10:31

Nièvre: Des squatteurs occupent une maison à Saint-Honoré-les-Bains - Les propriétaires empêchés d'y accéder - VIDEO

Quelques jours après le squat d'une maison de Théoule-sur-Mer, c'est une nouvelle histoire qui fait la Une de l'actualité. Un propriétaire de Saint-Honoré-les-Bains dans la Nièvre ne peut plus rentrer chez lui car des squatteurs ont pris possession des lieux.

Etant dans un Ehpad, c'est son fils qui s'est rendu à son domicile et il a découvert des personnes occuper le domicile. Il a filmé l'échange qu'il a eu avec ces deux personnes. "Moi, je n'enfreins pas la loi", explique l'homme qui squatte la maison depuis plusieurs semaines. "On ne vous a absolument rien abimé, rien volé, rien détérioré", continue sa femme. Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le fils de la propriétaire - qui a porté plainte - était accompagné du maire de la ville.

La ministre en charge du Logement Emmanuelle Wargon a soutenu un amendement sur le projet de loi sur l’Accélération et de simplification de l’action publique visant à faciliter l’expulsion de squatteurs. Une mesure voulue après l’affaire du squat d’une résidence secondaire, à Théoule-sur-Mer sur la Côte d’Azur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
16/septembre/2020 - 19h52

Le fait de squatter une résidence en dehors de toute circonstance de survie et à titre très temporaire, vient tout simplement de la jalousie. La jalousie de ne pas supporter que des personnes soient mieux loties que d'autres de par leur karma. Mais c'est oublier que les facilités que nous avons dans cette vie dès la naissance viennent d'activités pieuses accomplies dans une ou des vies passées. Ainsi le karma agréable, désagréable ou mixte subi vient de la bonne utilisation ou pas de notre libre arbitre dans une forme humaine dans cette vie comme dans d'autres. Mais une personne recouverte par l'ignorance croyant faussement qu'après la mort c'est le néant, démunie dans cette vie, aura tendance naturellement à devenir jalouse voire vindicative, cultivant la pensée que la vie est injuste dès la naissance. 

Cela me rappelle le film "La traversée de Paris" avec Jean Gabin, Bourvil et De Funès. Chargés de jambons dans leurs valises, valises qui ont coûté fort cher en service de livraison à Jambier l'épicier, 45 rue Poliveau, Paris 5e. Le film montre que l'on peut  être certes un profiteur de riche donc une crapule mais aussi un "salop de pauvre" comme le dit Grandgil, démontré avec la scène dans un bar tenu par un couple de tenanciers qui exploite une jeune fille juive et où des pauvres attablés convoitent les valises et pourraient avec l'aide des tenanciers balancer s'ils le pouvaient, Grandgil le peintre et Martin le chauffeur de taxi au chômage à la police de nuit.   

 

Portrait de breizhald
16/septembre/2020 - 19h10
tobian a écrit :

   Mais qui a pondu ces lois?

 

A priori , elle à été mise en place en 2015 avec un gouvernement d' une intelligence exemplaire :smiley

 

Portrait de 550°Stutzen..
16/septembre/2020 - 17h27
tobian a écrit :

   Mais qui a pondu ces lois?

En réalité ce n'est pas une loi mais une jurisprudence donc les fautifs sont des juges (certainement membres du Syndicat de la magistrature). 

Portrait de Alhekine
16/septembre/2020 - 17h25
tobian a écrit :

   Les notaires valident les titres de propriété qui ne sont pas établis à votre nom? Vous êtes sûr?

Vous savez très bien que ça arrive. Il y a 99% des notaires qui sont honnêtes mais il y a 1% qui est magouilleurs et qui acceptera de faire n'importe quoi pour de l'argent. C'est arrivé à ma famille et à d'autres.

Si le notaire fait un faux et dit qu'il a été en présence du vendeur et de l'acheteur, on le croira même si c'est faux.

 

Portrait de tobian
16/septembre/2020 - 16h57

   Mais qui a pondu ces lois?

Portrait de tobian
16/septembre/2020 - 16h57
Alhekine a écrit :

Théoriquement, et je dis bien théoriquement, en tant que locataire, et sans titre locatif indiquant les droits et devoirs du locataire, ils sont propriétaires de tout ce qu'il y a dans la maison, puisque théoriquement, rien ne peut prouver que ce n'est pas eux qui l'ont emmené. 

