18:01

Une division a été ouverte à la gendarmerie française pour élucider les affaires non résolues par les enquêteurs - VIDEO

Dix-neuf ans après les faits, des gendarmes de l'unité "cold case" ont permis l'arrestation d'un suspect pour le meurtre de Chantal de Chillou, tuée en 2001 dans la Drôme. Il s'agit de la première affaire résolue par cette division de la gendarmerie.

Dans celle-ci, des enquêteurs, des psycho-criminologues et des analystes tentent de remettre au jour des affaires non élucidées. "Nous allons déstructurer la procédure et permettre un regard nouveau", explique le chef du service central de renseignement criminel de la gendarmerie à CNews.

A l'heure actuelle, quatorze crimes non élucidés sont en cours d'évaluation par la division cold case de la gendarmerie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions