24/09 08:34

Coronavirus - Enorme colère à Marseille dans les bars, les restaurants et chez les politiques locaux après les annonces d'hier soir d'Olivier Véran

Est-ce une énorme gaffe de la part du gouvernement ? Dans un tweet posté sur les réseaux sociaux, la Maire de Marseille Michèle Rubirola affirme ne pas avoir été prévenue par le gouvernement et par le Ministre de la Santé de la fermeture des bars et des restaurants dans sa propre ville :  

"J'apprends avec étonnement et colère une décision pour laquelle la Mairie de Marseille n'a pas été consultée. Rien dans la situation sanitaire ne justifie cette annonce. Je n'accepte pas que les Marseillais soient victimes de décisions politiques que personne ne peut comprendre."

Le président de la région Paca, Renaud Muselier (LR) dénonce à l'AFP une décision «unilatérale» de fermer bars et restaurants. À Marseille, selon les informations du Figaro, une réunion de briefing était prévue demain jeudi entre élus locaux et préfets pour évoquer les nouvelles mesures pour contrer l'épidémie. Or, localement, les élus viennent d'apprendre ces mesures par le biais du ministre de la Santé, Olivier Véran. Une conférence de presse de l'exécutif de la ville de Marseille doit avoir lieu jeudi matin. Pour Renaud Muselier, cette décision est un «quasi-reconfinement».

«Cette punition collective est extrêmement dure pour l'économie de nos territoires», écrit dans un communiqué le président de région qui aurait préféré un renforcement des contrôles et des fermetures administratives pour les établissements peu scrupuleux des mesures sanitaires.

Bernard Marty, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Bouches-du-Rhône, a immédiatement réuni un conseil extraordinaire dans la soirée. « Personne ne nous a prévenus ! Je n’ai vraiment plus aucune confiance en ce gouvernement, a-t-il réagi à chaud. Est-ce qu’ils se rendent compte que derrière les restaurateurs, il y a aussi les éleveurs, les fournisseurs… c’est toute une filière qu’ils sont en train de tuer ! La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’on ne va pas mourir sans se battre ! »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 22h28
BRETZEL68 a écrit :

N'importe quoi 

Vous croyez ce que vous racontez ? Vous êtes un ancien de la télé-réalité les marseillais ? 

Presque aucun pays n'a retenu le protocole du gourou - Renseignez-vous si vous le pouvez

Maintenant j'arrête de vous répondre ça ne sert à rien

Bref, vous n'avez aucun argument sérieux devant les faits qui s'accumulent alors vous vous réfugiez derrière les habituelles bêtises genre télé réalité, gourou, etc. ...  Raoult met toutes les informations nécessaires sur son site de l'IHU. Bizarrement elle ne sont jamais citées, jamais contredites. Elles sont juste ignorées, faute de pouvoir les contrer.

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 21h17
PhilRAI a écrit :

La Suède a un gros problème : elle fait partie des pays qui n'ont pas autorisé le protocole Raoult, d'où ces mauvais résultats , qui ne semblent pas du tout aggravés par leur politique sans nos mesures barrières inefficaces, et surtout sans le désastreux confinement. En fait le pic de la Suède à été moins important que le nôtre, ils sont juste redescendus plus lentement que la France où un grand nombre de médecins n'ont pas suivi les conseils mortels de ne prescrire que du paracétamol.

N'importe quoi 

Vous croyez ce que vous racontez ? Vous êtes un ancien de la télé-réalité les marseillais ? 

Presque aucun pays n'a retenu le protocole du gourou - Renseignez-vous si vous le pouvez

Maintenant j'arrête de vous répondre ça ne sert à rien

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 20h07
BRETZEL68 a écrit :

Justement  les chiffres de la Suède : 581 morts par million d'habitants et 488 en France

Ce n'est pas l'Etat qui est mon employeur mais une commune

Ne vous inquiétez pas pour moi, je pense être équipé pour réfléchir par moi-même

Je n'aime pas donner mon avis sur Internet mais je ne peux pas laisser passer certaines bêtises

Conseil : regardez le site worldodometer vous verrez certaines choses intéressantes

