24/10 17:03

Coronavirus - Regardez le gros coup de gueule ce midi du Ministre de la Santé contre une ex-députée En Marche : "Vous dites des choses d'une gravité totale !" - Vidéo

Ce samedi, Olivier Véran s'est vivement emporté contre la députée Martine Wonner qui refusait de porter un masque, affirmant que la visière de protection suffisait  et qui avait lancé de grave accusations contre le Ministre. Très en colère contre la députée, il lui a donc répondu. "Vous avez dit des choses d'une gravité totale. Quand vous considérez que ce n'est rien d'autre qu'une grosse grippe qui ne fait finalement que moins de 1% de mortalité, nous sommes 70 millions de Français, si nous devions atteindre une immunité collective de 60, 70, 80%, nous aurions donc 40 millions de victimes de ce coronavirus et finalement 1% de ces 40 millions devrait mourir, vous l'acceptez madame la députée ?

Réfléchissez vous êtes médecin, vous n'avez pas le droit de vous tromper quand vous dites cela, c'est encore plus grave. Quand je m'exprime devant vous j'essaie de le faire au nom des équipes au nom des soignants, au nom des médecins qui attendent de nous un débat à la hauteur parce qu'ils ont peur, parce qu'ils passent leurs journées et leurs nuits à tenter de sauver des vies. Alors oui ça me met en colère car à travers moi, c'est l'ensemble de la communauté médicale que vous injuriez".

Quelques instants plus tôt la députée s'en était prise au Ministre en affirmant : " Vous souhaitez faire mourir des patients en réanimation. Vous nous dites tout à l'heure en introduction '300 personnes en réanimation hier, 300 personnes intubées et ventilées. Vous souhaitez donc faire mourir ces personnes en réanimation. On sait monsieur le ministre qu'en réanimation, nous n'intubons pas plus que 20 à 30% des personnes. Donc monsieur le ministre, peut-être révisez ce que vous nous dites, parce que c'est extrêmement grave ce que vous dites devant la représentation nationale"

En mai dernier, Martine Wonner a été exclu du groupe LREM du Palais Bourbon après avoir voté contre la stratégie de déconfinement du gouvernement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
30/octobre/2020 - 10h43
Soi-même a écrit :

Les chiffres de mortalité de juin à jusqu'à maintenant ne montre pas de sous-mortalité !

Exception toutefois des décès aux âges jeunes => il y a moins d'accidents de la route.

J'ai bien compris votre matraquage de traiter AVANT à la potion de Raoult, je ne suis pas sourd ! Mais il n'a rien prouvé, ses études sont caviardées et dénoncées par de nombreux scientifiques. Moi même j'ai noté des biais majeurs : il compare la mortalité de deux sous-populations l'une plus jeune traitée à sa potion, et une plus âgée non traitée. Bah oui les plus jeunes s'en sortent mieux => mais lui il met ça sur le compte de sa potion !

Et ça se dit un grand scientifique, tout ce qu'il a de grand c'est ces chevilles

On verra bien le bilan de la mortalité à la fin de l'année. 

Non, personne n'a sérieusement critiqué l'étude de Raoult et ses résultats, au  contraire personne n'en parle, comme si elle n'existait pas, c'est tout à fait représentatif de l'ambiance de censure actuelle et du refus du débat public. Les résultats de Raoult sont là et indiscutables. Sinon pourquoi un tel acharnement contre des médicaments qui "ne servent à rien" ??? c'est ridicule. Que ceux qui préconisent du paracétamol en prennent et fichent la paix aux autres qui veulent être soignés correctement par leurs médecins dont c'est le métier, pas exécutants de bureaucrates parisiens.

Comment peut-on se laisser prendre par les mensonges grossiers de Macron et son discours hypnotique ?

Tenez, dernières nouvelles : Plus de 300 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, ainsi que des artistes, se déclarent « atterrés » par des discours officiels qui dramatisent indûment la réalité afin de justifier des mesures de confinement.

Portrait de Soi-même
29/octobre/2020 - 19h39
PhilRAI a écrit :

C'est dingue que vous n'arriviez pas à comprendre que le traitement Raoult s'applique **avant** que cela ne s'aggrave, justement pour éviter que cela ne s'aggrave. D'où son faible taux de mortalité. Pour les cas déjà graves le traitement ne fonctionne pas, c'est autre chose qu'il faut appliquer, Raoult l'a toujours dit ! Alors évidemment qu'il les envoie ailleurs ! mais s'ils s'aggravent après son traitement c'est bien pris en compte dans ses statistiques.

