 ans, a été interpellé vendredi en fin de journée à Nice.

Il est soupçonné d'avoir côtoyé l'auteur des faits la veille de son passage à l'acte. L'auteur des faits présumé, un Tunisien de 21 ans, était toujours hospitalisé vendredi soir. Son pronostic vital est engagé. Inaudible et pas conscient, il est impossible pour les enquêteurs de l'interroger pour le moment.

08h01: Un deuxième homme, qui avait été en contact avec l'assaillant, a été interpellé et placé en garde à vue hier soir. L'homme, âgé de 35 ans, est soupçonné "d'avoir côtoyé l'auteur des faits la veille de l'attaque, comme le premier" suspect, âgé de 47 ans, qui est en garde à vue depuis jeudi soir, a précisé une source judiciaire à l'AFP. Il a été interpellé entre 18H30 et 19H00 à Nice, selon la source judiciaire et une source proche de l'enquête.

07h11: Quelque 7.000 membres des forces de l'ordre, dont pour moitié des gendarmes réservistes, seront mis dès lundi à disposition des préfets pour assurer la sécurité, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin au lendemain de l'attaque au couteau de Nice. "Le conseil de défense a décidé de l'augmentation de notre posture de vigilance", a déclaré M. Darmanin à l'issue de sa réunion autour d'Emmanuel Macron.

06h53: On sait désormais que 'auteur présumé de l'attentat de Nice, issu d'une famille modeste habitant Sfax, dans le centre de la Tunisie, était arrivé en France la veille selon ses proches, qui décrivent un jeune homme s'étant tourné vers la religion depuis deux ans. "Ce n'est pas normal", répète son frère Yassine, peinant à croire et à comprendre comment Brahim Issaoui, âgé d'à peine 21 ans, pourrait en être arrivé là. "Depuis qu'il a abandonné le lycée, il a travaillé dans la réparation des motos", explique sa mère, en pleurs, tenant dans les mains la photo de son fils en sweat à capuche blanc.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
1/novembre/2020 - 12h33
Nicoooo a écrit :

J essaie de décripter ton message. Tu écartes les fesses et attends ? Tu cherches quoi au juste à part te faire démonter ?? Ya un moment ou il faut comprendre que TOUT nous oppose à ces malades d'une autre dimension.

Je cite: Maîtrise pour le bien de tous ? Mais qui est dans la susceptibilité permanente ?  

Tu piges ?

Bisounours, un moment faut réagir autrement que par la Sodo.. 

 

 

Tu fais le malin certes mais je suis convaincu que tu es profondément illusionné et que la colère t'empêche de comprendre la situation hautement explosive du moment. A moins que par ennui tu y trouves quelques satisfactions à voir le chaos s'installer ? J'en doute mais bon, je ne m'étonne plus de rien puisqu'il y a une explication logique à tout. 

Portrait de Jilou1994
1/novembre/2020 - 12h20
Alexshe a écrit :

sauf que les athées sont dans leur droits

La loi est une chose, l'application intelligente de la loi en est une autre. Par manque de discernement on peut appliquer la loi ou pas de façon désinvolte ou pas, avec discrimination suivant les temps et circonstances ou pas. 

Portrait de Jilou1994
1/novembre/2020 - 12h12
Wouhpïnaise a écrit :

"fanatiques athées" ??!! Misère ! :tired:

Allez, je concède que certains sont plus illusionnés que fanatiques mais le résultat est le même, ambiancés par la meute ils finissent par aboyer avec elle. 

Portrait de The dream
1/novembre/2020 - 09h30

Ce qui me choque le plus, c'est que notre président se sente obligé d'aller se justifier auprès de la communauté musulmane sur Al Jazeera. Cette interview  n'est ni plus ni moins qu'un aveu de faiblesse envers tous les fanatiques ( je précise car je n'incrimine pas tous les musulmans ) qui passent leur temps à nous insulter, nous menacer et nous tuer.

Portrait de Wouhpïnaise
1/novembre/2020 - 09h05
Jilou1994 a écrit :

D'un côté les fanatiques athées de la liberté d'expression qui ne veulent en aucun cas assouplir leur position et de l'autre les fanatiques croyants qui ne voient pas non plus d'autres solutions que de pratiquer la vengeance de l'offense. résultat = de nombreux innocents paient l'adition jour après jour.  

