24/10 21:08

Coronavirus - Nouveau record avec 45.422 cas supplémentaires de Covid-19 dépistés lors des dernières 24 heures et 138 décès dans les hôpitaux

21h07: 45.422 cas supplémentaires de Covid-19 ont été dépistés lors des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés ce soir par Santé publique France. Le taux de positivité des tests s'établit désormais à 16%. Les autorités de santé ont également recensé 138 décès liés au Covid-19 lors des dernières 24 heures en France.

13h13: Un joueur du PSG a été testé positif au COVID-19 mais son identité n'a pas été révélée par le club 

11h49: Alors que l'Assemblée nationale examine ce week-end le projet de loi visant à prolonger jusqu'au 16 février l'état d'urgence sanitaire, le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué une «période qui sera longue et difficile». «Nous avons besoin de ce texte pour être efficace dans la période» de deuxième vague du coronavirus, a souligné le ministre, au coup d'envoi des débats. Et de poursuivre : ce n'est «pas un texte de conviction» mais «un texte de responsabilité pour nous permettre de protéger activement les Français dans cette période qui sera longue et difficile».

Pour appuyer son propos, Olivier Véran a rappelé aux députés le dernier bilan de l'épidémie : 42.000 Français diagnostiqués en 24 heures, 2.000 patients hospitalisés et 300 admis en réanimation. Un bilan qui va «s'alourdir dans les prochains jours et semaines, quoi que nous fassions», a-t-il prévenu. Les députés étudient le projet de loi qui vise à proroger ce régime d'exception, redéclenché samedi dernier et qui permet notamment les couvre-feux dans une partie du pays.

11h25: Les Etats-Unis ont battu leur record du nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 enregistrées en 24 heures, avec près de 80.000 nouveaux cas, selon les données actualisées en continu de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Entre 20H30 jeudi et la même heure vendredi, 79.963 contaminations ont été recensées, portant le nombre total de cas depuis le début de la pandémie à près de 8,5 millions dans le pays.

Les Etats-Unis avaient déjà flirté avec la barre des 80.000 cas journaliers durant le mois de juillet, notamment à cause des nouvelles contaminations dans des Etats du Sud comme le Texas ou la Floride, où le virus était alors hors de contrôle. Actuellement, c'est dans le Nord et le Midwest que l'on trouve les pires flambées, et quelque 35 Etats sur 50 connaissent une augmentation du nombre de cas. Le nombre de morts sur 24 heures reste lui globalement stable depuis le début de l'automne, avec entre 700 et 800 décès. Plus de 223.000 personnes sont mortes du Covid-19 dans le pays.

10h28: Olivier Véran a défendu ce matin devant l'Assemblée nationale la prolongation jusqu'au 16 février de l'état d'urgence sanitaire. Ce n'est "pas un texte de conviction" mais "un texte de responsabilité pour nous permettre de protéger activement les Français dans cette période qui sera longue et difficile", a déclaré le ministre de la Santé

08h15: La France a passé cette nuit la barre du million de cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, et la situation continue de se dégrader avec plus de 40.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France. Au total 42.032 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1.041.075, selon les chiffres publiés par l'agence.

Le bilan des morts s'est également alourdi, avec 298 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, pour un bilan global d'au moins 34.508 morts depuis le début de l'épidémie. Le taux de positivité des tests ne cesse de grimper, à 15,1% contre 14,3% la veille, et seulement 4,5% début septembre. 2.091 nouveaux malades ont été hospitalisés (pour un total de 15.008), et 299 nouveaux cas graves (+37) admis en réanimation, portant à 2.441 le nombres de malades gravement atteints en réa, 122 de plus en 24 heures. Sur les sept derniers jours, ce sont 1.714 malades du Covid-19 qui ont été admis en réanimation, indique l'agence sanitaire.

07h28: Le Danemark va étendre dès lundi le port du masque puis renforcer ses mesures de restriction de rassemblements pour tenter d'endiguer la forte hausse des infections au nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le gouvernement. "Nous sommes fatigués de cette maladie" mais "nous risquons de perdre le contrôle", a prévenu en conférence de presse la Première ministre Mette Frederiksen.

