21/10 17:01

60% des pharmaciens de ville annoncent être en rupture de stock de vaccins contre la grippe après en avoir écoulé, en une semaine, plus de 5 millions

Les pharmaciens de ville ont indiqué être, pour 60 % d'entre eux, en rupture de stock de vaccins contre la grippe après en avoir écoulé, en une semaine, plus de 5 millions, soit la moitié de ceux délivrés en 2019.

"Les pharmaciens vont être à sec", a assuré c, président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) lors d'une conférence de presse, indiquant attendre "les 40 % des vaccins qui restent encore à livrer".

"Nous demandons à l'industrie d'accélérer la seconde livraison", a-t-il ajouté, "sinon 92 % des pharmaciens seront en rupture avant la fin de la semaine".

Une floraison d'appels a été lancée en faveur de cette vaccination, notamment par l'Académie de médecine, les sociétés savantes de pédiatrie ou des députés de la majorité. Le but: éviter que des malades de la grippe ne s'ajoutent à ceux du Covid-19 et engorgent encore plus les hôpitaux.

En plus de ce que les laboratoires devraient livrer aux pharmacies françaises (13 millions de vaccins contre 11 l'année dernière), l'Etat avait annoncé récupérer des doses supplémentaires sur le marché européen. "Entre 1 et 2 millions de doses qui arriveront sur le marché en décembre", selon USPO.

"Je m'étonne aujourd'hui d'entendre que des entreprises comme des assureurs, des collectivités, ont des vaccins et se font vacciner par leur infirmière d'établissement ou par le médecin du travail. Je croyais qu'on avait dit qu'il fallait réserver cette année les vaccins aux personnes prioritaires, ceux qui avaient un bon (de prise en charge de l'Assurance maladie, ndlr) ?", s'interroge Gilles Bonnefond, pour qui "c'est un énorme raté".

La campagne de vaccination contre la grippe, débutée il y a une semaine, vise en priorité les personnes fragiles face au virus, soit près de 16 millions de personnes à risque (plus de 65 ans, personnes atteintes de certaines maladies, dont l'asthme, le diabète, obésité majeure, femmes enceintes...). 316.060 professionnels de santé libéraux sont également prioritaires.

Chaque année, la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de personnes. Elle entraîne des dizaines de milliers de passages aux urgences et fait 10.000 morts en moyenne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
26/octobre/2020 - 23h20

Ah ah ah, les amateurs de LREM ont encore frappé.

Une équation pourtant simple à résoudre ...

Sachant que COVID-19 fait des ravages dans les hôpitaux en terme de lits de réa, et sachant que pour limiter l'engorgement des lits d'hôpitaux, on recommande aux 67 millions de français de se faire vacciner,  combien de doses de vaccins le gouvernement a-t-il pu commander auprès des laboratoires, et à quel prix ?

13 millions de doses à moins cher que les autres !

Eh oui, nos contrôleurs de gestion hospitaliers ont tiré les prix au plus bas, pour faire des économies. Bilan, les labos ont vendu au plus offrant, c'est à dire le minimum pour la France. Avec 25 millions de personnes à risques, on n'a que la moitié des doses nécessaires.

C'est pas grave, grâce aux 100 millions d'économies sur les vaccins réalisés par le ministère de la santé, on aura 100 milliards de dettes supplémentaires au niveau du pays par effet boule de neige.

Avoir des énarques pour tenir les budgets et donner des orientations aux décideurs, c'est bien, mais avoir un décideur visionnaire comme chef de l'État, ce serait mieux, non ?

Portrait de pouchi
21/octobre/2020 - 19h50

Il faut pisser et chier pour chasser le virus dans les chiottes !

Portrait de Gamin.
21/octobre/2020 - 19h21

Y'a que des vieux boucs sur ce topic !

Portrait de Wouhpïnaise
21/octobre/2020 - 18h41
hummerH2 a écrit :

Je suis comme vous !!! ;)

Jamais vacciné contre la grippe (je ne suis pourtant pas contre, mais c'est juste l'idée d'aller voir un médecin qui me chagrine !! je pars du mauvais principe qui si il cherche quelque chose, il va forcement finir par me trouver un truc et me refiler des medocs qui vont me bousiller autre chose :bigsmile: !!!)

Et bien, pas une grippe, pas une gastro, même pas un rhume depuis 25 ans !!!

On va voir cet hiver !!!

Ca doit être les bienfaits cumulés de l'air de la mer et de la campagne !!! :)

Même pas un rhume ?! Quelle santé ! smiley

Portrait de hummerH2
21/octobre/2020 - 18h36
STUTZEN.550® a écrit :

Comme le disent les Padamalgam1000 il ne faut pas généraliser... MdR.  Perso je n'ai pas vu de vaccin depuis 1981 depuis la dose de cheval que j'ai eu pendant mon service militaire.  Désolé mais rien. Pas une grippe (contrairement à mon frère qui n'a pas fait l'armée et qui a failli y passer), pas de rage pourtant j'ai chassé, pas de tétanos et je me pique chaque année quand je taille mes roses et j'ai marché dans des clous rouillés,  même pas encore la covid.(bon je fais gaffe).  Par contre j'ai eu la maladie de Lyme et le fait d'apprendre que le plus grand spécialiste en recherche de cette maladie (bactérie) vient de se faire limoger parce qu'il a eu un avis favorable sur la chloroquine me chagrine profondément. 

Je suis comme vous !!! smiley

Jamais vacciné contre la grippe (je ne suis pourtant pas contre, mais c'est juste l'idée d'aller voir un médecin qui me chagrine !! je pars du mauvais principe qui si il cherche quelque chose, il va forcement finir par me trouver un truc et me refiler des medocs qui vont me bousiller autre chose smiley !!!)

Et bien, pas une grippe, pas une gastro, même pas un rhume depuis 25 ans !!!

On va voir cet hiver !!!

Ca doit être les bienfaits cumulés de l'air de la mer et de la campagne !!! smiley

Portrait de flore44770
21/octobre/2020 - 18h21 - depuis l'application mobile

chez mon pharma. pas de livraison avant le 10 novembre au plus tot

Portrait de Lepton
21/octobre/2020 - 17h18
BrunoNo a écrit :

Comme quoi les antivaxx ça n'existe pas dans la réalité.

En même temps quand ils sont seuls ils se font humilier comme des bas du fronts.

L'antivaxx c'est le niveau zéro de l'intelligence, juste en dessous des croyants en dieux.

Les bas du front qui croient que le père noël et les licornes ça existe...

Le père Noël ne chevauche pas une licorne mais un renne

à défaut d'une mère Noël.

Portrait de l'écume des choses
21/octobre/2020 - 17h16

pour moi c'est fait

Portrait de BrunoNo
21/octobre/2020 - 17h13

Comme quoi les antivaxx ça n'existe pas dans la réalité.

En même temps quand ils sont seuls ils se font humilier comme des bas du fronts.

L'antivaxx c'est le niveau zéro de l'intelligence, juste en dessous des croyants en dieux.

Les bas du front qui croient que le père noël et les licornes ça existe...