Si le traitement Raoult était appliqué dès les débuts de la maladie il y aurait bien moins de morts. Ce sont ceux qui refusent que ce traitement soit appliqué qui sont des  criminels.

La deuxième vague ? vous n'avez pas écouté ce que raconte Raoult !!! Il a dit qu'il n'avait jamais vu de deuxième vague d'un même virus et que donc il était peu probable que cela se passe.  Or le virus a muté, il le démontre, il y a plusieurs versions, c'est une nouvelle version, ce n'est pas une deuxième vague, c'est une nouvelle vague, fortement exagérée par les tests PCR bidons (l'épisode de la tante est caractéristique) et les saturations organisées des hôpitaux et dont les conséquences pourraient être rapidement éliminées avec le traitement Raoult.

Pour les statistiques de décès je comprends votre point de vue. Je ne trouve que 27 000 mais on ne va pas chipoter. Cependant je pense qu'on ne peut pas se limiter juste à ces deux mois pour faire un bilan, sachant que la maladie a tué beaucoup de gens qui seraient de toute façon morts quelques semaines ou mois après. C'est donc sur l'année qu'il faut faire le bilan. On verra.

Les chiffres de mortalité de juin à jusqu'à maintenant ne montre pas de sous-mortalité !

Exception toutefois des décès aux âges jeunes => il y a moins d'accidents de la route.

J'ai bien compris votre matraquage de traiter AVANT à la potion de Raoult, je ne suis pas sourd ! Mais il n'a rien prouvé, ses études sont caviardées et dénoncées par de nombreux scientifiques. Moi même j'ai noté des biais majeurs : il compare la mortalité de deux sous-populations l'une plus jeune traitée à sa potion, et une plus âgée non traitée. Bah oui les plus jeunes s'en sortent mieux => mais lui il met ça sur le compte de sa potion !

Et ça se dit un grand scientifique, tout ce qu'il a de grand c'est ces chevilles

Portrait de PhilRAI
29/octobre/2020 - 09h28
Soi-même a écrit :

On parle de morts, lorsque les complications pulmonaires sont fatales et la maladie évidente, PCR ou pas. Vous me parlez d'une tante en début potentielle de maladie ! Vous essayez de m'enfumer ?

Pour les chiffres de l'Insee, je vous ai expliqué (un précédent post que vous n'avez pas lu car pas réagi) que pour isoler le mieux possible l'effet du covid, il faut prendre une période où la mortalité de la grippe ne joue pas. Or, en mars, la mortalité de la grippe est insignifiante. Il faut donc comparer la mortalité après mars 2020 avec celle des mêmes périodes de la moyenne des 5 années précédentes  cette comparaison montre une surmortalité de 29 000 morts environ, sur une période qui correspond en France à la crise sanitaire du Covid. Cela est un peu en dessous du comptage de Santé publique France qui établit justement la cause de décès et peut y compter des cas où la cause est plus imputable à d'autres pathologies. Ces deux sources sont plutôt cohérentes pour estimer une surmortalité due au covid d'environ 30 000 morts.

Votre Raoult n'a pas de cas graves, car il les envoie en réa ailleurs ! Raoult, vous savez c'est aussi celui qui a dit qu'il n'y aurait pas de 2e vague, qui ne fait pas de prévision. Si un grand spécialiste payé par les deniers de l'Etat n'est pas en mesure d'aider à gérer la pandémie, que vient-il faire dans les médias, c'est quoi son but, si ce n'est de sous-entendre que quoiqu'il arrive, que quoi que les français fassent, gestes barrière ou pas, il n'y aura pas de 2e vague. Nombre de français, ne veulent entendre que ça, qu'ils peuvent continuer à s'amuser en toute sécurité => C'est un populiste ! Et qu'un spécialiste comme lui dise cela, avec toute l'aura qu'il peut avoir, c'est un criminel ce type !

C'est dingue que vous n'arriviez pas à comprendre que le traitement Raoult s'applique **avant** que cela ne s'aggrave, justement pour éviter que cela ne s'aggrave. D'où son faible taux de mortalité. Pour les cas déjà graves le traitement ne fonctionne pas, c'est autre chose qu'il faut appliquer, Raoult l'a toujours dit ! Alors évidemment qu'il les envoie ailleurs ! mais s'ils s'aggravent après son traitement c'est bien pris en compte dans ses statistiques.

