05/09 13:01

Accusée de transphobie, l’écrivaine britannique J. K. Rowling annonce rendre une récompense qui lui avait été attribuée saluant son humanisme

L’écrivaine britannique J. K. Rowling annonce sur son site Internet rendre une récompense après que la présidente de l’organisation qui la lui avait remise a critiqué ses opinions sur les personnes transgenres.

L’organisation des droits humains Robert F Kennedy (RFKHR) avait remis l’an dernier le Ripple of Hope à l’auteure de la saga Harry Potter. Mais la présidente de cette organisation, Kerry Kennedy, a estimé que les opinions de l’écrivaine « réduisaient l’identité » des personnes trans.

Ces déclarations « insinuaient à tort que je suis transphobe », a dénoncé J. K. Rowling dans un texte publié jeudi sur son site. « En tant que donatrice de longue date à des associations LGBT et partisane du droit des personnes trans à vivre sans être persécutées, je réfute catégoriquement l’accusation selon laquelle je déteste les personnes trans ou leur veux du mal », a-t-elle poursuivi.

En raison de la « très grande divergence de vues » entre l’organisation RFKHR et elle, l’écrivaine affirme ne « pas avoir d’autre choix » que de rendre la récompense qui lui avait été attribuée.

En juin, J. K. Rowling avait été accusée d’avoir tenu des propos jugés insultants pour les personnes transgenres pour un tweet.

Elle avait partagé sur Twitter un article parlant des « personnes qui ont leurs règles », commentant ironiquement « Je suis sûre qu’on devait avoir un mot pour ces gens. Que quelqu’un m’aide. Feum ? Famme ? Feemm ? »

Elle s’est ainsi attiré les foudres de certains internautes. L’acteur Daniel Radcliffe, interprète de Harry Potter au cinéma, s’était joint aux critiques. « Les femmes trans sont des femmes », avait-il martelé. « Tout propos affirmant le contraire efface l’identité et la dignité des personnes transgenres ».

J. K. Rowling a dit avoir été « submergée de milliers de courriels de soutien reçus de personnes concernées par ces problèmes, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la communauté trans, dont beaucoup se sentent vulnérables et s’inquiètent en raison de la toxicité entourant ces discussions ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de endimion34
7/septembre/2020 - 16h48
remy.marseille013 a écrit :

Mais je ne comptes pas que sur les lois pour faire changer les mentalités, c'est un outil, pas l'unique réponse.On le sait tous déjà ça, on t'a pas attendu. Par contre une loi te protège un minimum et rend (je rappelle) ton existence et ton orientations sexuelle légale. On redit merci qui ?

En attendant n'oublies pas d'où tu viens et comment tu peux vivre plus ou moins tranquillement dans ce pays. Il y a des générations de gens qui se sont battus pour ça, même en ne te connaissant pas. Si toi tu viens bien, c'est tant mieux. Moi aussi d'ailleurs. Mais il y en a qui n'ont pas cette chance. Je parle précisément des LGBT aussi car c'est le contenu de l'article, personne n'a dit ici qu'il n'y a que les LGBT qui sont discriminés.

Certes, la solution vient de l'éducation, elle est toujours venue majoritairement de là. Sauf que aujourd'hui ce n'est pas si simple, ni blanc ou noir. D'où ces gens qui se mobilisés, et peu importe les discriminations. Il n'y a pas d'ordre de priorité. Désolé si tu ne peux faire qu'une chose à la fois, mais fort heureusement la plupart des gens savent en faire plusieurs au même moment. Personne n'a dit qu'il n'y a que les LGBT, personne n'a dit qu'il n'y a que Black Lives Matter , personne ne dit que les féministes n'importent pas etc etc C'est pas si compliqué à comprendre. D'ailleurs tous ces mouvement se croisent et s'entrecroisent depuis des décennies (je re rappelle Stonewall en 1969)

Quant à tes propos sur les personnes trans, au mieux ils sont insensibles, au pire ils sont transphobes. Je plains ta colocataire car ce que je viens de lire est plutôt atterrant. Tu dis que la sexualité/le genre ne concerne que la personne concernée et pour autant tu émets tant d'opinions et de jugements pour quelqu'un qui prône le vivre ensemble. ça ne coûte rien d'être tolérant et essayer de comprendre ce qu'elle traverse sans la descendre comme ça. Mais OK, c'est un concept.