06H04:  Le bilan de l'épidémie de Covid-19 pourrait encore doubler aux Etats-Unis d'ici fin février, pour dépasser les 500.000 morts, mais le port du masque pourrait éviter 130.000 de ces décès, concluent des projections publiées vendredi. Selon le scénario jugé le plus plausible par ces chercheurs, où les gouvernements locaux restreindraient à nouveau les interactions sociales et la vie économique au-dessus d'un certain seuil de mortalité, les Etats-Unis déploreraient malgré tout 511.000 morts du Covid-19 fin février.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilirose45
25/octobre/2020 - 06h33

Au lieu d’instaurer des couvres-feu et de fermer les bars et restos etc...qui vont probablement pas donner grand chose, ils devraient en urgence confiner les personnes âgées et le gens avec des pathologies et mettre en télétravail tous ceux qu’ils le peuvent

Portrait de Oh Yes It's Good
25/octobre/2020 - 01h01

De toute façon, pour savoir quelle est (quelle a été) l'activité, la circulation et la virulence d'une grippe saisonnière, il n'y a pas besoin d'attendre l'estimation (le calcul surmortalité machin) de fin d'année.

Au cours d'une épidémie saisonnière, vous avez un suivi quotidien effectué par les médecins et les labos, ça s'appelle réseau sentinelles en France. Vous le savez, ce sont les cartes avec du jaune, du orange et du rouge (grippe, gastro, etc) avec les données des différentes régions de France.

Donc ça nous donne déjà une bonne idée de l'intensité d'une épidémie saisonnière. Et pour en revenir au cas de la grippe saisonnière 2020 en Australie... ce fut le calme plat... des chiffres infiniment inférieurs aux années précédentes ! Alors pour quelle raison, si ce n'est l'impact des mesures de protection/distanciation contre le covid-19 ?

Portrait de Oh Yes It's Good
25/octobre/2020 - 00h11
lily6228 a écrit :

Le confinement n'a eu lieu qu'en fin de saison grippale l'hiver dernier. C'est surtout que les chiffres de la grippe sont essentiellement déterminés à partir de la surmortalité sur une année car la plupart ne meurent ni à l'hôpital, ni avec un test le confirmant. Maintenant la surmortalité est pour le covid car là aussi beaucoup de morts ont lieu sans confirmation, comme dans les EHPAD, et c'est toute la différence.

"  En Australie, les déclarations hebdomadaires d’affections grippales provenant des cabinets médicaux sentinelles sont restées à un niveau exceptionnellement bas et le nombre de cas d’Influenza confirmés en laboratoire déclarés hebdomadairement a reculé depuis la semaine 12 (automne austral) pour atteindre des valeurs exceptionnellement faibles. "

infovac.ch/docs/public/influenza/grippe-saisonnie--re-2019-20.pdf

Ce n'est pas moi qui le dis ! Donc soit les mesures barrières covid19 ont terrassé la grippe saisonnière, soit c'est autre chose (mais quoi ?) smiley

Portrait de lily6228
24/octobre/2020 - 22h50
Oh Yes It's Good a écrit :

Combien la grippe saisonnière aurait-elle fait de morts avec les mêmes mesures de protection/distanciation que pour le covid ? => dans l'hémisphère sud, pas de grippe cette année (confinement, gestes barrières, etc..)

« Nous n’avions jamais vu de tels chiffres. C’est comme s’il n’y avait pas eu de saison », a confirmé à nos confrères américains de CNN Ian Barr, professeur de microbiologie et d’immunologie à l’Université de Melbourne.

 

Le confinement n'a eu lieu qu'en fin de saison grippale l'hiver dernier. C'est surtout que les chiffres de la grippe sont essentiellement déterminés à partir de la surmortalité sur une année car la plupart ne meurent ni à l'hôpital, ni avec un test le confirmant. Maintenant la surmortalité est pour le covid car là aussi beaucoup de morts ont lieu sans confirmation, comme dans les EHPAD, et c'est toute la différence.

Portrait de seb2746
24/octobre/2020 - 22h44

Pendant ce temps là, la BRAV-M a fait un RAID sur les terrasses (et pas à l'intérieur) d'un quartier de Paris pour non respect des distanciations sociales sur des COUPLES ( juste 2 personnes sans rien autour d'eux !!!) avec menace d'armes ce soir à 19h30... donc loin de 21h.

On va nous dire que c'est pas totalitaire comme façon de faire.

Portrait de Oh Yes It's Good
24/octobre/2020 - 22h29
lily6228 a écrit :

Beaucoup d'efforts pour une part marginale qui compare encore la grippe et le covid, non pas pour sa mortalité mais pour sa capacité à toucher beaucoup plus de personnes.

Pour autant, les chiffres covid sont surévalués, on le sait. Par exemple la grippe est passé de 13000 morts en 2017-2018, 8000 en 2018-2019, et plus généralement plus de 10 000 morts chaque année, sauf exception, à moins de 3700 cet hiver, un chiffre inédit...