Si le traitement Raoult était appliqué dès les débuts de la maladie il y aurait bien moins de morts. Ce sont ceux qui refusent que ce traitement soit appliqué qui sont des  criminels.

La deuxième vague ? vous n'avez pas écouté ce que raconte Raoult !!! Il a dit qu'il n'avait jamais vu de deuxième vague d'un même virus et que donc il était peu probable que cela se passe.  Or le virus a muté, il le démontre, il y a plusieurs versions, c'est une nouvelle version, ce n'est pas une deuxième vague, c'est une nouvelle vague, fortement exagérée par les tests PCR bidons (l'épisode de la tante est caractéristique) et les saturations organisées des hôpitaux et dont les conséquences pourraient être rapidement éliminées avec le traitement Raoult.

Pour les statistiques de décès je comprends votre point de vue. Je ne trouve que 27 000 mais on ne va pas chipoter. Cependant je pense qu'on ne peut pas se limiter juste à ces deux mois pour faire un bilan, sachant que la maladie a tué beaucoup de gens qui seraient de toute façon morts quelques semaines ou mois après. C'est donc sur l'année qu'il faut faire le bilan. On verra.

Portrait de Soi-même
28/octobre/2020 - 22h17
PhilRAI a écrit :

Non vous n'avez toujours rien compris ! Raoult ne prend pas en charge les cas déjà graves qui vont directement en soins intensifs ou en réanimation puisque son traitement doit être prodigué avant l'aggravation. Au cas ou il y a tout de même aggravation après plus de 3 jours de traitement, en général lié à l'âge ou à une autre pathologie, ces patients partent aussi en soins intensifs ou réanimations mais avec l'étiquette Raoult. Ce sont les cas où le traitement a échoué.

Les 30 000 morts de plus sont largement surévalués. Si on en reste à l'INSEE (les chiffres varient un peu en fonction des mises à jour) insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394 on est  entre janvier 2019 et juin 2019 à 314605 décès, et entre janvier 2020 et juin 2020 à 333300 décès soit si mon tableur calcule bien  une différence de 18695 décès. Tous les ans il y a une augmentation hivernale des décès liés aux pathologies pulmonaires. A noter que d'année en année la moyenne annuelle augmente, sans doute à cause du vieillissement de la population.

Sans compter le grand nombre de morts attribués au covid alors que la raison est autre. Et ça continue d'ailleurs, les témoignages sont nombreux.

Les tests PCR : un témoignage d'un ami : sa tante a des symptômes d'infection respiratoire, elle va chez son médecin qui lui prescrit un test PCR. En parallèle elle reçoit une autre ordonnance pour un test PCR d'un hôpital qui veut la voir pour une visite de routine suite à un ancien cancer. Elle a donc 2 ordonnances PCR. Le matin premier prélèvement, l'après midi deuxième prélèvement dans un autre laboratoire. Résultats : le premier est positif, le deuxième négatif, et bien sûr aucune indication du CT qui aurait pu permettre de comprendre cette différence.

On parle de morts, lorsque les complications pulmonaires sont fatales et la maladie évidente, PCR ou pas. Vous me parlez d'une tante en début potentielle de maladie ! Vous essayez de m'enfumer ?

Pour les chiffres de l'Insee, je vous ai expliqué (un précédent post que vous n'avez pas lu car pas réagi) que pour isoler le mieux possible l'effet du covid, il faut prendre une période où la mortalité de la grippe ne joue pas. Or, en mars, la mortalité de la grippe est insignifiante. Il faut donc comparer la mortalité après mars 2020 avec celle des mêmes périodes de la moyenne des 5 années précédentes  cette comparaison montre une surmortalité de 29 000 morts environ, sur une période qui correspond en France à la crise sanitaire du Covid. Cela est un peu en dessous du comptage de Santé publique France qui établit justement la cause de décès et peut y compter des cas où la cause est plus imputable à d'autres pathologies. Ces deux sources sont plutôt cohérentes pour estimer une surmortalité due au covid d'environ 30 000 morts.

Votre Raoult n'a pas de cas graves, car il les envoie en réa ailleurs ! Raoult, vous savez c'est aussi celui qui a dit qu'il n'y aurait pas de 2e vague, qui ne fait pas de prévision. Si un grand spécialiste payé par les deniers de l'Etat n'est pas en mesure d'aider à gérer la pandémie, que vient-il faire dans les médias, c'est quoi son but, si ce n'est de sous-entendre que quoiqu'il arrive, que quoi que les français fassent, gestes barrière ou pas, il n'y aura pas de 2e vague. Nombre de français, ne veulent entendre que ça, qu'ils peuvent continuer à s'amuser en toute sécurité => C'est un populiste ! Et qu'un spécialiste comme lui dise cela, avec toute l'aura qu'il peut avoir, c'est un criminel ce type !