Et pour finir, il n'y a pas de dictature de pensée. Il y a de plus en plus de représentativité (les femmes, handicapés, LGBT, personnes de couleur etc) dans notre société qui permet à ces gens d'avoir ou retrouver une voix dans l'espace public, et ça ne dérange que ceux qui se sentent visés et se sentent menacés par ça.

round 3

mais je l'ai dit dès le départ que je suis transphobe, j'ai dit dès le départ que c'est une chose que je ne comprends pas et qui me fait peur

ma coloc je l'adore en tant qu'individu, elle m'a demandé mon avis sur la question, et je lui ai dit clairement que pour moi elle ne sera jamais heureuse

à sa demande je ne l'appelle plus maylis mais max, à sa demande je lui parle comme si c'était un homme et non une fille, mais je ne juge pas son choix qui lui est propre, car je l'aime en tant que personne, et une personne ne se définit pas parce son choix d'appartenance à un groupe précis.

ensuite, au même titre que je vomis la gaypride et le ramassis de dinde qui défile, si les mecs arrivaient enfin à comprendre que l'homosexualité c'est juste un choix de sexualité différente des hétéro, ça irait très bien, mais une bonne partie des gays se sentent obligés d'adopter des modes et moeurs de vies dégradantes. ce n'est pas parce que je préfère sucer une queue plutot que de brouter un minou (désolé d'être cru), que je dois forcément m'habiller comme priscilla folle du désert.

les actes envers certains lgbt, sont des actes de haines envers des tarlouzes qui ont oublié qu'ils étaient homme. quand je vois la cage aux folles, j'ai honte que renato représente l'image que la population a des gays. 

je t'invite à t'orienter vers des gays plus cultivés et intéressant que les pétasses du marais, genre laurent ruquier, fogiel and co. si tu ne sais pas qu'ils sont gays, tu ne peux pas le deviner, car eux ont compris que ce n'est pas leur sexualité qui les définit.

et pour aller plus loin on est nombreux dans la population gay à être homophobe car on ne supporte pas l'image dégradante que certains collent à la communauté (j'en fais parti, laurent ruquier aussi (parles lui au féminin, tu vas voir sa réaction)).

donc rien ne justifie une agression physique ou verbale, sur qui que ce soit, mais si tu t'habilles avec des plumes dans le cul (je grossis le trait bien sur), faut pas t'étonner que tu attires la haine de certains mononeurones.

Pour ma part, j'habite eysines, à coté de bordeaux, dans une citée (le grand caillou tu peux googler), tout le monde sans exception sait que je suis gay, que je suis marié à un marocain, j'ai eu effectivement quelques mots déplacés, mais il suffit de remettre la personne à sa place et après, même si ils ne comprennent pas, ils te respectent.

mais si j'étais habillé comme une folle du marais au lieu d'un jean t shirt ou chemise, je ne pourrais pas être en droit d'attendre un respect mutuel avec la racaille locale si je faisais tout pour les provoquer

j'insiste, on est tous libre de penser ce qu'on veut, à nous de faire en sorte de ne pas provoquer inutilement les gens (je te l'ai dit dès le départ, tout passe par l'éducation, si tu as en face de toi des sauvages, rien de sert de leur donner un argument pour les provoquer)

je vais finir par cette phrase : pour vivre heureux, vivons cacher.

personne te force à t'afficher aux yeux de tous

Portrait de remy.marseille013
6/septembre/2020 - 09h38
endimion34 a écrit :

mais gars, ce n'est pas parce qu'il y a des lois que les gens vont arrêté d'être homophobe

ce n'est pas parce qu'il y a des lois que je vais être plus ouvert sur les trans

j'ai mon avis, il ne concerne que moi, et uniquement moi

tu auras beau tenir tout les discours du monde, tu auras beau voter toute les lois du monde, tu ne changeras pas mon opinion comme ça

je vais aller plus loin, ma coloc veut changer de sexe. elle est lesbienne, mais elle veut devenir homme. c'est son choix, je ne le partage pas du tout, je lui ai expliqué mon point de vu. Si elle est lesbienne et qu'elle devient homme, c'est pour se mettre avec une femme, or une femme, quand elle se met avec un mec, ben elle attend des plaisirs sexuels précis, or, scoop, une femme qui devient homme, ben le pénis est pas fonctionnel comme un pénis d'un mec (oui il y a une histoire de pompe pour faire gonfler le machin mais bon on s'est compris sur la fonctionnalité du truc), et autre chose, qui est quand même important, c'est la reproduction, une femme qui devient homme ne peut pas produire de petits soldats pour mettre sa compagne en cloque. et ces arguments sont valable aussi pour les hommes qui deviennent femmes.

south park a fait un excellent épisode sur ça, où tu as l'un des personnages qui veut devenir un dauphin, ce n'est pas parce qu'il a l'apparence d'un dauphin, qu'il est devenu dauphin avec toute les fonctions du dauphin.