"fanatiques athées" ??!! Misère ! smiley

Portrait de Vigilence-nationale
1/novembre/2020 - 08h52

Macron en déplacement pour chercher des fonds pour sa campagne de 2022 !

"Pitié nous Français gentils, nous donner plein titre de séjour à Afrique ! Et même si t'en a pas, pas grave tu peux rester quand même je te donne allocs' " Pitoyable ... smiley

Portrait de Oh Yes It's Good
1/novembre/2020 - 01h06

Eh bien franchement, il a été excellent notre Président dans son entretien à Al Jazeera ! smiley

Portrait de Alexshe
31/octobre/2020 - 23h28
Jilou1994 a écrit :

D'un côté les fanatiques athées de la liberté d'expression qui ne veulent en aucun cas assouplir leur position et de l'autre les fanatiques croyants qui ne voient pas non plus d'autres solutions que de pratiquer la vengeance de l'offense. résultat = de nombreux innocents paient l'adition jour après jour.  

sauf que les athées sont dans leur droits

Portrait de Nicoooo
31/octobre/2020 - 23h08
cmpinbot a écrit :

et si Charlie Hebdo arretait de jeter de l'huile sur le feu ? au lieu de brandir la liberté d'expression?

Pourquoi pas, c'est une solution aussi.. 

Mais on est en France, non ?? 

 

Portrait de Nicoooo
31/octobre/2020 - 23h05
Jilou1994 a écrit :

Je constate avec bonheur sur ce site qu'il y a encore des personnes de bon sens croyantes ou pas qui comprennent la notion de mesure pour le bien de tous et surtout des innocents qui paient comme d'habitude le prix fort. Liberté d'expression oui mais responsabilité des conséquences de nos écrits et dessins.

Si c'est pour la prochaine fois, éditer le petit livre rouge (sang) de la liberté d'expression avec caricatures à distribuer obligatoirement dans les collèges, alors c'est certain, on n'a pas fini de voir le sang couler abondement.

Mais bon, il paraît que lorsque l'on apprend pas par l'écoute, et non plus par la vue, alors seule l'expérience nous enseigne. Toutefois il existe une catégorie de personnes qui même après avoir entendu, vu et expérimenté, ne comprend toujours pas tellement elle est recouverte par l'ignorance.

Prions pour que nos dirigeant redeviennent intelligents et reconnaissent qu'ils vont trop loin dans la provocation, l'injure, sinon préparons nous au pire vu les millions de musulmans en colère, le boycott des produits français et tant d'autres sanctions qui se préparent.  

 

J essaie de décripter ton message. Tu écartes les fesses et attends ? Tu cherches quoi au juste à part te faire démonter ?? Ya un moment ou il faut comprendre que TOUT nous oppose à ces malades d'une autre dimension.

Je cite: Maîtrise pour le bien de tous ? Mais qui est dans la susceptibilité permanente ?  

Tu piges ?

Bisounours, un moment faut réagir autrement que par la Sodo.. 

 

 

Portrait de Jilou1994
31/octobre/2020 - 23h04

Je constate avec bonheur sur ce site qu'il y a encore des personnes de bon sens croyantes ou pas qui comprennent la notion de mesure pour le bien de tous et surtout des innocents qui paient comme d'habitude le prix fort. Liberté d'expression oui mais responsabilité des conséquences de nos écrits et dessins.

Si c'est pour la prochaine fois, éditer le petit livre rouge (sang) de la liberté d'expression avec caricatures à distribuer obligatoirement dans les collèges, alors c'est certain, on n'a pas fini de voir le sang couler abondement.

Mais bon, il paraît que lorsque l'on apprend pas par l'écoute, et non plus par la vue, alors seule l'expérience nous enseigne. Toutefois il existe une catégorie de personnes qui même après avoir entendu, vu et expérimenté, ne comprend toujours pas tellement elle est recouverte par l'ignorance.

Prions pour que nos dirigeant redeviennent intelligents et reconnaissent qu'ils vont trop loin dans la provocation, l'injure, sinon préparons nous au pire vu les millions de musulmans en colère, le boycott des produits français et tant d'autres sanctions qui se préparent.  

 

Portrait de cmpinbot
31/octobre/2020 - 20h33

et si Charlie Hebdo arretait de jeter de l'huile sur le feu ? au lieu de brandir la liberté d'expression?