Portrait de PhilRAI
28/octobre/2020 - 15h47
Soi-même a écrit :

Ah si si, j'ai tout à fait compris. Et les cas graves finissent pas partir des statistiques de Raoult puisqu'il ne peut les prendre en charge en réanimation.

Quant aux 30 000 morts je vous dis qu'une autre source montre une surmortalité d'environ 30 000 personnes de mars à septembre 2020 par rapport à 2019, et qui rejoint environ les statistiques de décès covid recensés tous les jours. Et c'est vous qui me parlez de problème de compréhension ? Vous voulez intégrer les morts de la grippe de 2019 en incluant dans la comparaison janvier-février => pas très honnête tout cela !

Non vous n'avez toujours rien compris ! Raoult ne prend pas en charge les cas déjà graves qui vont directement en soins intensifs ou en réanimation puisque son traitement doit être prodigué avant l'aggravation. Au cas ou il y a tout de même aggravation après plus de 3 jours de traitement, en général lié à l'âge ou à une autre pathologie, ces patients partent aussi en soins intensifs ou réanimations mais avec l'étiquette Raoult. Ce sont les cas où le traitement a échoué.

Les 30 000 morts de plus sont largement surévalués. Si on en reste à l'INSEE (les chiffres varient un peu en fonction des mises à jour) insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394 on est  entre janvier 2019 et juin 2019 à 314605 décès, et entre janvier 2020 et juin 2020 à 333300 décès soit si mon tableur calcule bien  une différence de 18695 décès. Tous les ans il y a une augmentation hivernale des décès liés aux pathologies pulmonaires. A noter que d'année en année la moyenne annuelle augmente, sans doute à cause du vieillissement de la population.

Sans compter le grand nombre de morts attribués au covid alors que la raison est autre. Et ça continue d'ailleurs, les témoignages sont nombreux.

Les tests PCR : un témoignage d'un ami : sa tante a des symptômes d'infection respiratoire, elle va chez son médecin qui lui prescrit un test PCR. En parallèle elle reçoit une autre ordonnance pour un test PCR d'un hôpital qui veut la voir pour une visite de routine suite à un ancien cancer. Elle a donc 2 ordonnances PCR. Le matin premier prélèvement, l'après midi deuxième prélèvement dans un autre laboratoire. Résultats : le premier est positif, le deuxième négatif, et bien sûr aucune indication du CT qui aurait pu permettre de comprendre cette différence.

Portrait de Soi-même
27/octobre/2020 - 16h09
PhilRAI a écrit :

Vous avez vraiment un problème de compréhension !!!  Raoult traite 100 % des cas. Pour 90% (supposons ce chiffre exact) ça ne sert effectivement à rien, mais par contre c'est fondamental pour les 10% restant  puisque ce sont eux qui risquent de décéder.  Ces 10 % reçoivent donc le traitement Raoult ou juste du paracétamol. C'est pour cela que Raoult n'a que 0,6 % de décès alors que France entière, donc des gens traités au paracétamol, en était à 19% de décès !!! Et vous osez dire que c'est ridicule ?

Les 30 000 morts ? on serait plutôt dans les 20 000 si on reprend les vrais chiffres, mais encore une fois ce nombre aurait pu être bien plus faible si les malades avaient été traités par le traitement Raoult.

Mais je parlais des morts par jour actuellement. Dont beaucoup sont attribués à tort au covid à cause des tests bidons.

Ah si si, j'ai tout à fait compris. Et les cas graves finissent pas partir des statistiques de Raoult puisqu'il ne peut les prendre en charge en réanimation.

Quant aux 30 000 morts je vous dis qu'une autre source montre une surmortalité d'environ 30 000 personnes de mars à septembre 2020 par rapport à 2019, et qui rejoint environ les statistiques de décès covid recensés tous les jours. Et c'est vous qui me parlez de problème de compréhension ? Vous voulez intégrer les morts de la grippe de 2019 en incluant dans la comparaison janvier-février => pas très honnête tout cela !