donc désolé mais mon point de vu sur les trans ne changera pas, car pour moi les trans seront toujours malheureux car si la transformation physique est là, physiologiquement parlant ils ne peuvent pas changer de sexe.

donc tu pourras me faire voter autant de loi que tu veux, mon point de vu restera inchangé, soit tu es un mec, soit tu es une femme, mais tu ne peux pas changer de sexe, mais que d'apparence, et perso moi, un trans, ça me fait peur (y en a qui ont peur des blacks, des arabes, des blancs, des verts et des bleus, moi c'est les trans qui ne font peur, ça ne s'explique pas)

tu me parles ensuite des victimes du quotidien, mais gars, il n'y a pas besoin d'être gay ou trans pour être discriminé, tout les jours les femmes sont rabaissés plus bas que terre, tout les jours tout ce qui est différent est stigmatisé (que ce soit de par ton ethnie, religion ou autre)

il y a une video youtube qui circule où un mec se grime en femme et tu vois ce qu'il endure en une journée, et je me dis que les femmes subissent ça tout les jours, je n'avais pas conscience du problème, ben parce que je suis gay donc les femmes (désolé) ne m'intéressent pas. mais après avoir vu cette vidéo, je me suis dis que les hommes étaient les pires porcs de la planète, et les gays qui osent se plaindre car on les a traité de tarlouzes, ben qu'ils se rassurent, ce ne sont pas les seuls victimes et certains subissent pire.

mais j'insiste, ce n'est pas parce que les gouvernements vont voter des lois que tu changeras les mentalités. tout vient de l'éducation, et tant que la société véhiculera des stéréotypes, et que les mecs auront besoin de mettre en avant leur virilité, rien ne changera.

tu parles des défilés des associations, je suppose que tu veux parler de cette honte qui se nomme la gay pride, qui est un défilé de dinde insupportable et humiliant. j'ai honte de dire que je suis gay quand je vois ce genre de manifestation dégradante. et je vais t'apprendre une chose, de plus en plus de gays rejètent la gay pride et ne se retrouvent dans ce défilé de tout ce qu'il y a de pire dans la communauté gay et lesbienne. et quand tu vois les revendications faites à chaque fin de défilés, mais tu as envie de leur dire de fermer leurs gueules tant leurs revendications sont risibles (oui maintenant on demande le droit d'asile pour les gays étrangers qui sont persécutés dans leurs pays (forcément en france on a les mêmes droit que les hétéros donc on n'a plus grand chose à revendiquer)). trop c'est trop, faut arrêter de vouloir se faire passer pour des martyres

jk rowling n'a aucun contrat avec les lgbt et elle est libre de ses propos, si elle a envie de tenir des propos qui ont été perçu comme blessant, elle est libre de les tenir MARRE DE LA PENSEE UNIQUE, ce n'est pas à toi ou à une communauté d'imposer aux gens leur façon de pensée. j'ai lu les propos de jk, je n'avais même pas percuté que ça pouvait être blessant, donc les causettes en mal de reconnaissance, stop, arrêtez de nous faire chier à vouloir vous faire passer pour des victimes à tout va. je vais te sortir une citation philosophique pour t'élever un peu intellectuellement parlant : le trop est l'ennemi du bien. et cette citation s'applique aussi au mouvement metoo et toute les féministes, à trop en faire, leur discours est devenu inaudible, alors que beaucoup de femmes souffrent réellement, à trop en faire, elles ont obtenu un rejet de leur mouvement. j'en suis même venu à la conclusion si les femmes et les hommes devaient vivre dans la même société pour te dire à quel point le fait de vouloir se faire passer sans arrêt pour des martyrs devient parfois risible.

et pour conclure sur ton dernier paragraphe, en france, toute discrimiation est interdite, que ce soit du à ton orientation sexuel, à ta religion, à ton appartenance ethnique. et ce n'est pas parce que les lois sont là que le racisme a disparu, que l'intolérance a disparu, que l'homophobie a disparu. car comme j'essaie de te le faire comprendre, l'homme a son libre arbitre et ce n'est pas parce qu'il y a une loi qui veut t'imposer une façon de pensée que tu vas changer ta façon d'être. 

pour ma part, la solution vient de l'éducation, la tolérance doit s'apprendre à l'école, mais ce qui est appris à l'école est aussitot désappris quand tu rentres à la maison.

la société évoluera peut être en mieux dans les décennies à venir mais pour l'heure tu ne peux pas imposer à une écrivaine de penser comme toi, car la dictature de pensée existe en chine, et là crois moi, je me battrais jusqu'au bout pour ce que ça n'arrive jamais en france.