La Suède a un gros problème : elle fait partie des pays qui n'ont pas autorisé le protocole Raoult, d'où ces mauvais résultats , qui ne semblent pas du tout aggravés par leur politique sans nos mesures barrières inefficaces, et surtout sans le désastreux confinement. En fait le pic de la Suède à été moins important que le nôtre, ils sont juste redescendus plus lentement que la France où un grand nombre de médecins n'ont pas suivi les conseils mortels de ne prescrire que du paracétamol.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 20h03
BRETZEL68 a écrit :

Le 28 mai : 28.662 morts

le 31 août : (92 jours après) : 30.635 morts soit 1973 morts en plus (donc 21,4 morts / jour)

le 22 septembre (moins de 1 mois) : 31.459 morts soit 824 morts en plus (donc 37,4 morts/j)

en 22 jours, le nombre de morts quotidien a presque doublé.

Le protocole de votre gourou n'est appliqué nulle part (même les EU l'ont enlevé de palette de soins) et plusieurs études démontrent son inutilité.

la gripette qu'il a annoncé en février aura fait plus de 1.000.000 de morts en 9 mois dans le monde (je ne crois pas aux statistiques des pays totalitaires).

voilà des faits avérés et pas de la propagande

Vous cumulez les morts depuis le début, alors que la majorité sont morts en mars avril et début mai. Ensuite c'est le bruit de fond. Il n'y a aucun intérêt à faire ce genre de cumul sinon à noyer le poisson.

Le pic en avril a atteint 1100 morts. Aujourd'hui on tourne autour de 50, et d'ailleurs sans aucune information fiable sur les causes réelles de ces morts.

Le taux de mortalité actuel en France est d'environ 7%, celui de l'IHU de Raoult de 0,5 %, Donc avec le protocole Raoult les 50 morts par jour actuels seraient ramenés à 4 morts ! 

Le protocole Raoult à quelques variantes près est appliqué partout dans le monde avec le même succès, à quelques variantes près, les informations sur ce sujet se trouvent facilement sur internet, y compris sur le site de l'IHU.

Si ces chiffres étaient pris en compte au lieu des résultats des tests bidons, j'ai expliqué pourquoi, tout le pays serait dans le vert et on ne parlerait plus de cette maladie.

C'est cela les vrais faits.

 

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 18h56
air libre a écrit :

j'essaye de vous faire comprendre que le nombre de lits en réanimation peut varier en fonction des choix des hopitaux ou des régions, plus on le baisse plus le taux d'occupation augmente.....facile a comprendre.

le seul critère valable ce sont les hospitalisations ce qui indique les cas graves, les autres relevant de la médecine de ville, et on constate que les hospitalisations n'augmentent que très peu.

On assiste, je pense à une manipulation de l'opinion publique, pourquoi je n'en sait rien.

Cela n'a absolument rien a voir avec les mesures barrière, le port du masque etc.... a votre avis pourquoi la Suède qui a refusé le confinement et le port du masque ne s'en porte pas plus mal que nous ?

l'état est votre patron mais cela ne vous empêche pas de penser par vous même.

Justement  les chiffres de la Suède : 581 morts par million d'habitants et 488 en France

Ce n'est pas l'Etat qui est mon employeur mais une commune

Ne vous inquiétez pas pour moi, je pense être équipé pour réfléchir par moi-même

Je n'aime pas donner mon avis sur Internet mais je ne peux pas laisser passer certaines bêtises

Conseil : regardez le site worldodometer vous verrez certaines choses intéressantes

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 18h52
air libre a écrit :

j'essaye de vous faire comprendre que le nombre de lits en réanimation peut varier en fonction des choix des hopitaux ou des régions, plus on le baisse plus le taux d'occupation augmente.....facile a comprendre.

le seul critère valable ce sont les hospitalisations ce qui indique les cas graves, les autres relevant de la médecine de ville, et on constate que les hospitalisations n'augmentent que très peu.

On assiste, je pense à une manipulation de l'opinion publique, pourquoi je n'en sait rien.

Cela n'a absolument rien a voir avec les mesures barrière, le port du masque etc.... a votre avis pourquoi la Suède qui a refusé le confinement et le port du masque ne s'en porte pas plus mal que nous ?

l'état est votre patron mais cela ne vous empêche pas de penser par vous même.