Mais ça peut être pire, s'ils récupèrent le titre de propriété alors qu'ils sont squatteur (par exemple pour les logements principaux) ils peuvent dire que la maison est à eux et qu'ils vont le faire valider par le notaire.

   Les notaires valident les titres de propriété qui ne sont pas établis à votre nom? Vous êtes sûr?

Portrait de NKJ1957
16/septembre/2020 - 16h19
Alhekine a écrit :

On se calme c'était de l'humour. Je voulais juste dire que c'était bizarre d'aller vivre dans un bled perdu du Morvan alors qu'ils auraient eu plus d'avantage d'être proche de Dijon, d'Auxerre ou même Nevers. Et des maisons secondaires il y en a autant dans les villes que je nomme.

Autant pour moi ! je suis tellement agacée par ces histoire de squat que je réagis au 1/4 de tour.

Mais pour le reste de mes propos je ne retire rien. bonne journée

Portrait de Alhekine
16/septembre/2020 - 14h26
NKJ1957 a écrit :

J'hallucine en lisant ce propos ! est-ce que le fait d'être en grande pauvreté leur donne le droit de squatter et ce même si c'est dans le trou du c-l du monde; Morvan, Larzac ou Neuilly ! RIEN ne justifie de telles attitudes.

Dans les reportages vus jusqu'à maintenant, les squatteurs ne semblent pas débordés par les recherches de travail étant à la maison en permanence tellement ils ont peur que les propriétaires ne reprennent leur bien en l'absence de ces squatteurs sangsues.

Il faut appeler un chat - un chat et un squatter c'est un profiteur, souvent fainéant qui ne vit qu'aux crochets de la société ! Ils ont le toupet de critiquer les locaux et quand ils les rendent, 9 fois sur 10 cela ressemble à un vaste champ de détritus quand encore ils ne détruisent pas tout.

J'ai eu toute ma vie le plus grand respect pour la loi et je souhaite réellement que les députés fassent rapidement le nécessaire pour annuler cette loi scandaleuse.

MAIS si les textes ne bougent pas, il faudra que les honnêtes gens squattent les résidences secondaires de tous les députés en les investissant avec des chiens plein de puces, des mômes avec pinceaux et craies grasses armés d'un talent de taggueur et surtout un bon tire bouchon pour pouvoir vider toutes les bonnes bouteilles de la cave. Un certain talent culinaire serait un plus des fois que le congélateur soit bien garni.$)

On se calme c'était de l'humour. Je voulais juste dire que c'était bizarre d'aller vivre dans un bled perdu du Morvan alors qu'ils auraient eu plus d'avantage d'être proche de Dijon, d'Auxerre ou même Nevers. Et des maisons secondaires il y en a autant dans les villes que je nomme.

Portrait de Nez d'boeuf.
16/septembre/2020 - 14h23
NKJ1957 a écrit :

J'hallucine en lisant ce propos ! est-ce que le fait d'être en grande pauvreté leur donne le droit de squatter et ce même si c'est dans le trou du c-l du monde; Morvan, Larzac ou Neuilly ! RIEN ne justifie de telles attitudes.

Dans les reportages vus jusqu'à maintenant, les squatteurs ne semblent pas débordés par les recherches de travail étant à la maison en permanence tellement ils ont peur que les propriétaires ne reprennent leur bien en l'absence de ces squatteurs sangsues.

Il faut appeler un chat - un chat et un squatter c'est un profiteur, souvent fainéant qui ne vit qu'aux crochets de la société ! Ils ont le toupet de critiquer les locaux et quand ils les rendent, 9 fois sur 10 cela ressemble à un vaste champ de détritus quand encore ils ne détruisent pas tout.

J'ai eu toute ma vie le plus grand respect pour la loi et je souhaite réellement que les députés fassent rapidement le nécessaire pour annuler cette loi scandaleuse.

MAIS si les textes ne bougent pas, il faudra que les honnêtes gens squattent les résidences secondaires de tous les députés en les investissant avec des chiens plein de puces, des mômes avec pinceaux et craies grasses armés d'un talent de taggueur et surtout un bon tire bouchon pour pouvoir vider toutes les bonnes bouteilles de la cave. Un certain talent culinaire serait un plus des fois que le congélateur soit bien garni.$)

C'est quand on commencent, je m'inscrit smiley

Portrait de NKJ1957
16/septembre/2020 - 14h10
Alhekine a écrit :

Je ne veux rien dire mais ce sont surement des gens d'une incroyable pauvreté, parce que squatté à St honoré des bains, il faut en vouloir. Oui c'est une station thermale mais il n'y a quasiment rien autour, juste le Morvan. 

