24/09 09:41

Très énervé contre les mesures sanitaires, Nicolas Bedos pousse un coup de gueule: "Nous devons désormais vivre, quitte à mourir"

Nicolas Bedos est très en colère et il le fait savoir sur Instagram. Le comédien s'en prend vivement aux mesures sanitaires mises en place et principalement contre le port du masque.

Sur le réseau social, il écrit: "Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour)."

Et d'ajouter: "Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de notre tendresse davantage que de nos précautions )."

Avant de poursuivre: "On arrête d’arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n’est pas la couleur de nos coeurs."

Sur son post, Nicolas Bedos ajoute: "En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d’affronts mais peu m’importe : mes aînés vous le diront : vivons à fond, embrassons nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lysniais
25/septembre/2020 - 11h34

Evidemment, comme ça gueule partout on nous balance maintenant que c'était de l'humour!! Pauvre tâche!!

Portrait de PhilRAI
25/septembre/2020 - 11h05
bengalister a écrit :

Votre Raoult préconise justement de tester et traiter. Et sur ça il a raison. Il y a à peu près l'unanimité dessus.

Tests trop sensibles ? Sans doute, mais il s'agit d'éviter les faux négatifs au détriment des faux positiifs.

 

Raoult propose de tester ... les gens malades et leur entourage, pas n'importe qui en masse ! De plus il est quasiment le seul avec d'autres dissidents à traiter ses malades. Le paracétamol n'est pas vraiment un traitement.

De plus il y a la question du ct, c'est à dire le nombre d'amplifications utilisé pour les tests. Normalement il doit être compris entre 20 et 30. En dessous on a des faux négatifs, au dessus on a des faux positifs. Les organismes de santé et les laboratoires refusent de donner le ct utilisé malgré les demandes. On est donc en droit de suspecter une magouille à savoir que des labos seraient à 40 ou 50 ce qui peut conduire à 90% de faux positifs. On peut aussi imaginer que ce taux est ajusté en fonction des résultats souhaités : beaucoup ou peu de positifs.

Seul Raoult donne son chiffre : 35, donc au dessus du maximum, et quand il re-test des positifs ailleurs il trouve 20% à 30% de gens qui en fait son négatifs ...

Portrait de Vigilence-nationale
25/septembre/2020 - 10h55

Ila raison sur un point: Jusqu'à quand et jusqu'où sommes nous prêts à aller ?

Je rappelle que la grippe saisonnière tue 170 personnes par jour et que l'on ne confine pas pour autant le pays tout l'hiver

Le risque acceptable n'est-il pas la destruction de notre économie ?

Quand on empêche les familles d'aller dans les maisons de retraite ou même aux enterrements, sommes-nous encore une civilisation éclairée ?

Protégons les personnes fragiles lors de nos rapports directs avec elles

Avec le port du masque voir l'utilisation de gel hydroalcoolique la protection est largement suffisante

Les contradictions permanentes de ce gouvernement vont mener à des révoltes s'ils continuent à déshumaniser le pays et à tuer économiquement les commerçants et artisans indépendants

Portrait de bengalister
25/septembre/2020 - 10h00

Vivre quitte à mourir enfin surtout les autres.

Lui sait qu'il a peu de chances d'en mourir donc en bon rejeton de 68ard, interdit d'interdire, voilà rien à péter.

Portrait de Kakadu
25/septembre/2020 - 09h50
nina83 a écrit :

j'aimerais que tous les gens qui ont perdu un être cher à cause du covid, que ceux qui ont été en réanimation ou en soins intensifs, que le personnel soignant lui répondent ! 

Je pense qu'il peut en parler puisqu'il a perdu 3 proches (dont son père) pendant cette période. Il n'a apparemment pas pu rendre visite à son père (alors que celui-ci allait de plus en plus mal) pendant plusieurs semaines parce qu'il a respecté les règles sanitaires. N'a t-il pas le droit d'être en colère ? On a laissés mourir des personnes âgées seules de tristesse. C'est acceptable pour vous ?

0,01 % des personnes meurent aujourd'hui du Covid !!! Y a peut-être des ajustements à faire, plutôt que d'empêcher chacun d'entre nous de vivre normalement. 

 

 

Portrait de Raoul 2023
25/septembre/2020 - 09h04

Quel bouffon. Je vais boycotter OSS 117 3. Un idiot pareil n'est sûrement pas capable de bien réaliser un film.

Portrait de nina83
25/septembre/2020 - 08h45

j'aimerais que tous les gens qui ont perdu un être cher à cause du covid, que ceux qui ont été en réanimation ou en soins intensifs, que le personnel soignant lui répondent ! 

Portrait de Kakadu
25/septembre/2020 - 08h42
seb2746 a écrit :

Ne plus pouvoir sortir, ne plus pouvoir voir sa famille, ne plus pouvoir travailler c'est pour vous "normal" du coup ?

Vous pensez aux millions d'artisans-commerçants qui vont se retrouver à la rue sans rien d'ici quelques mois ? les millions d'employés aux chomages avec une grande partie sans ressources (car selon les arrêts faut 4 OU 6 mois pour toucher) ?