Non ! l'état n'est pas notre patron ! ce sont les électeurs les patrons !

Portrait de air libre
24/septembre/2020 - 18h02
BRETZEL68 a écrit :

Faux - j'indique le taux d'occupation à ce jour accessible sur le site du gouvernement

Evidemment et même heureusement que nous ne sommes plus à la situation du mois d'avril.

Mais nous commençons à en prendre le chemin. 30 % de taux d'occupation des lits en réa c'est comme ça que ça a commencé au mois de février et nous sommes passé à 200 % en mars.

C'est si dur que cela de prendre quelques précautions ? porter correctement un masque, ne pas s'embrasser,...

ce n'est que mon humble avis, mais c'est un tout petit sacrifice pour faire disparaître cette mer*e.

Si tout le monde faisait un petit effort, l'état ne serait pas obligé d'en arriver aux décisions actuelles.

Et pour couper l'herbe sous le pied des complotistes, je ne pense pas que ces décisions soient prises de gaité de coeur quand on voit que le PIB baissera de 10 % cette année (même si cet indicateur n'est pas le plus pertinent) et que le chômage explosera. 

Des petits gestes fait ensemble évitent de graves conséquences - et si je voulais être provocateur, je pourrai vous dire que je m'en fout complétement du chômage vu que je suis fonctionnaire - mais je ne dirai pas puisque j'ai des enfants qui ne le sont pas et que je m'inquiète pour leur avenir

j'essaye de vous faire comprendre que le nombre de lits en réanimation peut varier en fonction des choix des hopitaux ou des régions, plus on le baisse plus le taux d'occupation augmente.....facile a comprendre.

le seul critère valable ce sont les hospitalisations ce qui indique les cas graves, les autres relevant de la médecine de ville, et on constate que les hospitalisations n'augmentent que très peu.

On assiste, je pense à une manipulation de l'opinion publique, pourquoi je n'en sait rien.

Cela n'a absolument rien a voir avec les mesures barrière, le port du masque etc.... a votre avis pourquoi la Suède qui a refusé le confinement et le port du masque ne s'en porte pas plus mal que nous ?

l'état est votre patron mais cela ne vous empêche pas de penser par vous même.

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 15h54
PhilRAI a écrit :

Je ne crois rien, je m'en tiens aux faits, à savoir que l'épidémie est terminée depuis le mois de mai si on s'en tient aux courbes des hospitalisations et des décès,  pas aux tests bidons. Ce ne sont pas les quelques cas actuels qui vont y changer quelque chose, et ces derniers pourraient quasiment disparaître s'ils étaient traités à temps par le protocole Raoult. Voilà les faits.

Le 28 mai : 28.662 morts

le 31 août : (92 jours après) : 30.635 morts soit 1973 morts en plus (donc 21,4 morts / jour)

le 22 septembre (moins de 1 mois) : 31.459 morts soit 824 morts en plus (donc 37,4 morts/j)

en 22 jours, le nombre de morts quotidien a presque doublé.

Le protocole de votre gourou n'est appliqué nulle part (même les EU l'ont enlevé de palette de soins) et plusieurs études démontrent son inutilité.

la gripette qu'il a annoncé en février aura fait plus de 1.000.000 de morts en 9 mois dans le monde (je ne crois pas aux statistiques des pays totalitaires).

voilà des faits avérés et pas de la propagande

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 15h40
BRETZEL68 a écrit :
Article du Monde :
Bien loin des 90 % de faaux positif... 
 
Le test PCR est-il fiable ?

 

Les tests PCR par voie nasale sont les plus fiables dont on dispose actuellement. Ils peuvent toutefois présenter une proportion de 30 % de faux négatifs lorsque le prélèvement est mal réalisé. Soit de manière trop superficielle, si l’écouvillon n’a pas été assez enfoncé, par exemple, soit si le dépistage a été fait au mauvais moment. Lorsqu'un malade est testé trop tôt (pendant la phase d’incubation) ou tout à la fin de la maladie, la quantité de virus peut être trop faible pour qu’il soit repéré. Le président du Syndicat des biologistes, François Blanchecotte, se montre rassurant : la sensibilité du test est de « 98 % quand on prélève correctement », a-t-il déclaré à l’AFP, tandis que Laurent Andreoletti, responsable d’une unité de diagnostic Covid-19, estime son taux de fiabilité de l’ordre de 80 à 90 %.