Portrait de PhilRAI
27/octobre/2020 - 14h40
Soi-même a écrit :

Ridicule ! 90 % des cas covid en guérissent spontanément, HCR ou pas !! Quelle naïveté !! Et ce traitement miraculeux, il ne faudrait surtout pas le donner quand la maladie devient bien plus sérieuse ? Quelle efficacité alors et quel enfumage des naïfs !

Et puis, 30 000 morts de plus cette année c'est prouvé par les actes de décès, ca chahute un max la courbe des décès sur mars-avril peut-être avez-vous refusé de la voir (elle est sur le blog de l'Insee) => bizarre, si cela n'est pas le covid c'est drôlement bien imité ! Fiabilité des tests PCR ou pas. En tout cas, le chiffre de mortalité covid de Santé publique France est comparable à la remontée des décès par l'état-civil.

=>  Comme on dit : plus c'est gros plus ça passe !

Vous croyez vraiment ce que vous dites ou vous nous prenez pour ces cons ? En tout cas, il y en a un, qui ressemble à Panoramix et qui vous a bien entubé...

 

Vous avez vraiment un problème de compréhension !!!  Raoult traite 100 % des cas. Pour 90% (supposons ce chiffre exact) ça ne sert effectivement à rien, mais par contre c'est fondamental pour les 10% restant  puisque ce sont eux qui risquent de décéder.  Ces 10 % reçoivent donc le traitement Raoult ou juste du paracétamol. C'est pour cela que Raoult n'a que 0,6 % de décès alors que France entière, donc des gens traités au paracétamol, en était à 19% de décès !!! Et vous osez dire que c'est ridicule ?

Les 30 000 morts ? on serait plutôt dans les 20 000 si on reprend les vrais chiffres, mais encore une fois ce nombre aurait pu être bien plus faible si les malades avaient été traités par le traitement Raoult.

Mais je parlais des morts par jour actuellement. Dont beaucoup sont attribués à tort au covid à cause des tests bidons.

Portrait de Soi-même
26/octobre/2020 - 21h04
PhilRAI a écrit :

Concernant Raoult, combien de fois faudra-t-il dire que sont traitement ne s'adresse pas aux cas graves, c'est trop tard, mais à tous les cas pour justement éviter qu'ils ne s'aggravent. 

Ce sont ceux qui interdisent ce traitement qui vont être traduits en justice pour mise en danger d'autruis voir assassinat.

Les morts par jour ? sont-ils mort à cause du covid ou d'autre chose mais avec un résultat bidon des tests PCR. Et encore une fois si tous les malades pouvaient avoir à temps le traitement Raoult il n'y aurait qu'une quantité infime de cas graves donc de décès.

Ridicule ! 90 % des cas covid en guérissent spontanément, HCR ou pas !! Quelle naïveté !! Et ce traitement miraculeux, il ne faudrait surtout pas le donner quand la maladie devient bien plus sérieuse ? Quelle efficacité alors et quel enfumage des naïfs !

Et puis, 30 000 morts de plus cette année c'est prouvé par les actes de décès, ca chahute un max la courbe des décès sur mars-avril peut-être avez-vous refusé de la voir (elle est sur le blog de l'Insee) => bizarre, si cela n'est pas le covid c'est drôlement bien imité ! Fiabilité des tests PCR ou pas. En tout cas, le chiffre de mortalité covid de Santé publique France est comparable à la remontée des décès par l'état-civil.

=>  Comme on dit : plus c'est gros plus ça passe !

Vous croyez vraiment ce que vous dites ou vous nous prenez pour ces cons ? En tout cas, il y en a un, qui ressemble à Panoramix et qui vous a bien entubé...

 

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2020 - 14h20
Soi-même a écrit :

L'Insee a justement lissé en comparant la mortalité à partir de mars pour l'année 2020 à une moyenne de 5 ans auparavant de 2015 à 2019. Il s'est aperçu qu'utiliser 2015-2019 ou juste 2019 revenait pratiquement au même tant 2019 est bien une année "moyenne".

En revanche, inclure janvier à mars, n'est pas cohérent car la grippe plus ou moins virulente d'une année à l'autre induit des biais. Pour mesurer un effet Covid, il faut donc écarter cette période. C'est très bien expliqué sur le "blog de l'Insee".

Quant à votre Raoult, sachez que son établissement n'a pas de lits de réanimation et que les cas graves sont traités hors de son établissement, d'où le taux faible de mortalité. C'est un imposteur, qui n'a eu de cesse de saper la communication pour combattre le virus. Pour moi, il devra rendre des comptes. Mais avec des gens comme vous, son enfumage continue. Il y a encore quelques semaines il minimisait la 2e vague, on est désormais à plus de 100 morts par jour et attendez encore 3 semaines...