donc si jk rownling est transphobe, perso mais j'en ai rien à foutre, car c'est son opinion, elle ne concerne que elle, et n'influe pas mon opinion.

au même titre que zemmour, il a son opinion, il défend son opinion, et je suis heureux de voir cnews l'autoriser à parler tout les jours, car j'en ai marre de l'uniformisation de la façon de pensée des gens.

nous sommes tous différents, nous avons tous une façon de pensée différente, encourageons la différence et stop à la dictature de pensée

 

Mais je ne comptes pas que sur les lois pour faire changer les mentalités, c'est un outil, pas l'unique réponse.On le sait tous déjà ça, on t'a pas attendu. Par contre une loi te protège un minimum et rend (je rappelle) ton existence et ton orientations sexuelle légale. On redit merci qui ?

En attendant n'oublies pas d'où tu viens et comment tu peux vivre plus ou moins tranquillement dans ce pays. Il y a des générations de gens qui se sont battus pour ça, même en ne te connaissant pas. Si toi tu viens bien, c'est tant mieux. Moi aussi d'ailleurs. Mais il y en a qui n'ont pas cette chance. Je parle précisément des LGBT aussi car c'est le contenu de l'article, personne n'a dit ici qu'il n'y a que les LGBT qui sont discriminés.

Certes, la solution vient de l'éducation, elle est toujours venue majoritairement de là. Sauf que aujourd'hui ce n'est pas si simple, ni blanc ou noir. D'où ces gens qui se mobilisés, et peu importe les discriminations. Il n'y a pas d'ordre de priorité. Désolé si tu ne peux faire qu'une chose à la fois, mais fort heureusement la plupart des gens savent en faire plusieurs au même moment. Personne n'a dit qu'il n'y a que les LGBT, personne n'a dit qu'il n'y a que Black Lives Matter , personne ne dit que les féministes n'importent pas etc etc C'est pas si compliqué à comprendre. D'ailleurs tous ces mouvement se croisent et s'entrecroisent depuis des décennies (je re rappelle Stonewall en 1969)

Quant à tes propos sur les personnes trans, au mieux ils sont insensibles, au pire ils sont transphobes. Je plains ta colocataire car ce que je viens de lire est plutôt atterrant. Tu dis que la sexualité/le genre ne concerne que la personne concernée et pour autant tu émets tant d'opinions et de jugements pour quelqu'un qui prône le vivre ensemble. ça ne coûte rien d'être tolérant et essayer de comprendre ce qu'elle traverse sans la descendre comme ça. Mais OK, c'est un concept.

Et pour finir, il n'y a pas de dictature de pensée. Il y a de plus en plus de représentativité (les femmes, handicapés, LGBT, personnes de couleur etc) dans notre société qui permet à ces gens d'avoir ou retrouver une voix dans l'espace public, et ça ne dérange que ceux qui se sentent visés et se sentent menacés par ça.

Portrait de Bob28
6/septembre/2020 - 09h32

Donc si je comprends bien, aujourd'hui si on dit "femme" pour désigner les personnes qui ont des cycles menstruels, on est transphobe ? 

Portrait de endimion34
5/septembre/2020 - 21h54
remy.marseille013 a écrit :

Et sinon ça ne vous gêne pas trop de cracher sur une population et un mouvement qui a fait en sorte que vous ayez des droits, que l'homophobie soit reconnue comme un délit, que vous ne soyez pas mis en prison pour votre orientation sexuelle, que l'homosexualité ne soit plus considérée comme une maladie mentale il y a encore 30 ans de ça, qui lutte contre les discriminations, alerte sur les meurtres homophobes/Transphobes, qui à sa genèse prône le vivre ensemble justement?

Alors oui, tout le monde est différent, et c'est exactement ce que met en avant le mouvement LGBT+ depuis des décennies. On se souviendra aussi que ce sont, entre autres, les trans qui se sont battu(e)s lors des émeutes de Stonewall en 1969 permettant d'impulser le militantisme homosexuel, et donc de vous permettre de vivre "sereinement" aujourd'hui en France. Petite pensée aux victimes quotidiennes, discriminées, agressées ou tuées.

Aujourd'hui, des gens défilent, des associations luttent pour plus de tolérance, d'inclusion et de vivre ensemble pour que justement cette liberté ne soit pas enlevée, car rien n'est écrit éternellement. C'est aussi pour ça que ce mouvement existe, qu'il défile, pour ne plus avoir à défiler dans le futur. Votre valeur c'est le vivre ensemble, tant mieux, mais aujourd'hui ce n'est malheureusement pas le cas de partout et pour tout le monde. Et c'est ce que ce mouvement a toujours encouragé.