Ne vous fiez pas à ce que raconte Le Monde. Toute la fiabilité de ce test réside dans le nombre d'amplifications que les laboratoires et les autorités refusent de donner ce qui laisse à penser qu'ils sont au maximum entre 40 et 50, donc avec près de 90% de faux cas positifs.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 15h36
BRETZEL68 a écrit :
Article du Monde :
Bien loin des 90 % de faaux positif... 
 
Le test PCR est-il fiable ?

 

Les tests PCR par voie nasale sont les plus fiables dont on dispose actuellement. Ils peuvent toutefois présenter une proportion de 30 % de faux négatifs lorsque le prélèvement est mal réalisé. Soit de manière trop superficielle, si l’écouvillon n’a pas été assez enfoncé, par exemple, soit si le dépistage a été fait au mauvais moment. Lorsqu'un malade est testé trop tôt (pendant la phase d’incubation) ou tout à la fin de la maladie, la quantité de virus peut être trop faible pour qu’il soit repéré. Le président du Syndicat des biologistes, François Blanchecotte, se montre rassurant : la sensibilité du test est de « 98 % quand on prélève correctement », a-t-il déclaré à l’AFP, tandis que Laurent Andreoletti, responsable d’une unité de diagnostic Covid-19, estime son taux de fiabilité de l’ordre de 80 à 90 %.

Ne vous fiez pas à ce que raconte Le Monde. Toute la fiabilité de ce test réside dans le nombre d'amplifications que les laboratoires et les autorités refusent de donner ce qui laisse à penser qu'ils sont au maximum entre 40 et 50, donc avec près de 90% de faux cas positifs.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 15h30
BRETZEL68 a écrit :

Le nombre de lits est ce qu'il est et c'est la faute des gouvernants de ces 30 dernières années (gauche et droite confondus) qui n'avaient qu'une logique comptable de la santé. Il est évidemment préférable de donner des milliards aux entreprises pour créer 100.000 emplois ou de baisser la TVA  dans les restaurants avec une promesse de création d'emplois qui ne sont jamais venues...

Lorsque le grand'est était 200 % d'occupation des lits vous croyez qu'il ne s'agissait que de cas COVID, non. Mais cela revient au même. Surpopulation des réas = soins moins efficaces = surmortalité.

mais bon, je crois que je vais arrêter là. Continuez à croire ce que vous voulez.et j'espère pour vous que vous ne serez jamais inclus dans les statistiques de réa ... ou de décès.

Bonne chance à vous

Je ne crois rien, je m'en tiens aux faits, à savoir que l'épidémie est terminée depuis le mois de mai si on s'en tient aux courbes des hospitalisations et des décès,  pas aux tests bidons. Ce ne sont pas les quelques cas actuels qui vont y changer quelque chose, et ces derniers pourraient quasiment disparaître s'ils étaient traités à temps par le protocole Raoult. Voilà les faits.

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 14h57
air libre a écrit :

il y a la parlote, le baratin gouvernemental que vous relayez et la réalité, prenons le Haut Rhin le 18/04 il y avait 821 personnes hospitalisées et 126 en réa, il y en a eu jusqu'à 234,  15 jours avant.

Aujourd'hui pour le même département on compte 45 hospitalisés pour 3 en réanimation.

Meme date, pour la région Bourgogne 743 hospitalisés, 84 aujourd'hui

L'état se base sur les personnes testées pour bloquer une partie du pays, que les Français arrêtent de se faire tester, prenons le chiffre des hospitalisations et l'on reviendra largement en deça des chiffres qui ont entrainé le deconfinement.

Faux - j'indique le taux d'occupation à ce jour accessible sur le site du gouvernement

Evidemment et même heureusement que nous ne sommes plus à la situation du mois d'avril.

Mais nous commençons à en prendre le chemin. 30 % de taux d'occupation des lits en réa c'est comme ça que ça a commencé au mois de février et nous sommes passé à 200 % en mars.