A un moment, si la solution est PIRE que le problème, il faut réfléchir +2 minutes.

Je suis tout à faire d'accord. Le remède est pire que le mal.

Aujourd'hui il y a une augmentation des suicides et des dépressions qui inquiètent les médecins. Des entreprises ferment, des petites boutiques (par ex déjà 2000 Fleuristes) mettent la clef sous la porte. Et on continue avec les restaurants, les bars .... Par contre pas de problème pour prendre un métro bondé ? Elle est où la logique. 

On ne peut plus voir sa famille. Comment accepter que les personnes âgées en Ephad ne puissent en sortir ni avoir le droit de voir leurs familles. Celles-ci meurent de tristesse, et seules. Et il faut accepter sans broncher les mesures absurdes du gouvernement ?

Ce virus tue 0,01% de la population et majoritairement les plus de 80 ans ! Bien loin d'ailleurs des 3% annoncés par l"OMS. Faut remettre tout ça dans son contexte et arrêter de faire peur. Alors oui, pour mettre des masques dans les lieux clos, mais non à la fermeture des terrasses de café, non au masque dehors (pas une étude scientifique ne dit que c'est nécessaire), non à la fermeture des théâtres, non, non et non ! Qu'on nous ait demandé cela pendant 3 mois, je peux l'envisager mais là faut reprendre le cours de nos vies ou alors on reste chez soi, on ne bouge plus pour éviter tout danger ! Cela n'a pas de sens. 

Portrait de djibou35
25/septembre/2020 - 05h19

Arrête la drogue Nicolas smiley

Portrait de bengalister
25/septembre/2020 - 03h09
PhilRAI a écrit :

Il n'est pas question de mourir ! mais d'exiger l'application du traitement Raoult et l'arrêt des tests systématiques qui indiquent n'importe quoi !

Votre Raoult préconise justement de tester et traiter. Et sur ça il a raison. Il y a à peu près l'unanimité dessus.

Tests trop sensibles ? Sans doute, mais il s'agit d'éviter les faux négatifs au détriment des faux positiifs.

 

Portrait de pommedadam
25/septembre/2020 - 01h45

Nicolas Bedos représente bien toute la vacuité et la régression culturelle de notre époque, il est, comme disait Coluche, à lui tout seul une bande de cons.

Portrait de Chat Pompon
24/septembre/2020 - 21h28
moije a écrit :

Avec Bedos allez faire un séjour de 15 jours sous oxygène à l'hosto ( dans le meilleur des cas ) et après vous pourrez émettre vos opinions !

Bedos a raison !

Soral a raison !

j'ai raison !

Raoult a raison !

Laïbi a raison !

Boboprod a raison !

J-M Morandini a raison !

Portrait de Dédérinox
24/septembre/2020 - 19h03

Message posté à 5h du mat'.

No comment.

Portrait de moije
24/septembre/2020 - 18h56

" monde sans fou " ! malheureusement il y en a , surtout ceux qui nient la réalité !

Portrait de Sébastien31
24/septembre/2020 - 17h58 - depuis l'application mobile

oui que des mensonge bien plus de travail et tout le monde sans fou.....

Portrait de moije
24/septembre/2020 - 16h50
Sébastien31 a écrit :
oui il a raison il en n'a marre de tout ça que des mensonge...

Avec Bedos allez faire un séjour de 15 jours sous oxygène à l'hosto ( dans le meilleur des cas ) et après vous pourrez émettre vos opinions !

Portrait de lxa75
24/septembre/2020 - 16h04

encore 1 qui profite de sa "petite" notoriété  . il n'est pourtant pas le seul a subir les assauts  du virus 

Portrait de Meslam
24/septembre/2020 - 15h41

Son métier étant en partie basé sur la présence de public, il est aussi possible que sa position soit basée sur son propre intérêt et non celui de la population.

Plutôt que de haranguer la population avec ce type de tweet, il ferait mieux de participer en demandant a tous de bien suivre les consignes afin que pouvoir passer vite à autre chose. Tout les anti-masques devraient comprendre que la situation dégradée actuelle est juste une conséquence de leur opposition. 

Portrait de pmpmpm26
24/septembre/2020 - 13h25
Rodomontade typique de bobogocho
Portrait de coulrophobe
24/septembre/2020 - 13h02

Enfin un mec qui n'a pas peur de mourir et qui dénonce la phobocratie qui a remplacé notre démocratie (bien malade) !

Et je signe de mon vrai nom Karl Masque

Ka

Portrait de merioz10000
24/septembre/2020 - 12h47 - depuis l'application mobile

A priori il a besoin d’exister le petit bedos

Portrait de seb2746
24/septembre/2020 - 12h33
Franck64 a écrit :

Ca s appele tuer des gens ton discours irresponsable . Chacun son métier , ne donne pas de leçon de vie aux autres , garde les pour toi et tes proches . 

Ne plus pouvoir sortir, ne plus pouvoir voir sa famille, ne plus pouvoir travailler c'est pour vous "normal" du coup ?