Si on revient au sujet des propos de JK Rowling, ils ont été incroyablement insensibles et blessants envers une large partie de sa propre communauté de lecteurs composée de LGBT.

Pour info, en droit français, l'identité de genre est l'un des critères de discrimination. Celles fondées sur l’identité de genre -ici la transphobie- sont un "délit passible de sanctions pénales". Pour des crimes et délits, la transphobie est une circonstance aggravante. Et encore une fois, personne ne vous impose de penser ou agir d'une manière unique. La représentativité c'est important, c'est peut-être ce qui vous gêne. Donc au lieu de s'en prendre à un mouvement et à des gens qui vous ont beaucoup apporté, pourquoi ne pas mettre cette énergie pour combattre et dénoncer ce qui se passe encore malheureusement dans notre pays pour justement arriver au plein et inconditionnel Vivre Ensemble ?

mais gars, ce n'est pas parce qu'il y a des lois que les gens vont arrêté d'être homophobe

ce n'est pas parce qu'il y a des lois que je vais être plus ouvert sur les trans

j'ai mon avis, il ne concerne que moi, et uniquement moi

tu auras beau tenir tout les discours du monde, tu auras beau voter toute les lois du monde, tu ne changeras pas mon opinion comme ça

je vais aller plus loin, ma coloc veut changer de sexe. elle est lesbienne, mais elle veut devenir homme. c'est son choix, je ne le partage pas du tout, je lui ai expliqué mon point de vu. Si elle est lesbienne et qu'elle devient homme, c'est pour se mettre avec une femme, or une femme, quand elle se met avec un mec, ben elle attend des plaisirs sexuels précis, or, scoop, une femme qui devient homme, ben le pénis est pas fonctionnel comme un pénis d'un mec (oui il y a une histoire de pompe pour faire gonfler le machin mais bon on s'est compris sur la fonctionnalité du truc), et autre chose, qui est quand même important, c'est la reproduction, une femme qui devient homme ne peut pas produire de petits soldats pour mettre sa compagne en cloque. et ces arguments sont valable aussi pour les hommes qui deviennent femmes.

south park a fait un excellent épisode sur ça, où tu as l'un des personnages qui veut devenir un dauphin, ce n'est pas parce qu'il a l'apparence d'un dauphin, qu'il est devenu dauphin avec toute les fonctions du dauphin.

donc désolé mais mon point de vu sur les trans ne changera pas, car pour moi les trans seront toujours malheureux car si la transformation physique est là, physiologiquement parlant ils ne peuvent pas changer de sexe.

donc tu pourras me faire voter autant de loi que tu veux, mon point de vu restera inchangé, soit tu es un mec, soit tu es une femme, mais tu ne peux pas changer de sexe, mais que d'apparence, et perso moi, un trans, ça me fait peur (y en a qui ont peur des blacks, des arabes, des blancs, des verts et des bleus, moi c'est les trans qui ne font peur, ça ne s'explique pas)

tu me parles ensuite des victimes du quotidien, mais gars, il n'y a pas besoin d'être gay ou trans pour être discriminé, tout les jours les femmes sont rabaissés plus bas que terre, tout les jours tout ce qui est différent est stigmatisé (que ce soit de par ton ethnie, religion ou autre)

il y a une video youtube qui circule où un mec se grime en femme et tu vois ce qu'il endure en une journée, et je me dis que les femmes subissent ça tout les jours, je n'avais pas conscience du problème, ben parce que je suis gay donc les femmes (désolé) ne m'intéressent pas. mais après avoir vu cette vidéo, je me suis dis que les hommes étaient les pires porcs de la planète, et les gays qui osent se plaindre car on les a traité de tarlouzes, ben qu'ils se rassurent, ce ne sont pas les seuls victimes et certains subissent pire.

mais j'insiste, ce n'est pas parce que les gouvernements vont voter des lois que tu changeras les mentalités. tout vient de l'éducation, et tant que la société véhiculera des stéréotypes, et que les mecs auront besoin de mettre en avant leur virilité, rien ne changera.