C'est si dur que cela de prendre quelques précautions ? porter correctement un masque, ne pas s'embrasser,...

ce n'est que mon humble avis, mais c'est un tout petit sacrifice pour faire disparaître cette mer*e.

Si tout le monde faisait un petit effort, l'état ne serait pas obligé d'en arriver aux décisions actuelles.

Et pour couper l'herbe sous le pied des complotistes, je ne pense pas que ces décisions soient prises de gaité de coeur quand on voit que le PIB baissera de 10 % cette année (même si cet indicateur n'est pas le plus pertinent) et que le chômage explosera. 

Des petits gestes fait ensemble évitent de graves conséquences - et si je voulais être provocateur, je pourrai vous dire que je m'en fout complétement du chômage vu que je suis fonctionnaire - mais je ne dirai pas puisque j'ai des enfants qui ne le sont pas et que je m'inquiète pour leur avenir

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 14h45
PhilRAI a écrit :

Les sources ? faites une recherche pour voir ce qu'est un test PCR et le ct. C'est un test ultra sensible qui fonctionne avec des cycles d'amplification. Le nombre de cycles (ct) est en général compris entre 20 et 30. En dessous on a des faux négatifs et au dessus des faux positifs. Le problème c'est que les laboratoires ne disent pas quel nombre ils utilisent. Sauf Raoult qui dit qu'il monte à 35. D'autres laboratoires seraient à 40 ou 50, c'est là qu'on atteint 90% de faux positifs. Il faut exiger des laboratoires qu'ils donnent le ct, ce qui permettra aussi de faire des comparaisons entre pays.

Bien sûr que si que le protocole Raoult est utilisé partout dans le monde, à quelques variantes près concernant le dosage et l'utilisation d'autres médicaments équivalents à l'hydroxychloroquine et l'azithromycine. Certains ajoutent aussi du zinc, sans compter les adaptations nécessaires à l'état des malades.

Article du Monde :Bien loin des 90 % de faaux positif...  Le test PCR est-il fiable ?

 

Les tests PCR par voie nasale sont les plus fiables dont on dispose actuellement. Ils peuvent toutefois présenter une proportion de 30 % de faux négatifs lorsque le prélèvement est mal réalisé. Soit de manière trop superficielle, si l’écouvillon n’a pas été assez enfoncé, par exemple, soit si le dépistage a été fait au mauvais moment. Lorsqu'un malade est testé trop tôt (pendant la phase d’incubation) ou tout à la fin de la maladie, la quantité de virus peut être trop faible pour qu’il soit repéré. Le président du Syndicat des biologistes, François Blanchecotte, se montre rassurant : la sensibilité du test est de « 98 % quand on prélève correctement », a-t-il déclaré à l’AFP, tandis que Laurent Andreoletti, responsable d’une unité de diagnostic Covid-19, estime son taux de fiabilité de l’ordre de 80 à 90 %.

Portrait de air libre
24/septembre/2020 - 14h40
BRETZEL68 a écrit :

Vous doutez de ma capacité à réfléchir, mais moi je n'en ai aucune sur la vôtre. 

Vous souhaitez revenir 6 mois en arrière et subir un confinement ? 

Je parie que vous étiez l'un de ces hypocrites qui applaudissaient le personnel soignant tous les soirs mais qui ne veulent pas faire quelques efforts pour protéger vos proches. 

Comme je l'ai déjà dit, j'espère que vous n'avez pas de parents à risque sinon je leur souhaite un bon courage. 

 

Tous les cov'idiots devraient passer une journée en réa mais je doute qu'ils puissent en tirer une leçon

il y a la parlote, le baratin gouvernemental que vous relayez et la réalité, prenons le Haut Rhin le 18/04 il y avait 821 personnes hospitalisées et 126 en réa, il y en a eu jusqu'à 234,  15 jours avant.

Aujourd'hui pour le même département on compte 45 hospitalisés pour 3 en réanimation.

Meme date, pour la région Bourgogne 743 hospitalisés, 84 aujourd'hui

L'état se base sur les personnes testées pour bloquer une partie du pays, que les Français arrêtent de se faire tester, prenons le chiffre des hospitalisations et l'on reviendra largement en deça des chiffres qui ont entrainé le deconfinement.