Combien la grippe saisonnière aurait-elle fait de morts avec les mêmes mesures de protection/distanciation que pour le covid ? => dans l'hémisphère sud, pas de grippe cette année (confinement, gestes barrières, etc..)

« Nous n’avions jamais vu de tels chiffres. C’est comme s’il n’y avait pas eu de saison », a confirmé à nos confrères américains de CNN Ian Barr, professeur de microbiologie et d’immunologie à l’Université de Melbourne.

 

Portrait de lily6228
24/octobre/2020 - 22h06
Razlebol a écrit :

Pour ceux qui croient encore à la grippette.

Chercher Bulletin épidémiologie Grippe Bilan

Exemple 2017/18

 75 467 passages aux urgences pour grippe dont 9 738 hospitalisations

150 000 Hospitalisations Covid

 2 915 cas graves admis en réanimation signalés dont 490 décès

Entre 30000 et 40000 Covid, plus de 20000 décès a l’hopital. 

17 900 décès toutes causes et tous âges confondus en excès

dont 13 000 attribuables à la grippe

32000 décès Covid merci le confinement.

Le problème c’est bien la saturation des hôpitaux, confiner les plus fragiles aidera sûrement mais ne suffira pas.

Pour la responsabilité ça viendra, le gouvernement bien sur, mais aussi tout ces médecins de plateau télé qui ont contribué aux relâchement, ainsi que ceux qui les soutiennent sur les réseaux sociaux, et dans leur famille.

En espérant pour eux qu’il n’y ai pas trop de dégâts parmi leur proches, chez moi ça commence a toucher mon premier cercle d’amis, symptomatiques pour l’instant merci.

Les règlements de compte aussi, ont déjà commencé, prenez soin de vous.

Beaucoup d'efforts pour une part marginale qui compare encore la grippe et le covid, non pas pour sa mortalité mais pour sa capacité à toucher beaucoup plus de personnes.

Pour autant, les chiffres covid sont surévalués, on le sait. Par exemple la grippe est passé de 13000 morts en 2017-2018, 8000 en 2018-2019, et plus généralement plus de 10 000 morts chaque année, sauf exception, à moins de 3700 cet hiver, un chiffre inédit...

Portrait de lily6228
24/octobre/2020 - 21h45
Nivolet a écrit :

Pour les tocards de footeux , n oubliez pas de vous inscrire sur média sport , ils,ont besoin de votre argent 

Il faut ralentir sur l'apéro...

Portrait de jarod.26
24/octobre/2020 - 14h02
encore un joueur du psg ! à ce qu'il parait ça serait le 3ème gardien : a.letellier
Portrait de Libertas
24/octobre/2020 - 13h10
KenShiro a écrit :

Il est logique que les cas positifs montent, tout simplement parce qu' il y a de plus en plus de tests fait, que des traces du virus sont détectés chez des gens l'ayant contracté période février, mars, quand c'était au plus haut, mais justement détecté que maintenant.

Être positif ne veux pas dire être malade, cela veut juste dire que l'on a des traces ou le virus en soit. Une partie de ces gens l'on effectivement avec des symptômes, mais en guérissent facilement, ce n'est qu'une infime partie qui se retrouvent hospitalisés voir en réanimation, et encore plus infime qui décède et encore, juste parce que le covid n'a été qu'un accélérateur sur des pathologies lourdes déjà existantes.

Je ne dis pas que ce covid n'est pas contagieux, mais si il était si redoutable que ça, vu tous les cas testés positif, les rues de France devraient être jonchées de cadavres. La grippe tue même plus en proportion, car ses morts elle les fait sur une période plus courte me semble t'il ?

Il faudrait peut-être retrouver la raison, surtout que pour éviter les risques, il faut juste protéger les plus vieux et faibles. Le reste de la population pouvant vivre normalement tout en restant vigilant, conservant les gestes barrières, pour les catégories citée plus haut.

Maintenant si les hôpitaux sont submergé pour si peu de cas réelles, cela fait peur, et on peut s'estimer heureux que ce covid si contagieux, ne soit pas plus mortel.

On punis en réalité les français, leur faisant porter la responsabilité, tout simplement pour cacher les défaillances des politiques qui ont détruit les hôpitaux, mis à mal le système de soin, et se sont montrés incapables de prévoir des stock en cas de pandémies, de gérer la situation, et d'une administration stupide et sclérosante, qui a empêché des solutions simple et efficaces d'aides d' être appliquées et qui auraient sûrement évités bien des décès également.