tu parles des défilés des associations, je suppose que tu veux parler de cette honte qui se nomme la gay pride, qui est un défilé de dinde insupportable et humiliant. j'ai honte de dire que je suis gay quand je vois ce genre de manifestation dégradante. et je vais t'apprendre une chose, de plus en plus de gays rejètent la gay pride et ne se retrouvent dans ce défilé de tout ce qu'il y a de pire dans la communauté gay et lesbienne. et quand tu vois les revendications faites à chaque fin de défilés, mais tu as envie de leur dire de fermer leurs gueules tant leurs revendications sont risibles (oui maintenant on demande le droit d'asile pour les gays étrangers qui sont persécutés dans leurs pays (forcément en france on a les mêmes droit que les hétéros donc on n'a plus grand chose à revendiquer)). trop c'est trop, faut arrêter de vouloir se faire passer pour des martyres

jk rowling n'a aucun contrat avec les lgbt et elle est libre de ses propos, si elle a envie de tenir des propos qui ont été perçu comme blessant, elle est libre de les tenir MARRE DE LA PENSEE UNIQUE, ce n'est pas à toi ou à une communauté d'imposer aux gens leur façon de pensée. j'ai lu les propos de jk, je n'avais même pas percuté que ça pouvait être blessant, donc les causettes en mal de reconnaissance, stop, arrêtez de nous faire chier à vouloir vous faire passer pour des victimes à tout va. je vais te sortir une citation philosophique pour t'élever un peu intellectuellement parlant : le trop est l'ennemi du bien. et cette citation s'applique aussi au mouvement metoo et toute les féministes, à trop en faire, leur discours est devenu inaudible, alors que beaucoup de femmes souffrent réellement, à trop en faire, elles ont obtenu un rejet de leur mouvement. j'en suis même venu à la conclusion si les femmes et les hommes devaient vivre dans la même société pour te dire à quel point le fait de vouloir se faire passer sans arrêt pour des martyrs devient parfois risible.

et pour conclure sur ton dernier paragraphe, en france, toute discrimiation est interdite, que ce soit du à ton orientation sexuel, à ta religion, à ton appartenance ethnique. et ce n'est pas parce que les lois sont là que le racisme a disparu, que l'intolérance a disparu, que l'homophobie a disparu. car comme j'essaie de te le faire comprendre, l'homme a son libre arbitre et ce n'est pas parce qu'il y a une loi qui veut t'imposer une façon de pensée que tu vas changer ta façon d'être. 

pour ma part, la solution vient de l'éducation, la tolérance doit s'apprendre à l'école, mais ce qui est appris à l'école est aussitot désappris quand tu rentres à la maison.

la société évoluera peut être en mieux dans les décennies à venir mais pour l'heure tu ne peux pas imposer à une écrivaine de penser comme toi, car la dictature de pensée existe en chine, et là crois moi, je me battrais jusqu'au bout pour ce que ça n'arrive jamais en france.

donc si jk rownling est transphobe, perso mais j'en ai rien à foutre, car c'est son opinion, elle ne concerne que elle, et n'influe pas mon opinion.

au même titre que zemmour, il a son opinion, il défend son opinion, et je suis heureux de voir cnews l'autoriser à parler tout les jours, car j'en ai marre de l'uniformisation de la façon de pensée des gens.

nous sommes tous différents, nous avons tous une façon de pensée différente, encourageons la différence et stop à la dictature de pensée

 

Portrait de Libertas
5/septembre/2020 - 19h12
remy.marseille013 a écrit :

Et sinon ça ne vous gêne pas trop de cracher sur une population et un mouvement qui a fait en sorte que vous ayez des droits, que l'homophobie soit reconnue comme un délit, que vous ne soyez pas mis en prison pour votre orientation sexuelle, que l'homosexualité ne soit plus considérée comme une maladie mentale il y a encore 30 ans de ça, qui lutte contre les discriminations, alerte sur les meurtres homophobes/Transphobes, qui à sa genèse prône le vivre ensemble justement?

Alors oui, tout le monde est différent, et c'est exactement ce que met en avant le mouvement LGBT+ depuis des décennies. On se souviendra aussi que ce sont, entre autres, les trans qui se sont battu(e)s lors des émeutes de Stonewall en 1969 permettant d'impulser le militantisme homosexuel, et donc de vous permettre de vivre "sereinement" aujourd'hui en France. Petite pensée aux victimes quotidiennes, discriminées, agressées ou tuées.

Aujourd'hui, des gens défilent, des associations luttent pour plus de tolérance, d'inclusion et de vivre ensemble pour que justement cette liberté ne soit pas enlevée, car rien n'est écrit éternellement. C'est aussi pour ça que ce mouvement existe, qu'il défile, pour ne plus avoir à défiler dans le futur. Votre valeur c'est le vivre ensemble, tant mieux, mais aujourd'hui ce n'est malheureusement pas le cas de partout et pour tout le monde. Et c'est ce que ce mouvement a toujours encouragé.

Si on revient au sujet des propos de JK Rowling, ils ont été incroyablement insensibles et blessants envers une large partie de sa propre communauté de lecteurs composée de LGBT.