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 14h13
PhilRAI a écrit :

Les sources ? faites une recherche pour voir ce qu'est un test PCR et le ct. C'est un test ultra sensible qui fonctionne avec des cycles d'amplification. Le nombre de cycles (ct) est en général compris entre 20 et 30. En dessous on a des faux négatifs et au dessus des faux positifs. Le problème c'est que les laboratoires ne disent pas quel nombre ils utilisent. Sauf Raoult qui dit qu'il monte à 35. D'autres laboratoires seraient à 40 ou 50, c'est là qu'on atteint 90% de faux positifs. Il faut exiger des laboratoires qu'ils donnent le ct, ce qui permettra aussi de faire des comparaisons entre pays.

Bien sûr que si que le protocole Raoult est utilisé partout dans le monde, à quelques variantes près concernant le dosage et l'utilisation d'autres médicaments équivalents à l'hydroxychloroquine et l'azithromycine. Certains ajoutent aussi du zinc, sans compter les adaptations nécessaires à l'état des malades.

Donnez des exemples de pays qui utilisent l'hydrochloroquine comme remède miracle au COVID

à part bien entendu les états unis qui l'associe à l'eau de javel smiley

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 14h11
PhilRAI a écrit :

Et par qui sont occupés ces lits ? juste par des covid ? Allons donc ! Ne prenez donc pas pour argent comptant ces chiffres qu'on nous balance. Et puis ce ne sont que des %, qui dépendent du nombre de lits disponibles qui ont été largement réduits au fil des ans. De sorte que le problème n'est pas l'augmentation des malades mais la baisse du nombre de lits.

Le nombre de lits est ce qu'il est et c'est la faute des gouvernants de ces 30 dernières années (gauche et droite confondus) qui n'avaient qu'une logique comptable de la santé. Il est évidemment préférable de donner des milliards aux entreprises pour créer 100.000 emplois ou de baisser la TVA  dans les restaurants avec une promesse de création d'emplois qui ne sont jamais venues...

Lorsque le grand'est était 200 % d'occupation des lits vous croyez qu'il ne s'agissait que de cas COVID, non. Mais cela revient au même. Surpopulation des réas = soins moins efficaces = surmortalité.

mais bon, je crois que je vais arrêter là. Continuez à croire ce que vous voulez.et j'espère pour vous que vous ne serez jamais inclus dans les statistiques de réa ... ou de décès.

Bonne chance à vous

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 14h03
air libre a écrit :

ce qui me fait réfléchir c'est votre capacité à ne pas analyser les informations, le nombre de lits en réanimation est décidé par les hopitaux et les régions.......ce qui compte ce sont les hospitalisations et l'on est loin, très loin des chiffres de fin Mai.

Vous doutez de ma capacité à réfléchir, mais moi je n'en ai aucune sur la vôtre. 

Vous souhaitez revenir 6 mois en arrière et subir un confinement ? 

Je parie que vous étiez l'un de ces hypocrites qui applaudissaient le personnel soignant tous les soirs mais qui ne veulent pas faire quelques efforts pour protéger vos proches. 

Comme je l'ai déjà dit, j'espère que vous n'avez pas de parents à risque sinon je leur souhaite un bon courage. 

 

Tous les cov'idiots devraient passer une journée en réa mais je doute qu'ils puissent en tirer une leçon

Portrait de air libre
24/septembre/2020 - 12h01
BRETZEL68 a écrit :

Taux d'occupation des lits de réa en PACA / 31,5 %, en auvergne Rhone Alpes : 18 %, Occitanie : 14 %, Ile de France 23 %

ça ne vous fait pas réfléchir ???!!!

ce qui me fait réfléchir c'est votre capacité à ne pas analyser les informations, le nombre de lits en réanimation est décidé par les hopitaux et les régions.......ce qui compte ce sont les hospitalisations et l'on est loin, très loin des chiffres de fin Mai.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 11h24
BRETZEL68 a écrit :

Taux d'occupation des lits de réa en PACA / 31,5 %, en auvergne Rhone Alpes : 18 %, Occitanie : 14 %, Ile de France 23 %

ça ne vous fait pas réfléchir ???!!!