Et le pire c'est qu'il y a pleins de maisons totalement abandonnées dans le coin, ils ne sont pas tombés sur la bonne.

J'hallucine en lisant ce propos ! est-ce que le fait d'être en grande pauvreté leur donne le droit de squatter et ce même si c'est dans le trou du c-l du monde; Morvan, Larzac ou Neuilly ! RIEN ne justifie de telles attitudes.

Dans les reportages vus jusqu'à maintenant, les squatteurs ne semblent pas débordés par les recherches de travail étant à la maison en permanence tellement ils ont peur que les propriétaires ne reprennent leur bien en l'absence de ces squatteurs sangsues.

Il faut appeler un chat - un chat et un squatter c'est un profiteur, souvent fainéant qui ne vit qu'aux crochets de la société ! Ils ont le toupet de critiquer les locaux et quand ils les rendent, 9 fois sur 10 cela ressemble à un vaste champ de détritus quand encore ils ne détruisent pas tout.

J'ai eu toute ma vie le plus grand respect pour la loi et je souhaite réellement que les députés fassent rapidement le nécessaire pour annuler cette loi scandaleuse.

MAIS si les textes ne bougent pas, il faudra que les honnêtes gens squattent les résidences secondaires de tous les députés en les investissant avec des chiens plein de puces, des mômes avec pinceaux et craies grasses armés d'un talent de taggueur et surtout un bon tire bouchon pour pouvoir vider toutes les bonnes bouteilles de la cave. Un certain talent culinaire serait un plus des fois que le congélateur soit bien garni.smiley

Portrait de preshovich
16/septembre/2020 - 13h50

les squateurs ont tous les droits, mais les locataires aussi quasiment. Certains truandent sur les dossiers ,  ne paient pas leurs loyers et c'est toujours le bailleur qui trinque.

Portrait de Skall
16/septembre/2020 - 13h08

Une solution vue dans un reportage ! Entrer et casser avec une  masse tous les sanitaires! Lavabos, éviers, toilettes.............Et partir! Les squatteurs ne pouvant vivre sur place partiront. Remplacer les porcelaines, coûteront moins chers que de prendre, un avocat, un huissier etc........... 

Portrait de bib
16/septembre/2020 - 12h59

Pascal Praud s'y rend smiley

Portrait de shuffleup
16/septembre/2020 - 12h56 - depuis l'application mobile
lucieat a écrit :

Le culot de ces gens !!! ils connaissent mieux les lois et leurs droits que nous et en usent et abusent

@lucieat ce qui est grave c'est d'avoir pondu une loi aussi débile, sûrement sous l'influence du DAL, un soir d'hiver.... ce pays marche sur la tête !

Portrait de Alhekine
16/septembre/2020 - 12h56
jt' mm a écrit :

Question : légalement, est-ce que ces gens ont aussi le droit de vider la cave de la mamie ? Ou de lui piquer son bas de laine ?

Ça pourrait m'intéresser...

Théoriquement, et je dis bien théoriquement, en tant que locataire, et sans titre locatif indiquant les droits et devoirs du locataire, ils sont propriétaires de tout ce qu'il y a dans la maison, puisque théoriquement, rien ne peut prouver que ce n'est pas eux qui l'ont emmené. 

Mais ça peut être pire, s'ils récupèrent le titre de propriété alors qu'ils sont squatteur (par exemple pour les logements principaux) ils peuvent dire que la maison est à eux et qu'ils vont le faire valider par le notaire.

Portrait de jt' mm
16/septembre/2020 - 12h33

Question : légalement, est-ce que ces gens ont aussi le droit de vider la cave de la mamie ? Ou de lui piquer son bas de laine ?

Ça pourrait m'intéresser...

Portrait de EsQuiSSe
16/septembre/2020 - 12h32

C'est le monde à l'envers pff

Portrait de Wouhpïnaise
16/septembre/2020 - 12h10
Harriet a écrit :

Le scandale , c'est aussi cette loi scélérate qui considère qu'au bout de 48H d'occupation, un squatteur est considéré comme résident et qu'il appartient au propriétaire de se livrer à un parcours sans fin (parfois)  pour récupérer son bien ... ce qui conduit certains à vendre leur habitation à des entreprises spécialisées en rachat de maisons squattées ... lassés par des démarches qui n'aboutissent pas ....    