Pour info, en droit français, l'identité de genre est l'un des critères de discrimination. Celles fondées sur l’identité de genre -ici la transphobie- sont un "délit passible de sanctions pénales". Pour des crimes et délits, la transphobie est une circonstance aggravante. Et encore une fois, personne ne vous impose de penser ou agir d'une manière unique. La représentativité c'est important, c'est peut-être ce qui vous gêne. Donc au lieu de s'en prendre à un mouvement et à des gens qui vous ont beaucoup apporté, pourquoi ne pas mettre cette énergie pour combattre et dénoncer ce qui se passe encore malheureusement dans notre pays pour justement arriver au plein et inconditionnel Vivre Ensemble ?

Bravo pour cette réponse, très complète. On trouve hélas des transphobes chez les homos...

Portrait de remy.marseille013
5/septembre/2020 - 17h30
endimion34 a écrit :

je suis gay, et j'en ai plus que marre de tout ces pseudos donneurs de leçons lgbtqrstuvw merde il y en a encore combien de lettres après

bref

la sexualité de chacun ne regarde que la personne concernée, on ne peut en rien forcer une personne d'aimer ou pas tel ou tel chose

et personnellement les trans me font peur, soit tu es un mec, soit tu es une femme

c'est mon opinion, et elle ne concerne que moi, et j'en ai rien à foutre que mon opinion, qui je rappelle m'est personnelle, ne convienne pas à certains

merde, on n'est pas dans la chine communiste avec la pensée unique

merde, j'ai le droit d'avoir mon libre arbitre et de décider ce que je veux pour moi

merde, pour qui ils se prennent ces intégristes communautaires de merde qui au lieu d'encourager le vivre ensemble selon son orientation sexuelles, veulent imposer à tous leur vision de leur vie

car en rien je ne me reconnais dans le discours de haine de toute ses associations lgbtq+machin chose

au même titre que je ne tolèrerai pas qu'un étranger se permette de m'imposer ses valeurs, je ne tolèrerai pas que mes valeurs soit imposées à tous

nous sommes tous différents, nous avons tous des opinions différentes, alors arrêtons de vouloir uniformiser la société, car ce sont nos différences qui font que le monde est passionnant (petite blague : sinon le monde va finir comme tf1, une chaine totalement aseptisé et sans intérêt) 

Et sinon ça ne vous gêne pas trop de cracher sur une population et un mouvement qui a fait en sorte que vous ayez des droits, que l'homophobie soit reconnue comme un délit, que vous ne soyez pas mis en prison pour votre orientation sexuelle, que l'homosexualité ne soit plus considérée comme une maladie mentale il y a encore 30 ans de ça, qui lutte contre les discriminations, alerte sur les meurtres homophobes/Transphobes, qui à sa genèse prône le vivre ensemble justement?

Alors oui, tout le monde est différent, et c'est exactement ce que met en avant le mouvement LGBT+ depuis des décennies. On se souviendra aussi que ce sont, entre autres, les trans qui se sont battu(e)s lors des émeutes de Stonewall en 1969 permettant d'impulser le militantisme homosexuel, et donc de vous permettre de vivre "sereinement" aujourd'hui en France. Petite pensée aux victimes quotidiennes, discriminées, agressées ou tuées.

Aujourd'hui, des gens défilent, des associations luttent pour plus de tolérance, d'inclusion et de vivre ensemble pour que justement cette liberté ne soit pas enlevée, car rien n'est écrit éternellement. C'est aussi pour ça que ce mouvement existe, qu'il défile, pour ne plus avoir à défiler dans le futur. Votre valeur c'est le vivre ensemble, tant mieux, mais aujourd'hui ce n'est malheureusement pas le cas de partout et pour tout le monde. Et c'est ce que ce mouvement a toujours encouragé.

Si on revient au sujet des propos de JK Rowling, ils ont été incroyablement insensibles et blessants envers une large partie de sa propre communauté de lecteurs composée de LGBT.

Pour info, en droit français, l'identité de genre est l'un des critères de discrimination. Celles fondées sur l’identité de genre -ici la transphobie- sont un "délit passible de sanctions pénales". Pour des crimes et délits, la transphobie est une circonstance aggravante. Et encore une fois, personne ne vous impose de penser ou agir d'une manière unique. La représentativité c'est important, c'est peut-être ce qui vous gêne. Donc au lieu de s'en prendre à un mouvement et à des gens qui vous ont beaucoup apporté, pourquoi ne pas mettre cette énergie pour combattre et dénoncer ce qui se passe encore malheureusement dans notre pays pour justement arriver au plein et inconditionnel Vivre Ensemble ?