Concernant Raoult, combien de fois faudra-t-il dire que sont traitement ne s'adresse pas aux cas graves, c'est trop tard, mais à tous les cas pour justement éviter qu'ils ne s'aggravent. 

Ce sont ceux qui interdisent ce traitement qui vont être traduits en justice pour mise en danger d'autruis voir assassinat.

Les morts par jour ? sont-ils mort à cause du covid ou d'autre chose mais avec un résultat bidon des tests PCR. Et encore une fois si tous les malades pouvaient avoir à temps le traitement Raoult il n'y aurait qu'une quantité infime de cas graves donc de décès.

Portrait de Soi-même
26/octobre/2020 - 09h22
lysniais a écrit :

Elle est ridicule cette conne avec sa visière inefficace!

Vous avez l'insulte facile. En attendant, on voit bien que ça s'arrête là : vous n'avez aucun argument !

Vous avez écrit niais dans votre pseudo. Tout est dit ?

Portrait de Soi-même
26/octobre/2020 - 09h19
PhilRAI a écrit :

Comparer de janvier à janvier permet de lisser les pics de mortalité qui peuvent avoir différentes origines, et il y en a toujours.

Raoult testait et teste toujours des gens malades pour déterminer exactement l'origine de la maladie. Il n'a soigné et ne soigne que les malades comme partout ailleurs, sauf qu'ailleurs les malades étaient traités uniquement avec du paracétamol alors que lui leur donnait un traitement efficace.

En résumé des gens malades vont voir leur généralistes, se voient prescrire du paracétamol, le plus grand nombre guérit spontanément, un certain nombre voient leur cas s'aggraver et sont envoyés en hôpital où certains décèdent. 

Ceux qui vont voir Raoult se voient prescrire un traitement qui limite le nombre de cas graves, d'où forcément le nombre d'envoi à l'hôpital et donc le nombre de décès. C'est pourquoi au plus fort de la crise Raoult avait 0,6% de décès alors que la France entière était à 19 % score parmi les plus élevés dans le monde.

Il n'y a aucune étude sérieuse qui prouve que le traitement Raoult ne fonctionne pas. Par contre il en existe de nombreuses qui prouvent que cela fonctionne.

L'Insee a justement lissé en comparant la mortalité à partir de mars pour l'année 2020 à une moyenne de 5 ans auparavant de 2015 à 2019. Il s'est aperçu qu'utiliser 2015-2019 ou juste 2019 revenait pratiquement au même tant 2019 est bien une année "moyenne".

En revanche, inclure janvier à mars, n'est pas cohérent car la grippe plus ou moins virulente d'une année à l'autre induit des biais. Pour mesurer un effet Covid, il faut donc écarter cette période. C'est très bien expliqué sur le "blog de l'Insee".

Quant à votre Raoult, sachez que son établissement n'a pas de lits de réanimation et que les cas graves sont traités hors de son établissement, d'où le taux faible de mortalité. C'est un imposteur, qui n'a eu de cesse de saper la communication pour combattre le virus. Pour moi, il devra rendre des comptes. Mais avec des gens comme vous, son enfumage continue. Il y a encore quelques semaines il minimisait la 2e vague, on est désormais à plus de 100 morts par jour et attendez encore 3 semaines...

Portrait de PhilRAI
25/octobre/2020 - 20h50
Soi-même a écrit :

Il n'est pas juste de comparer de janvier à janvier car il y a eu une forte mortalité de grippe en janvier 2019 et très peu en janvier 2020. A partir de mars, la grippe n'était plus présente ni en 2019 ni en 2020. Allez sur le blog de l'Insee, il y a un article très complet sur le sujet. Donc la démonstration montre 30 000 de plus au moment de la crise sanitaire du Covid...

Vous tombez dans le panneau des biais statistiques sinon. Raoult testait à tout va, il a donc englobé dans ses traitements davantage de patients qui auraient spontanément guéris, alors que les hôpitaux prenaient en charge les plus lourds (les autres restaient en médecine de ville, ou hors des curseurs des statistiques), c'est donc normal que les taux de décès soient plus importants.

Désolé mais le traitement de Raoult ne marche pas, toutes les études sérieuses le prouvent. Le fiasco du Lancet a fait du mal et nourrit les théories du complot...

