20/09 13:46

Météo - Les autorités du Gard font état d'une deuxième personne portée disparue, un homme qui s'était lancé dans un trail et dont on est sans nouvelles depuis hier - Vidéo

13h44: Les autorités du Gard font état d'une deuxième personne portée disparue, un homme qui s'était lancé dans un trail et dont on est sans nouvelles depuis hier.

12h11: A Anduze, une ville de 3.400 habitants, le Gardon a fortement baissé et retrouvé son cours normal et les habitants de quartiers impactés par les pluies et la crue terminaient le nettoyage de la boue laissée par les flots, selon des journalistes de l'AFP.

11h28: Le préfet du Gard Didier Lauga estime qu'il faudrait "un miracle" pour que l'aide-soignante de 64 ans soit retrouvée vivante, au lendemain des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région:  "Le bilan humain reste le même, on a toujours cette personne disparue qu'on n'a toujours pas retrouvée, plus le temps passe plus on est pessimiste quant à sa survie. Il faudrait un miracle pour qu'on la retrouve vivante maintenant"

07h05: Vigilance orange pour les orages sur Var et Alpes-Maritimes et pour les crues sur l'Hérault. Aujourd'hui dimanche : des averses, nombreuses et plus soutenues sur le sud-est. Le temps reste très instable sur une grande partie du pays. L'épisode cévenol fortement pluvieux qui touche le Languedoc ce samedi soir et dans la nuit perd de son intensité en début de journée de dimanche. Quelques éclaircies reviennent autour du Golfe du Lion.

En contre-partie, des orages potentiellement violents menacent le sud de la Provence, les Alpes du sud et la Corse. Prudence. Ailleurs, au sud de la Seine, après quelques nappes de brumes matinales sur l'ouest, les averses localement orageuses se renforcent à nouveau en journée.

Parfois, sous un orage peu mobile, les cumuls de précipitations peuvent être importants, notamment sur le nord de l'Aquitaine et en Auvergne-Rhône-Alpes. Les averses sont en revanche moins soutenues au sud de la Garonne.

De la Haute Normandie aux Hauts de France, du nord de l'Ile de France à l'Alsace, le ciel est lumineux mais très voilé par des nuages élevés. Il fait encore doux le matin, avec souvent 14 à 17 degrés, localement 11 à 13 dans le nord-est et jusqu'à 17 à 20 autour de la Grande Bleue.

L'après-midi, les températures sont un peu plus raisonnable avec généralement 23 à 27, localement 20 à 22 près de la Manche mais avec encore près de 27/29 entre la région parisienne et la Champagne comme en Corse.

.

Samedi 19 septembre

.

17h15: Selon le chef des pompiers du Gard, de nombreux témoignages signalent une personne portée disparue au volant de sa voiture dans le secteur de Pont d'Hérault. Des recherches sont en cours.

16h55: Le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône sont placés en vigilance orange orages

.

.

16h18: A St-Jean-du-Gard, le niveau du Gardon est passé de 0,43 cm à 10h40 à... 5,70m à 12h35 ! L'onde de crue est impressionnante. Des cumuls de pluies exceptionnels touchent actuellement le nord-ouest du département avec déjà près de 300 mm relevés au Vigan et 666 mm à Valleraugue. Une situation d'autant plus préoccupante que la ligne d'orages est stationnaire.

15h11: Le Gard est placé en vigilance rouge pour pluie-inondation et pour crues tandis que l'Hérault et la Lozère restent en vigilance orange pour pluie-inondation, crues et orages."Des cumuls exceptionnels sont en cours sur le nord-ouest du Gard et une crue majeure sur le Gardon d'Anduze", prévient Météo-France. "Des phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus", dans le Gard, indique l'agence météo. L'institut appelle les habitants du département à respecter "impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics".

Les premiers orages se sont abattus ce matin sur l'Hérault, avec des intensités encore modérées "mais avec très ponctuellement beaucoup plus (54 millimètres en une heure au Caylar)", souligne l'organisme.

Le Gardon en "crue majeure". Le cours d'eau Le Gardon "fait face à une crue majeure" à Anduze, dans le Gard, détaille Vigicrues. Le secteur est placé en vigilance rouge. L'eau monte particulièrement rapidement dans ce secteur et "des débordements dommageables sont attendus".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
21/septembre/2020 - 08h19

les circonstances sont exceptionnelles, la ministre a dit elles risquent de devenir plus fréquentes..... on constate mais quelles solutions pour diminuer ce risque ? je n'ai pas entendu un seul politique en proposer.

Portrait de Professeur Lefebvre
20/septembre/2020 - 00h10
Dracula.. a écrit :

Que d'eau que d'eau !

Et encore, vous n'en voyez que le dessus !

Portrait de Dracula..
20/septembre/2020 - 00h05

Que d'eau que d'eau !

Portrait de Galileo.
19/septembre/2020 - 17h45

D'ou l'expression : Gard à toi ! smiley