 

- Il y a également de plus en plus de morts, est-ce qu'ils sont inventés aussi ?- Ce n'est pas une infime partie, 1 positif sur 20 en meurt, d'autres auront des séquelles, et  même quand on guéri totalement c'est quand même mieux d'éviter de souffrir pendant plusieurs jours... - Malgré toutes les mesures prises, y compris un long confinement, il y a 34 000 morts et c'est loin d'être terminé, cela va au minimum doubler vers 70 000 (mais je pense plutôt que ce sera vers 150 000 sur 1 an si on compte à partir de mars). La grippe fait 8000 morts par ans.. - Oui, le système de santé est défaillant, les hôpitaux sont trop vite saturés et les gouvernements n'ont pas prévu les stocks qu'il fallait. Mais dire cela ne fera pas disparaitre le virus. Il faut faire avec la réalité telle qu'elle est, et non pas telle qu'elle aurait du être dans l'idéal. (P.S.: quelqu'un peut me dire comment on fait pour sauter des lignes, pour moi les sauts de lignes n'apparaissent jamais  smiley

Portrait de Mr Trump
24/octobre/2020 - 13h06

Nous allons gagner smiley

Portrait de Mr Trump
24/octobre/2020 - 13h02
Razlebol a écrit :

Des millions ? Un peut être, majoritaire sûrement pas. 
Et ne l'appeler pas par son prénom, scoop Denise n’existe pas c’est juste une propagande de site complotiste, histoire de faire plus de vue, plus pub, plus d’argent.

La fête est finie, le virus se rapproche de vous, arrêter de vivre dans le déni. Chez moi c’est déjà dans mon premier cercle d’amis, et ils ont été réellement malades, et d’autres n’ont eu absolument rien alors qu’ils ont été contaminés le même jour

Il y a eu 1500 morts de moins de 60 ans, même des gosses ceux là aussi on s’en fout?

 

 

 

 

Troll payés par big pharma pour polluer touts les forums !

Portrait de Mr Trump
24/octobre/2020 - 12h46

Patientez un peut,je vais vous délivrer de tout ça,l'état profond va disparaître avec touts ces pédosatanistes !

Portrait de Quentin de Montargis
24/octobre/2020 - 12h35

Chère Denise nous sommes des millions avec vous !

Portrait de Quentin de Montargis
24/octobre/2020 - 12h33
pas de blague a écrit :

Je doute également, chère Denise, que vos 2 descendantes aient ressenti l'absence de leur vieille chouette d'aïeule à leur mariage comme un châtiment ultime :p

 

Crétin,vous allez mourir seul,fait toi piquer par le vaccin de Bill Kill !

Portrait de Marie-Octobre
24/octobre/2020 - 11h40

Bonjour monsieur le Président,

Je m’appelle Denise, j’ai 88 ans.

Ce n’est pas moi qui tape cette lettre, je ne sais pas trop comment faire. C’est donc mon arrière-petite-fille de 19 ans, qui écrit sous ma dictée.

Je vous écris aujourd’hui pour vous dire toute ma colère contre vous, vos ministres, et vos conseillers « scientifiques ».

Qui êtes-vous, jeune godelureau, pour penser et décider à ma place, de ce qu’est ma vie, de ce que sera ma mort ?

J’ai 88 ans, j’ai eu une belle vie, avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses blessures, comme tout le monde, je présume.

Dans les hauts, j’ai eu 5 enfants, tous mariés, qui ont eu à eux tous, 15 petits-enfants. La plupart de mes petits-enfants (12) sont aussi mariés, et ont maintenant à eux tous, 27 enfants. J’ai donc 27 arrières-petits enfants.

Si vous savez compter, ma famille, issue de mon mariage avec mon regretté Robert, se monte à 54 personnes. Sans parler de la famille de mes frères et sœurs, que je vois encore régulièrement. À nous tous, nous sommes plus de 250, qui nous réunissons tous les 15 août… enfin, sauf en 2020, grâce à vous.

Et encore, 2 de mes arrière-petites-filles viennent de se marier. SANS MOI !!!

Grâce à vous et vos sbires, elles ont toutes les deux été privées de leur famille au complet, et amis, car vous avez interdit les rassemblements familiaux de plus de 30 personnes pour ME PROTÉGER, MOI !

Et accessoirement, mes enfants, qui ont 60 ans et plus.

Mais je ne vous ai rien demandé !

QUI ÊTES-VOUS POUR DÉCIDER DE MA VIE ET DE MA MORT ?

Moi, je veux VIVRE auprès des miens, les voir, les embrasser, rire et pleurer avec eux, SANS RESTRICTIONS.

Et si j’en meurs, eh bien, c’est que ce sera mon heure. Je mourrais heureuse d’avoir profité de leur présence, de leur joie et de leur amour jusqu’à la fin de ma vie.