Portrait de Libellule65
5/septembre/2020 - 15h16 - depuis l'application mobile
endimion34 a écrit :

je suis gay, et j'en ai plus que marre de tout ces pseudos donneurs de leçons lgbtqrstuvw merde il y en a encore combien de lettres après

bref

la sexualité de chacun ne regarde que la personne concernée, on ne peut en rien forcer une personne d'aimer ou pas tel ou tel chose

et personnellement les trans me font peur, soit tu es un mec, soit tu es une femme

c'est mon opinion, et elle ne concerne que moi, et j'en ai rien à foutre que mon opinion, qui je rappelle m'est personnelle, ne convienne pas à certains

merde, on n'est pas dans la chine communiste avec la pensée unique

merde, j'ai le droit d'avoir mon libre arbitre et de décider ce que je veux pour moi

merde, pour qui ils se prennent ces intégristes communautaires de merde qui au lieu d'encourager le vivre ensemble selon son orientation sexuelles, veulent imposer à tous leur vision de leur vie

car en rien je ne me reconnais dans le discours de haine de toute ses associations lgbtq+machin chose

au même titre que je ne tolèrerai pas qu'un étranger se permette de m'imposer ses valeurs, je ne tolèrerai pas que mes valeurs soit imposées à tous

nous sommes tous différents, nous avons tous des opinions différentes, alors arrêtons de vouloir uniformiser la société, car ce sont nos différences qui font que le monde est passionnant (petite blague : sinon le monde va finir comme tf1, une chaine totalement aseptisé et sans intérêt) 

@endimion34. Bravo et merci !

Portrait de stephanevalentino
5/septembre/2020 - 14h36
endimion34 a écrit :

je suis gay, et j'en ai plus que marre de tout ces pseudos donneurs de leçons lgbtqrstuvw merde il y en a encore combien de lettres après

bref

la sexualité de chacun ne regarde que la personne concernée, on ne peut en rien forcer une personne d'aimer ou pas tel ou tel chose

et personnellement les trans me font peur, soit tu es un mec, soit tu es une femme

c'est mon opinion, et elle ne concerne que moi, et j'en ai rien à foutre que mon opinion, qui je rappelle m'est personnelle, ne convienne pas à certains

merde, on n'est pas dans la chine communiste avec la pensée unique

merde, j'ai le droit d'avoir mon libre arbitre et de décider ce que je veux pour moi

merde, pour qui ils se prennent ces intégristes communautaires de merde qui au lieu d'encourager le vivre ensemble selon son orientation sexuelles, veulent imposer à tous leur vision de leur vie

car en rien je ne me reconnais dans le discours de haine de toute ses associations lgbtq+machin chose

au même titre que je ne tolèrerai pas qu'un étranger se permette de m'imposer ses valeurs, je ne tolèrerai pas que mes valeurs soit imposées à tous

nous sommes tous différents, nous avons tous des opinions différentes, alors arrêtons de vouloir uniformiser la société, car ce sont nos différences qui font que le monde est passionnant (petite blague : sinon le monde va finir comme tf1, une chaine totalement aseptisé et sans intérêt) 

Tout à fait d'accord avec vous.

Portrait de endimion34
5/septembre/2020 - 13h51

je suis gay, et j'en ai plus que marre de tout ces pseudos donneurs de leçons lgbtqrstuvw merde il y en a encore combien de lettres après

bref

la sexualité de chacun ne regarde que la personne concernée, on ne peut en rien forcer une personne d'aimer ou pas tel ou tel chose

et personnellement les trans me font peur, soit tu es un mec, soit tu es une femme

c'est mon opinion, et elle ne concerne que moi, et j'en ai rien à foutre que mon opinion, qui je rappelle m'est personnelle, ne convienne pas à certains

merde, on n'est pas dans la chine communiste avec la pensée unique

merde, j'ai le droit d'avoir mon libre arbitre et de décider ce que je veux pour moi

merde, pour qui ils se prennent ces intégristes communautaires de merde qui au lieu d'encourager le vivre ensemble selon son orientation sexuelles, veulent imposer à tous leur vision de leur vie

car en rien je ne me reconnais dans le discours de haine de toute ses associations lgbtq+machin chose

au même titre que je ne tolèrerai pas qu'un étranger se permette de m'imposer ses valeurs, je ne tolèrerai pas que mes valeurs soit imposées à tous

nous sommes tous différents, nous avons tous des opinions différentes, alors arrêtons de vouloir uniformiser la société, car ce sont nos différences qui font que le monde est passionnant (petite blague : sinon le monde va finir comme tf1, une chaine totalement aseptisé et sans intérêt)