07/10 15:30

L'opposant russe empoisonné Alexeï Navalny exhorte les Européens à aller plus loin dans leurs sanctions en interdisant de séjour sur leur territoire l’entourage du président Vladimir Poutine

L'opposant russe empoisonné Alexeï Navalny a exhorté les Européens à aller plus loin dans leurs sanctions contre la Russie en interdisant de séjour sur leur territoire l’entourage du président Vladimir Poutine. « Les sanctions contre tout le pays ne fonctionnent pas. Le plus important est d’interdire de séjour les bénéficiaires du régime et de geler leurs avoirs. Les oligarques et les hauts fonctionnaires, le cercle le plus étroit de Poutine », a déclaré M. Navalny dans un entretien avec le quotidien allemand Bild.

Les membres de cette élite sont ceux qui « assassinent des gens parce qu’ils veulent rester au pouvoir », a-t-il ajouté. « Ils détournent de l’argent, volent des milliards, et le week-end, ils vont à Berlin ou à Londres, achètent des appartements coûteux et s’assoient dans des cafés », a-t-il encore déploré.

Après l’empoisonnement de l’opposant, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell avait évoqué la possibilité d’une « loi Navalny » en tant que véhicule pour de nouvelles sanctions contre Moscou. L’Allemagne a aussi dit réfléchir à des mesures punitives.

Le Kremlin a nié toute implication dans cette affaire, jugeant les accusations contre la Russie « inacceptables ».

Critique féroce du régime de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny est tombé gravement malade le 20 août à bord d’un avion en Sibérie, au moment où il était en campagne électorale pour des scrutins locaux et régionaux. Il a été soigné dans un hôpital de Berlin et poursuit sa convalescence dans la capitale allemande.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Quentin de Montargis
8/octobre/2020 - 06h57

Qu'il aille se faire E****** ViVE Poutine !