Comparer de janvier à janvier permet de lisser les pics de mortalité qui peuvent avoir différentes origines, et il y en a toujours.

Raoult testait et teste toujours des gens malades pour déterminer exactement l'origine de la maladie. Il n'a soigné et ne soigne que les malades comme partout ailleurs, sauf qu'ailleurs les malades étaient traités uniquement avec du paracétamol alors que lui leur donnait un traitement efficace.

En résumé des gens malades vont voir leur généralistes, se voient prescrire du paracétamol, le plus grand nombre guérit spontanément, un certain nombre voient leur cas s'aggraver et sont envoyés en hôpital où certains décèdent. 

Ceux qui vont voir Raoult se voient prescrire un traitement qui limite le nombre de cas graves, d'où forcément le nombre d'envoi à l'hôpital et donc le nombre de décès. C'est pourquoi au plus fort de la crise Raoult avait 0,6% de décès alors que la France entière était à 19 % score parmi les plus élevés dans le monde.

Il n'y a aucune étude sérieuse qui prouve que le traitement Raoult ne fonctionne pas. Par contre il en existe de nombreuses qui prouvent que cela fonctionne.

Portrait de Soi-même
25/octobre/2020 - 19h10
Tony satch a écrit :
@Soi-même l’Insee montre 480000 morts en 2019 de janvier à fin septembre et 481000 morts en 2020. Donc ta démonstration tombe à l’eau. Il n’y a pas de surmortalité c’est l’Insee qui le dit.

J'aimerais bien savoir d'où vous tenez ces chiffres !!

Sachez qu'il faut au moins 15 jours-3 semaines pour que tous les décès soient bien enregistrés (il y a encore pas mal de communes dont les transmissions se font encore par envoi papier à l'Insee). Vos données de fin septembre dataient de quand ?? Si elles dataient de début octobre, elles sont très incomplètes.

Et puis, il n'est pas juste de comparer de janvier à janvier car il y a eu une forte mortalité de grippe en janvier 2019 et très peu en janvier 2020. A partir de mars, la grippe n'était plus présente ni en 2019 ni en 2020, c'est donc mieux pour tenter de mesurer l'effet covid. Allez sur le blog de l'Insee, il y a un article très complet sur le sujet. Donc la démonstration montre bien 30 000 de plus durant la crise sanitaire du Covid...

Portrait de Soi-même
25/octobre/2020 - 17h49
PhilRAI a écrit :

Oui, mais si on prend de janvier à juin on n'a plus que 19 000 morts en plus.

La plus grande partie de ces décès auraient pu être évités par un traitement systématique à temps avec l'hydroxychloroquine et l'azithromycine. 19 % de décès parmi les malades au plus fort de la crise, 0,6 % chez Raoult ! Comme partout où des gens ont été traités par ces médicaments ou similaires.

Il n'est pas juste de comparer de janvier à janvier car il y a eu une forte mortalité de grippe en janvier 2019 et très peu en janvier 2020. A partir de mars, la grippe n'était plus présente ni en 2019 ni en 2020. Allez sur le blog de l'Insee, il y a un article très complet sur le sujet. Donc la démonstration montre 30 000 de plus au moment de la crise sanitaire du Covid...

Vous tombez dans le panneau des biais statistiques sinon. Raoult testait à tout va, il a donc englobé dans ses traitements davantage de patients qui auraient spontanément guéris, alors que les hôpitaux prenaient en charge les plus lourds (les autres restaient en médecine de ville, ou hors des curseurs des statistiques), c'est donc normal que les taux de décès soient plus importants.

Désolé mais le traitement de Raoult ne marche pas, toutes les études sérieuses le prouvent. Le fiasco du Lancet a fait du mal et nourrit les théories du complot...

Portrait de Tony satch
25/octobre/2020 - 11h02 - depuis l'application mobile
Soi-même a écrit :

L'Insee mesure avec l'état-civil :

Entre le 1er mars et le 30 avril : environ 27 000 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Entre le 1er mai et le 5 octobre : environ 1 500 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Soit en tout 28 500 décès de plus en 2020 qu'en 2019 d'après l'Insee. Santé Publique France mesure 32 300 décès Covid, ce qui est finalement assez proche. Et cette année, on a moins d'accidents de la route, du fait notamment du confinement.

=> les chiffres du gouvernement ne sont donc pas délirants, ils sont cohérents avec une autre source.