Et par qui sont occupés ces lits ? juste par des covid ? Allons donc ! Ne prenez donc pas pour argent comptant ces chiffres qu'on nous balance. Et puis ce ne sont que des %, qui dépendent du nombre de lits disponibles qui ont été largement réduits au fil des ans. De sorte que le problème n'est pas l'augmentation des malades mais la baisse du nombre de lits.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 11h21
BRETZEL68 a écrit :

Quelles sont les sources concernant les 90 % de faux positifs

Protocole RAOULT qui n'est utilisé qu'à MARSEILLE - aucun pays ne l'a adopté, pourquoi ? Je pense que vous allez me resservir le lobby pharmaceutique mais à part ça quelle serait votre explication ?

Les sources ? faites une recherche pour voir ce qu'est un test PCR et le ct. C'est un test ultra sensible qui fonctionne avec des cycles d'amplification. Le nombre de cycles (ct) est en général compris entre 20 et 30. En dessous on a des faux négatifs et au dessus des faux positifs. Le problème c'est que les laboratoires ne disent pas quel nombre ils utilisent. Sauf Raoult qui dit qu'il monte à 35. D'autres laboratoires seraient à 40 ou 50, c'est là qu'on atteint 90% de faux positifs. Il faut exiger des laboratoires qu'ils donnent le ct, ce qui permettra aussi de faire des comparaisons entre pays.

Bien sûr que si que le protocole Raoult est utilisé partout dans le monde, à quelques variantes près concernant le dosage et l'utilisation d'autres médicaments équivalents à l'hydroxychloroquine et l'azithromycine. Certains ajoutent aussi du zinc, sans compter les adaptations nécessaires à l'état des malades.

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 11h02
air libre a écrit :

l'état a dit faites vous tester, faites vous tester, malades ou pas.... plus on teste plus on trouve, pour faire redescendre les statistiques arrêtez de vous faire tester et l'état reprendra comme base les hospitalisation qui sont pratiquement partout à un niveau très bas.

Taux d'occupation des lits de réa en PACA / 31,5 %, en auvergne Rhone Alpes : 18 %, Occitanie : 14 %, Ile de France 23 %

ça ne vous fait pas réfléchir ???!!!

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 10h58
PhilRAI a écrit :

Les gens commencent à réagir devant toutes ces conneries, heureusement. Il est temps d'arrêter de se comporter en moutons.

Le taux d'incidence est calculé à partir des tests ultra sensibles dont on ne connaît pas le nombre de cycles d'amplification, ce qui peut donner jusqu'à 90% de faux positifs; les positifs étant en grande majorité des gens pas malades, asymptomatiques et non contagieux.

Lors des précédentes épidémies de grippe le taux d'incidence était calculé à partir des vrais malades et des hospitalisations. Le niveau d'alerte était de 150, il est passé à 50 !!! Si c'était la même méthode actuellement tous les départements seraient dans le vert.

Enfin, les vrais malades sont guéris en quelques jours avec le protocole Raoult. Son taux de décès est de 0,4% actuellement, 7% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) ! Voir le dernier témoignage de Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille

 

 

Quelles sont les sources concernant les 90 % de faux positifs

Protocole RAOULT qui n'est utilisé qu'à MARSEILLE - aucun pays ne l'a adopté, pourquoi ? Je pense que vous allez me resservir le lobby pharmaceutique mais à part ça quelle serait votre explication ?

Portrait de air libre
24/septembre/2020 - 10h48

l'état a dit faites vous tester, faites vous tester, malades ou pas.... plus on teste plus on trouve, pour faire redescendre les statistiques arrêtez de vous faire tester et l'état reprendra comme base les hospitalisation qui sont pratiquement partout à un niveau très bas.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 10h36
Le Provoc a écrit :

Que fait Raoult ?

Il donne des informations, c'est aux gens de comparer avec ce qu'on nous raconte, d'en tirer les conséquences et d'arrêter de se comporter en moutons.

Portrait de PhilRAI
24/septembre/2020 - 10h29

Les gens commencent à réagir devant toutes ces conneries, heureusement. Il est temps d'arrêter de se comporter en moutons.

