09/09 09:41

Le propriétaire de la maison squattée de Théoule-sur-Mer n'a toujours pas pu réintégrer sa maison malgré l'évacuation des occupants illégaux - Vidéo

Henry Kaloustian, propriétaire de la maison secondaire squattée à Théoule-sur-Mer, entrevoit le bout du tunnel. Les squatteurs ont été expulsés par les forces de l'ordre pour une affaire de violences conjugales. Malheureusement, le propriétaire et son épouse vont devoir patienter encore un peu avant de pouvoir réinvestir les lieux, qui doivent être nettoyés et remis en état au préalable.

Le père de famille, Abdellah Z. qui occupait de façon illégale les lieux, a même été placé, lundi soir, en garde à vue à Mandelieu, dans les Alpes-Maritimes. Mais ce n’est pas une ordonnance d’expulsion qui a permis d’obtenir le départ de cette famille qui, avec deux enfants, avait élu domicile depuis trois semaines chez un couple de retraités: ce n’est qu’à la faveur d’une dispute que les gendarmes ont pu interpeller le mari, pour violences conjugales.

«La gendarmerie a évacué leurs affaires et repris les clefs, raconte le maire de Théoule, Georges Botella. L’épouse, elle, a été conduite à Nice, dans un foyer pour femmes battues, avec ses enfants. Mais moi je suis encore obligé de mobiliser des gendarmes pour protéger la maison: d’autres squatteurs pourraient venir… Oui, on est chez les dingues!»

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ΙΧΘΥΣ
9/septembre/2020 - 14h01

Précisons que la femme battue en question a été interviewée par BFMTV et souhaite retourner dans la maison avec ses enfants, dans l’attente d’une décision justice.

On pourrait croire à un gag, même pas .

Ils n’ont honte de RIEN.

Portrait de C'est Mon Avis
9/septembre/2020 - 13h29

Le pire dans tout ça, c'est que si vous décidez de vous faire justice vous-même et de déloger vous-même les squatteurs, vous risquez plus qu'eux car ils peuvent porter plainte contre vous pour "violation de domicile" ! Oui oui, vous avez bien lu, "violation de domicile" de votre propre maison !

Il serait quand même temps que le ministre de la justice, au lieu de pleurer sur les suicides en prison et choisir quels mots il faut utiliser pour parler des racailles, mette un peu son nez dans les lois complétement ubuesque de notre beau pays !

Normalement les lois sont faites pour protéger les honnêtes citoyens, non ?

Portrait de stbx00
9/septembre/2020 - 13h13
Dady cool a écrit :

Ce n’est pas faire une loi pour protéger les loueurs qu’il faut, mais défaire la loi qui protège les squatteurs. Dans quel pays au monde à part en France peut on se faire voler sa maison en toute impunité ?

C'est qui parait fou ! Je ne comprends pas que rien que le fait de remplacer les serrures d'une habituation ne soit pas simplement sanctionnée par la loi... De la même manière on ne devrait pas exemple pas pouvoir prendre un abonnement d'eau ou d'électricité sans pouvoir démontrer qu'on est en règle...

Portrait de Leon48Leon
9/septembre/2020 - 09h57 - depuis l'application mobile

Cela fait des décennies que cela se pratique. À quand une vraie loi pour protéger les citoyens honnêtes que l’on dépossède en bonne connaissance du vide juridique