@Soi-même l’Insee montre 480000 morts en 2019 de janvier à fin septembre et 481000 morts en 2020. Donc ta démonstration tombe à l’eau. Il n’y a pas de surmortalité c’est l’Insee qui le dit.

Portrait de PhilRAI
25/octobre/2020 - 11h02
Soi-même a écrit :

L'Insee mesure avec l'état-civil :

Entre le 1er mars et le 30 avril : environ 27 000 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Entre le 1er mai et le 5 octobre : environ 1 500 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Soit en tout 28 500 décès de plus en 2020 qu'en 2019 d'après l'Insee. Santé Publique France mesure 32 300 décès Covid, ce qui est finalement assez proche. Et cette année, on a moins d'accidents de la route, du fait notamment du confinement.

=> les chiffres du gouvernement ne sont donc pas délirants, ils sont cohérents avec une autre source.

Oui, mais si on prend de janvier à juin on n'a plus que 19 000 morts en plus.

La plus grande partie de ces décès auraient pu être évités par un traitement systématique à temps avec l'hydroxychloroquine et l'azithromycine. 19 % de décès parmi les malades au plus fort de la crise, 0,6 % chez Raoult ! Comme partout où des gens ont été traités par ces médicaments ou similaires.

Portrait de Soi-même
25/octobre/2020 - 08h37
nganiayajmm a écrit :

Une fois de plus, ce mauvais ministre perd ses nerfs ce qui n'est pas rassurant actuellement. Il suffit de prendre les chiffres. 34500 morts cumulés en 9 ou 10 mois sur 70 millions d'habitants cela fait 0,049%de la population. La surmortalité sur les 9 premiers mois de l'année par rapport à 2018 et 2019 est d'à peu près 2000 morts(chiffres de l'insee) , ce qui fait une surmortalité de 0.0028% sur l'ensemble de la population française ,sachant que tous les malades en phase terminale de n'importe quelle maladie, s'ils sont covid+, seront comptes comme décédés du covid. 

L'Insee mesure avec l'état-civil :

Entre le 1er mars et le 30 avril : environ 27 000 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Entre le 1er mai et le 5 octobre : environ 1 500 décès de plus en 2020 par rapport à 2019

Soit en tout 28 500 décès de plus en 2020 qu'en 2019 d'après l'Insee. Santé Publique France mesure 32 300 décès Covid, ce qui est finalement assez proche. Et cette année, on a moins d'accidents de la route, du fait notamment du confinement.

=> les chiffres du gouvernement ne sont donc pas délirants, ils sont cohérents avec une autre source.

Portrait de nganiayajmm
25/octobre/2020 - 06h38

Une fois de plus, ce mauvais ministre perd ses nerfs ce qui n'est pas rassurant actuellement. Il suffit de prendre les chiffres. 34500 morts cumulés en 9 ou 10 mois sur 70 millions d'habitants cela fait 0,049%de la population. La surmortalité sur les 9 premiers mois de l'année par rapport à 2018 et 2019 est d'à peu près 2000 morts(chiffres de l'insee) , ce qui fait une surmortalité de 0.0028% sur l'ensemble de la population française ,sachant que tous les malades en phase terminale de n'importe quelle maladie, s'ils sont covid+, seront comptes comme décédés du covid. 

Portrait de seb2746
24/octobre/2020 - 20h55

"j'essaie de le faire au nom des équipes au nom des soignants, au nom des médecins qui attendent de nous un débat à la hauteur" et maintenant il fait de l'humour...

Portrait de lysniais
24/octobre/2020 - 20h20

Elle est ridicule cette conne avec sa visière inefficace!

Portrait de bibilababiole
24/octobre/2020 - 19h33

Comme il a mouché Wonner !! Et en plus, elle est médecin ?

Portrait de .Kazindrah.
24/octobre/2020 - 17h53

CIT : " ... Martine Wonner qui refusait de porter un masque, affirmant que la visière de protection suffisait ... "

Comment une visière qui laisse passer grandement l'air peut--elle être vraiment efficace alors que ce maudit virus est aussi aéroporté et peut donc s'insinuer aisément dessous ?

Portrait de Soi-même
24/octobre/2020 - 17h37
Sébastien31 a écrit :
oui notre ministre dit que de la merde...

Si vous le dites...

On aurait aimé une meilleure argumentation, parce que là c'est TRES léger.

Portrait de Sébastien31
24/octobre/2020 - 17h19 - depuis l'application mobile

oui notre ministre dit que de la merde...