Je refuse que vous m’obligiez à vivre seule, loin de toutes et tous, sans aucun contact physique, sans câlins de mes amours, sans leur rire devant mes gâteaux... Et encore, j’ai la chance de vivre chez moi.

Mais je pense à mes amis, qui vivent en EPHAD, emprisonnés dans leur chambre, sans voir personne, qui ont dû supporter la chaleur cet été, car on leur a interdit le ventilateur dans leur chambre. Ils sont en train d’en mourir ! De tristesse et de solitude. Vous êtes en train de les tuer bien plus sûrement que le covid.

Et en plus, vous les priverez de la présence de leur famille lors des obsèques, limitées elles aussi en nombre de personnes présentes.

Pourtant, vous, vous vivez bien avec une femme de plus de 65 ans. Elle n’est pas à risques ? Pourquoi ne pas l’isoler de tous contacts, elle aussi ?

En fait, selon les critères que vous nous appliquez, vous la mettez en danger, elle aussi...

Encore une incohérence de votre part.

Ma petite-fille n’a pas pu se marier avec ses amis, mais ses frères et sœurs sont venus en trains bondés, avec parfois plus de 5 heures de trajet… Logique, selon vous ? Vous autorisez 700 personnes à se réunir sous un chapiteau, mais vous interdisez 100 personnes sous une tente de mariage ?

Vous nous interdisez de vivre car vous avez sabré les lits d’hôpitaux, sous Hollande, puis vous, directement. Vous parlez de saturation, car 1500 personnes sont en réanimation. 1500 personnes sur 66 millions de français ? De qui vous moquez-vous ? D’autant que toutes ne le sont pas pour des raisons de covid.

Il y a environ 50 morts par jour, ATTRIBUÉS au covid. Est-ce une raison pour moi, mes amis, nous les « vieux », de nous priver de vivre ?

Sans compter tous les Français, condamnés à la peur, au désespoir et au chômage à cause de vous… Vous ne voulez pas que nous, les vieux, nous mourrions, mais vous vous servez de nous pour faire mourir toute la France !

Monsieur le Président, laissez les Français tranquilles, LIBRES DE DÉCIDER DE LEUR VIE ET DE LEUR MORT !

Sachez qu’à partir d’aujourd’hui, 12 octobre 2020, je vais vivre comme je l’entends, en recevant qui je veux, et j’embrasserai tous ceux qui viendront me voir.

Votre avis, comme disait mon cher Robert, « je m’en tamponne le coquillard ».

Bien à vous,

Denise H.

Portrait de KenShiro
24/octobre/2020 - 10h24

Il est logique que les cas positifs montent, tout simplement parce qu' il y a de plus en plus de tests fait, que des traces du virus sont détectés chez des gens l'ayant contracté période février, mars, quand c'était au plus haut, mais justement détecté que maintenant.

Être positif ne veux pas dire être malade, cela veut juste dire que l'on a des traces ou le virus en soit. Une partie de ces gens l'on effectivement avec des symptômes, mais en guérissent facilement, ce n'est qu'une infime partie qui se retrouvent hospitalisés voir en réanimation, et encore plus infime qui décède et encore, juste parce que le covid n'a été qu'un accélérateur sur des pathologies lourdes déjà existantes.

Je ne dis pas que ce covid n'est pas contagieux, mais si il était si redoutable que ça, vu tous les cas testés positif, les rues de France devraient être jonchées de cadavres. La grippe tue même plus en proportion, car ses morts elle les fait sur une période plus courte me semble t'il ?

Il faudrait peut-être retrouver la raison, surtout que pour éviter les risques, il faut juste protéger les plus vieux et faibles. Le reste de la population pouvant vivre normalement tout en restant vigilant, conservant les gestes barrières, pour les catégories citée plus haut.

Maintenant si les hôpitaux sont submergé pour si peu de cas réelles, cela fait peur, et on peut s'estimer heureux que ce covid si contagieux, ne soit pas plus mortel.

On punis en réalité les français, leur faisant porter la responsabilité, tout simplement pour cacher les défaillances des politiques qui ont détruit les hôpitaux, mis à mal le système de soin, et se sont montrés incapables de prévoir des stock en cas de pandémies, de gérer la situation, et d'une administration stupide et sclérosante, qui a empêché des solutions simple et efficaces d'aides d' être appliquées et qui auraient sûrement évités bien des décès également.

 

Portrait de chrismontigny
24/octobre/2020 - 08h54 - depuis l'application mobile

Zut bin le professeur folle dingue avait tort... y en a pleins qui vont être déçu ...