Le taux d'incidence est calculé à partir des tests ultra sensibles dont on ne connaît pas le nombre de cycles d'amplification, ce qui peut donner jusqu'à 90% de faux positifs; les positifs étant en grande majorité des gens pas malades, asymptomatiques et non contagieux.

Lors des précédentes épidémies de grippe le taux d'incidence était calculé à partir des vrais malades et des hospitalisations. Le niveau d'alerte était de 150, il est passé à 50 !!! Si c'était la même méthode actuellement tous les départements seraient dans le vert.

Enfin, les vrais malades sont guéris en quelques jours avec le protocole Raoult. Son taux de décès est de 0,4% actuellement, 7% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) ! Voir le dernier témoignage de Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille

 

 

Portrait de BRETZEL68
24/septembre/2020 - 09h25

J'ai entendu ce matin, sur E1, la maire de Marseille qui se plaint que la ville est punie alors qu'ils sont les "bons élèves" de la France. Ils ont réussi "l'exploit" en 4 jours de passer le taux d'incidence sous la barre de 200 alors que le seuil d'alerte est fixé à 50.

Il paraît que cette dame est médecin.....

De toute manière, tout ce qui se passe à Marseille est honteux quand on voit les images et les commentaires de gens qui ne respectent aucun geste barrière.

j'espère que tous ces cov'idiots n'ont pas de parents ou grands'parents à risque sinon je leur souhaite bonne chance.

Dans mon département, au plus fort de la crise, le journal local comportait jusqu'à 8 pages d'annonces de décès par jour contre 1 à 2 habituellement.

Prenez bien soin de vous.

Portrait de Jiben79
24/septembre/2020 - 09h23
Cl a écrit :

Il fallait donner les mêmes sanctions à toutes les villes rouges !!!!!!!!

Pourquoi que la ville de  Marseille !!! Paris Bordeaux Lyon sont concernés ....

En agissant ainsi il fallait s'attendre à la colère de Marseille 

C'est incohérent :  les transports sont bondés !!! 

Sauf que MArseille est au niveau extrême d'alerte, ce qui n'est pas encore le cas des autres villes citées.

Portrait de Jiben79
24/septembre/2020 - 09h21

Les marseillais l'ont cherché, sans arrêt sans masque, à faire les cons devant les cameras, "nous le virus il n'arrive pas chez nous" etc etc, c'est malheureux pour les entreprises qui vont morfler mais quand on fait la merde en ne respectant rien, on le paye

Portrait de toca
24/septembre/2020 - 08h51
Onatop a écrit :

Cette ville de Marseille n’est plus en France depuis déjà bien longtemps. Donc bon débarras et sans regrets. 

je me suis inscrit juste pour vous demandez si vous n'avez pas honte de parler comme cela pauvre crétin sans cervelle

Portrait de Angelussauron
24/septembre/2020 - 08h50
Cl a écrit :

Il fallait donner les mêmes sanctions à toutes les villes rouges !!!!!!!!

Pourquoi que la ville de  Marseille !!! Paris Bordeaux Lyon sont concernés ....

En agissant ainsi il fallait s'attendre à la colère de Marseille 

C'est incohérent :  les transports sont bondés !!! 

 

Non mais c'est bon l'économie d'abord... Il faudra penser un jour à laisser faire dame nature car sinon on va tous mourir à petit feu lorsque l'économie mondiale s'effondrera.

La covid c'est moins important que l'économie et ça fera moins de mort.

Je suis d'accord qu'on impose des règles (quand elles sont dans le bon sens) mais pas de fermeture d'usine, commerces , etc... et donc pas de confinement.

Vous imaginez dès que la grippe, rhume, gastro , etc.. va arriver ça va être l'apocalypse. Les employeurs qui ne voudront plus de leur employé dès qu'il y a un éternuement et qui diront d'aller voir leur médecin pour être tester ensuite. Les médecins donneront un délai de plus d'une semaine car débordé tout ça pour avoir un test négatif car même si tu as eu la covid elle sera déjà finie...

L'assurance maladie va imploser.... Bref ça donne presque envie d'hiberner (ce qui n'aidera pas l'économie non plus smiley ) jusqu'au printemps.