Portrait de IMPERAIRE
31/octobre/2020 - 19h37
Vous avez bien raison HELLO. Ce n'est pas reculer que de dire que quand on est hyperprotégé on peut se permettre de tenir des propos guerriers. Combien faut-il encore de morts innocents dans notre beau Pays?
Portrait de HELLO
31/octobre/2020 - 18h52

Disons comme c'est dans les pays arabes, se sentant offensés par ces caricatures selon des critères qui leur sont propres, que le sentiment anti-français est en train de prendre une ampleur inédite.

Car quoi que l'on en dise, cela n'était pas le cas jusqu'à présent! Notre way of life est très apprécié par les pays du Moyen-Orient : notre culture, notre gastronomie, notre exception culturelle cinématographique, notre industrie du luxe, notre beau pays très touristique, le siècle des Lumières etc.

Nos prises de positions mesurées et pleines de bon sens : la guerre d'Irak  est un exemple notable qui nous a valu un grand respect.

Jacques Chirac l'a, parfaitement, incarné.

Ne demandons pas aux autres de nous soutenir, maintenant que le torchon brûle, alors que notre liberté d'expression exacerbée n'est pas la leur. Trudeau a pris une position tout à fait respectable en la matière. Certains le traitent de petit homme, je trouve qu'il fait preuve d'un grand discernement dans un contexte mondial très difficile.

Et il a aussi la liberté de s'exprimer dans l'intérêt de son pays et selon ses convictions!

Je suis athée mais je suis très respectueux de toutes les religions.

En attendant, ces partisans des caricatures de Mahomet : journalistes, politiques (Julien Dray aujourd'hui sur Cnews), intellectuels , actuellement ce ne sont pas eux qui paient le prix fort mais des braves gens qui n'ont rien avoir avec tout ça.

Les membres du Charlie Hebdo sont sous protection policière et ont un lieu de travail inconnu.

Du coup, on s'en prend à des innocents, innocents dans le sens où ils ne sont pas auteurs de ces caricatures qui mettent le feu au poudre.

Nous sommes, déjà dans une "merde internationale" avec ce foutu coronavirus, maintenant nous sommes aussi dans l'angoisse des menaces terroristes.

STOP

 

Portrait de Jilou1994
31/octobre/2020 - 18h49

D'un côté les fanatiques athées de la liberté d'expression qui ne veulent en aucun cas assouplir leur position et de l'autre les fanatiques croyants qui ne voient pas non plus d'autres solutions que de pratiquer la vengeance de l'offense. résultat = de nombreux innocents paient l'adition jour après jour.  

Portrait de Lepton
31/octobre/2020 - 18h32
Stutzen. 550 CZ ® a écrit :

Et moi monsieur Macron je ne comprends pas  pourquoi le Président de la France est obligé de passer par une télé en Arabe pour se faire entendre par les musulmans de France.  

Justement ,il s'adresse aux musulmans du monde entier pas à ceux du 93 uniquement.

Portrait de harfang
31/octobre/2020 - 15h20
.Kazindrah. a écrit :

Notre président a intérêt à bien peser ses mots...

Avec la balance des préparateurs en pharmacie .

Portrait de .Kazindrah.
31/octobre/2020 - 14h51

Notre président a intérêt à bien peser ses mots...

Portrait de HO l'Andouille
31/octobre/2020 - 14h14

" Un enseignant a été suspendu cette semaine à Bruxelles pour avoir montré à ses élèves de 10-11 ans une caricature publiée par Charlie Hebdo montrant le prophète Mahomet nu à quatre pattes, qui a été jugée "obscène" par sa direction. L'information, révélée par le quotidien La Libre Belgique, a été confirmée à l'AFP par le porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek, la commune bruxelloise où se sont produits les faits. "

 

Vive l'Europe!

Portrait de HO l'Andouille
31/octobre/2020 - 14h08

Aller "Jupiter"... ; Politique International ; Acte 1 = on déboutonne le pantalon ...

Portrait de LESVEAUX
31/octobre/2020 - 13h08

Je peux vous dire qu'il joue la montre jusqu'à 2022... 

Pas très solide sur les appuis en ce moment

Portrait de Franck64
31/octobre/2020 - 11h56

Pas d amalgame ils vont encore nous dire ....mais y en a quand même bcp des musulmans islamistes ......

Portrait de Vigilence-nationale
31/octobre/2020 - 11h19

Un réseau !? Pas un acte isolé ? Pour une surprise ! ... smiley

Portrait de Nivolet
31/octobre/2020 - 11h17

Ça alors