21/10 18:00

Panique dans le monde des droits du football pour revoir les modalités du contrat - La chaîne Telefoot pourrait-elle (déjà) disparaître ?

La chaîne Téléfoot, diffuseur principal de la Ligue 1, "ne va pas disparaître, ni demain, ni après-demain", a affirmé Jaume Roures mercredi dans un entretien à l'AFP, où le patron du diffuseur Mediapro se dit "optimiste" dans sa reconquête de la "confiance" du football français.

Engagé dans une conciliation avec la Ligue de football professionnel (LFP) pour revoir les modalités du contrat de droits TV pour la saison 2020-2021, le dirigeant du groupe sino-espagnol martèle que Mediapro a "toujours honoré (ses) contrats", malgré des versements actuellement suspendus.

.

Q: En août, Mediapro a payé la première échéance du contrat, mais en octobre, il ne l'a pas fait. Qu'est-ce qui a changé entre ces deux moments ?

R: "Plus que les échéances, la discussion concerne surtout les conséquences du Covid sur le foot! Tout le monde fait la même liste: les stades sont vides, la publicité est tombée, les sponsors s'en vont, la billetterie ne marche pas, la Ligue doit demander un prêt garanti par l'Etat... La télévision est affectée comme le reste des partenaires du foot, alors il faut en parler."

Q: Que dire au consommateur français qui peut désormais hésiter avant de s'abonner ?

R: "S'il veut voir la Ligue 1, la Ligue des champions, il doit s'abonner à Téléfoot. Parce que Téléfoot va se maintenir. Téléfoot ne va pas disparaître, ni demain, ni après-demain."

Q: Mediapro a-t-il vraiment eu l'intention de créer une chaîne depuis le début ?

R: "Si on avait eu pour but de revendre nos droits, on n'aurait pas créé la chaîne. On a créé des chaînes en Angleterre, en France, en Espagne, au Canada, en Argentine, etc... C'est notre voie de travail. On n'est pas des revendeurs. On a dit dès le premier jour qu'on aurait une chaîne. La chaîne existe et personne ne peut dire qu'on est allé les voir pour leur revendre le foot. Si quelqu'un le dit, il ment."

Q: Pouvez-vous atteindre vos objectifs sans accord de distribution avec Canal+ ?

R: "Si on trouve un accord avec Canal, nos objectifs seront atteints plus rapidement. Sinon, on attendra que les gens qui veulent voir le foot viennent chez nous." Q: L'hypothèse d'une dénonciation du contrat par la Ligue vous fait-elle peur ?

R: "Je crois que cela ne peut pas arriver. On ne peut pas dénoncer le contrat. On a un contrat en vigueur, on a une conciliation et on va trouver une solution. Je suis optimiste tout le temps, sinon je ne serais pas là."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jeanseb54
22/octobre/2020 - 01h11 - depuis l'application mobile
STUTZEN.550® a écrit :

RAC du foot ! Rendez nous la F1 er la WRC sur TF1. 

@STUTZEN.550® tf1 bof , les grands prix étaient coupés tous les 15 min par de la pub voir même pas diffuser du tout, comme les grands prix sur le continent américain car ça tombait pendant le 20h ou en même temps que le foot, ce serait peut-être mieux sur une chaîne du groupe France tv ou autres t’en que c’est gratuit car canal + c’est correct niveau couverture d’évènement mais ils auraient pu faire un forfait sport mécanique plus abordable parce que min 20€ par mois ça fait cher surtout s’il on regarde que ça.

Portrait de Dédérinox
21/octobre/2020 - 19h50

Bien sûr qu'elle va disparaitre , même si Mediapro se décidait à payer . 

Plus personne ne s'abonnera après tout ce cirque, c'est FINI ! 

Portrait de Steed69
21/octobre/2020 - 19h19

Ça donne super envie de s'abonnersmiley le streaming a de beau jours devant lui.

Honte a ceux qui vendent le foot a des fonds chinois sans aucune garantie.

Portrait de lxa75
21/octobre/2020 - 18h21

Pas grave , inutile , il y en a assez comme ça 

Portrait de seb2746
21/octobre/2020 - 18h20

Tu demandes un crédits de 10 000 euros, il te faut 2 ans de salaires à fournir, 5 ans de prévision, 10% d'apport, un cdi...là 840 Millions au total, aucun garantie à sortir...