Vous pensez aux millions d'artisans-commerçants qui vont se retrouver à la rue sans rien d'ici quelques mois ? les millions d'employés aux chomages avec une grande partie sans ressources (car selon les arrêts faut 4 OU 6 mois pour toucher) ?

A un moment, si la solution est PIRE que le problème, il faut réfléchir +2 minutes.

Portrait de Harriet
24/septembre/2020 - 12h31
harfang a écrit :

Nicolas prend le cas de son père pour une généralité.je ne vois plus de messages personnels,aussi je salue la fan d Edmond Rostand avec ce court HS. Mon fils en tournée avec le centre choregraphique est également pénalisé par les mesures de précaution mais il les accepte en pensant àson papounet.

Ravie de vous retrouver sous l'emblème Québécois ...  smiley

Effectivement nous sommes tous pénalisés dans nos vies personnelles/actives, mais il faut absolument éviter le spectre d'une nouvelle saturation hospitalière qui conduirait à un re-confinement  plus sévère que les mesures restrictives  actuelles ... smiley

(Prenez soin de vous et de vos proches) smiley

Portrait de harfang
24/septembre/2020 - 12h22
Harriet a écrit :

Ma fille lui conseillerait un stage en réanimation afin de se confronter à la réalité de la Covid  ... loin de ses envolées lyriques ... 

Nicolas prend le cas de son père pour une généralité.je ne vois plus de messages personnels,aussi je salue la fan d Edmond Rostand avec ce court HS. Mon fils en tournée avec le centre choregraphique est également pénalisé par les mesures de précaution mais il les accepte en pensant àson papounet.

Portrait de JF_Lacour
24/septembre/2020 - 11h35
Harriet a écrit :

Ce protocole n'est pas interdit puisque Paul Molga (journaliste pour "les Echos" à Marseille) se vante de le suivre depuis le 16 septembre ...

Il s'est fait soigner à l'IHU et a donné une itw à France Bleu. Son- témoignage est assez surprenant...pour ne pas dire étrange et amha suspect ( tiens, tiens  il vient de supprimer son compte twitter et ne souhaite donc plus répondre aux commentaires, ni fournir les explications demandées. )

- les symptômes qu'il décrit et qu'il qualifie de "plus violents qu'une grippe" semblent justement beaucoup plus proches de la grippe que du Covid. La grippe c'est très violent d'emblée et ça procure beaucoup de fièvre ( >39) alors que le Covid presque pas : rarement au dessus de 38 et le plus souvent entre 37.5 et 38. C'est la seconde phase qui est violente, 5 à 7 jours plus tard lorsque survient l'attaque pulmonaire. 

- le mec raconte qu'il ressent le virus dans son corps ( sérieux ? ) et il se sent même "habité par le virus". Quelques jours plus tard il prétend "sentir" que la charge virale a diminué... ( toujours sérieux ? ) . Oh peuchère...

- le mec prétend qu'il n'était pas "pro Raoult" au départ ( curieux vu qu'il est allé direct se faire soigner à l'IHU !) Son compte twitter démontrant assez facilement l'inverse il l'a supprimé..

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 11h29
Harriet a écrit :

Ce protocole n'est pas interdit puisque Paul Molga (journaliste pour "les Echos" à Marseille) se vante de le suivre depuis le 16 septembre ...

Il est fortement déconseillé et les médecins qui l'appliquent reçoivent un avertissement du conseil de l'ordre. Donc dans les faits il est interdit. Il n'y a que les médecins genre Raoult de par leur notoriété qui peuvent aller contre le conseil de l'ordre. A noter tout de même la plainte contre lui, ce qui prouve vraiment que certains font tout pour interdire son protocole. Voir aussi les explications du docteur Perronne sur les médecins de son service qui ont d'énormes pressions extérieures pour ne pas prescrire ce protocole, alors même que certains en ont bénéficié.

En théorie actuellement tous les médecins peuvent le prescrire (mais vous ne serez pas remboursé par la CQ), sauf qu'ils ont peur de se voir attaqués par le conseil de l'ordre, ce qui est le cas pour la grande majorité d'entre eux.

Portrait de Franck64
24/septembre/2020 - 11h26

Ca s appele tuer des gens ton discours irresponsable . Chacun son métier , ne donne pas de leçon de vie aux autres , garde les pour toi et tes proches . 

Portrait de tobian
24/septembre/2020 - 11h05

   Il est prêt à assumer les conséquences de ce qu'il prône?

Portrait de th93100
24/septembre/2020 - 10h54

c'est un point de vue d'artiste. Il vaut ce qu'il vaut, mais d'un point de vue social, ce propos est irresponsable et criminel.

En revanche un tel point de vue de la part de dirigeants serait inqualifiable ! Le principe de précaution a ses limites, mais il est destiné à assurer la sécurité et la préservation maximale des populations.

Portrait de Harriet
24/septembre/2020 - 10h46
PhilRAI a écrit :

Non, ce stage devrait être pour ceux qui interdisent le protocole Raoult ! 

Ce protocole n'est pas interdit puisque Paul Molga (journaliste pour "les Echos" à Marseille) se vante de le suivre depuis le 16 septembre ...