12/10/2020 19:45

Coronavirus - Le Ministre de l'Intérieur porte plainte contre Dieudonné qui appelle "à contaminer les policiers" après son spectacle hier soir en Meurthe-et-Moselle

Mise à jour Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, ont annoncé lundi porter plainte, après la tenue samedi d’un spectacle «illégal» de l’humoriste controversé Dieudonné. Dieudonné s’est produit samedi soir dans un hangar de Geispolsheim (Bas-Rhin), près de Strasbourg. Dimanche, dans une vidéo d’un spectacle postée sur son compte Twitter, il invitait les porteurs «du virus asiatique» présents dans la salle à se rendre «au commissariat afin de contaminer les fonctionnaires de police». 

.

Une enquête de gendarmerie a été diligentée après un spectacle en Meurthe-et-Moselle de l’humoriste controversé Dieudonné, qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes dont beaucoup n’étaient pas masquées. Par ailleurs, selon le Parisien, dans une vidéo d'un spectacle postée dimanche matin sur son compte Twitter, Dieudonné invite les porteurs « du virus asiatique » présents dans la salle à se rendre « au commissariat afin de contaminer les fonctionnaires de police ».

Le spectacle s’est tenu vendredi soir dans l’ancienne scierie de la commune de Favières, a indiqué à l’AFP Valérie Hoffmann, la maire de ce village d’environ 600 habitants, situé dans le sud du département. P

récisant avoir été alertée par ses adjoints, chez qui ceux qui désiraient savoir où était organisé le spectacle s’étaient rendus, elle a constaté qu’il y avait dans la scierie “environ 300 à 400 personnes”, dont à peine “la moitié était masquée”. “Les gendarmes sont venus en nombre et ils ont fait des contrôles”, a-t-elle ajouté. “

Une enquête de gendarmerie va être ouverte”, a-t-on par ailleurs indiqué auprès de la préfecture de Meurthe-et-Moselle. “Le rassemblement était hors cadre. Le lieu d’accueil n’est pas une salle de spectacle et ne permet pas d’assurer le protocole sanitaire. Nous allons étudier quelles sont les voies légales pour verbaliser”, a précisé Marie Cornet, directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle au quotidien régional Le Républicain Lorrain.

Selon le journal, les gendarmes ont déployé un dispositif de régulation des flux et de contrôles d’alcoolémie à l’issue du spectacle.

Habitué des tribunaux, Dieudonné a été plusieurs fois condamné par la justice pour ses propos haineux. Sa dernière condamnation date du 10 septembre: il avait écopé de 10.000 euros d’amende pour des propos racistes tenus en juin 2017 lors de son spectacle le “bal des quenelles”.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nowo
13/octobre/2020 - 10h14

On part donc du principe que si Dieudonné dit de faire ça, les spectateurs le feront...Bigard porte un T-shirt "allez tous vous faire enculer" on applique le même principe ? smiley

Portrait de .Kazindrah.
13/octobre/2020 - 09h47

Lui qui formait un si formidable duo avec Élie Semoun.

 

Portrait de jarod.26
13/octobre/2020 - 09h22 - depuis l'application mobile

Ce mec est un fou

Portrait de eneyto
13/octobre/2020 - 08h25

Celui la que l 'on le foute dans un avion et direction du pays de ses origines avec femme enfants etc.....et interdiction de territoire français on verra si la bas il ferra des sketchs sur le gouvernement en place

Portrait de mikapat
12/octobre/2020 - 14h29

Je vais me renseigner, mais je pense que la psychiatrie n’en veut pas non plus. . . 

Bien évidemment je tiendrai le forum au courant smiley smiley

Portrait de Nini6
12/octobre/2020 - 13h45 - depuis l'application mobile

Ce mec est un vrai ramassis de MER****

Portrait de kylun2004
12/octobre/2020 - 08h23

non mais enfin smiley