Sans compter que pour entamer une procédure d'expulsion, le propriétaire doit connaître l'identité des squatteurs. Or je viens de voir que la gendarmerie connait leurs identités mais refuse de les communiquer au propriétaire. On marche vraiment sur la tête !

Portrait de lucieat
16/septembre/2020 - 11h53

Le culot de ces gens !!! ils connaissent mieux les lois et leurs droits que nous et en usent et abusent

Portrait de Vigilence-nationale
16/septembre/2020 - 11h48
Sorj a écrit :

C’est ce que demandait hier en interview le Maire de la commune concernée.

Il expliquait qu’il contenait sa population mais qu’il ne pourra pas les empêcher indéfiniment de se livrer à une action violente contre ces squatteurs.

Ils doivent être tous prêts avec les pelles et les fourches et on les comprend. C’est un scandale.

Le fusil à pompe est aussi une option envisageable , alternative à la catatonie parlementaire ... smiley

Portrait de Wouhpïnaise
16/septembre/2020 - 11h39

Et la squatteuse qui face caméra se plaint des orties qu'il y a dans le jardin depuis plus de 30 ans selon elle, et qui, dans sa grande mansuétude, propose de le défricher. Non mais on rêve !!!!

Portrait de Harriet
16/septembre/2020 - 11h37
Sorj a écrit :

C’est ce que demandait hier en interview le Maire de la commune concernée.

Il expliquait qu’il contenait sa population mais qu’il ne pourra pas les empêcher indéfiniment de se livrer à une action violente contre ces squatteurs.

Ils doivent être tous prêts avec les pelles et les fourches et on les comprend. C’est un scandale.

Le scandale , c'est aussi cette loi scélérate qui considère qu'au bout de 48H d'occupation, un squatteur est considéré comme résident et qu'il appartient au propriétaire de se livrer à un parcours sans fin (parfois)  pour récupérer son bien ... ce qui conduit certains à vendre leur habitation à des entreprises spécialisées en rachat de maisons squattées ... lassés par des démarches qui n'aboutissent pas ....    

Portrait de Sorj
16/septembre/2020 - 11h26
hummerH2 a écrit :

Un amendement doit être voté cet après midi même à l'Assemblée Nationale permettant de résoudre ce genre de situation rapidement.

Si cet amendement est voté, dans une telle situation, il suffira de déposer plainte auprès du prefet, et ce dernier aura 48 heures pour répondre et mettre en demeure les squatteurs de quitter les lieux.

Espérons que cet amendement sera voté et mis en application le plus rapidement possible !

C’est ce que demandait hier en interview le Maire de la commune concernée.

Il expliquait qu’il contenait sa population mais qu’il ne pourra pas les empêcher indéfiniment de se livrer à une action violente contre ces squatteurs.

Ils doivent être tous prêts avec les pelles et les fourches et on les comprend. C’est un scandale.

Portrait de hummerH2
16/septembre/2020 - 11h09

Un amendement doit être voté cet après midi même à l'Assemblée Nationale permettant de résoudre ce genre de situation rapidement.

Si cet amendement est voté, dans une telle situation, il suffira de déposer plainte auprès du prefet, et ce dernier aura 48 heures pour répondre et mettre en demeure les squatteurs de quitter les lieux.

Espérons que cet amendement sera voté et mis en application le plus rapidement possible !

Portrait de Sorj
16/septembre/2020 - 10h50

Un toupet monstre. Aucun honneur, honte de rien.

On se croirait dans Groland. Ces gens sont la lie de la société.

Portrait de air libre
16/septembre/2020 - 10h46

ils connaissent la loi et la loi leur donne raison, tout est la, reste à savoir si pareille chose se produisait chez un de nos chers dirigeants si la procédure serait la même.

Pour info il y a peu de maisons abandonnées à ST Honoré mais des résidences secondaires comme un peu partout dans ce secteur.

Portrait de Alhekine
16/septembre/2020 - 10h40

Je ne veux rien dire mais ce sont surement des gens d'une incroyable pauvreté, parce que squatté à St honoré des bains, il faut en vouloir. Oui c'est une station thermale mais il n'y a quasiment rien autour, juste le Morvan. 

Et le pire c'est qu'il y a pleins de maisons totalement abandonnées dans le coin, ils ne sont pas tombés sur la bonne.