28/08 10:01

Coronavirus - Très affaiblie par la crise sanitaire, la presse écrite va bénéficier d'aides d'un total de 483 millions d'euros sur deux ans, a indiqué l'Elysée

Très affaiblie par la crise sanitaire, la presse écrite va bénéficier d'aides d'un total de 483 millions d'euros sur deux ans, a indiqué l'Elysée, dont une partie a déjà été votée. Ces aides ont été présentées à l'issue d'une réunion entre Emmanuel Macron et une dizaine de dirigeants des quotidiens nationaux et régionaux, reçus jeudi soir à l'Elysée, en présence des ministres Bruno Le Maire (Economie) et Roselyne Bachelot (Culture).

Le chef de l'Etat s'était engagé l'an dernier à aider le secteur à surmonter les défis de la transition numérique mais l'épidémie et son impact sur les recettes publicitaires, la distribution des numéros et les ventes en kiosque ont encore aggravé la situation.

L'exécutif a donc décidé des mesures d'urgence, votées le 30 juillet, pour aider les acteurs les plus touchés (marchands de journaux, titres ultramarins, éditeurs) pour un total de 106 millions d'euros, a rappelé la présidence. P

our consolider l'avenir de la presse, l'Etat va également mettre en place un plan de 377 millions sur deux ans, notamment pour accompagner les transitions écologique et numérique du secteur. Notamment, un nouveau crédit d'impôt de 30% pour les abonnements à un journal d'information politique et générale, voté en juillet, coûtera à l'Etat environ 60 millions d'euros par an. De nouvelles aides au pluralisme seront créées pour la presse en ligne et les titres ultramarins.

Des crédits de 18 millions par an accompagneront la réforme des imprimeries et un fonds stratégique pour l'innovation sera accru de 50 millions d'euros par an. Ces subventions s'ajouteront aux 840 millions annuels d'aides à la presse. L'exécutif a en échange demandé aux groupes de presse de réduire la précarisation de leurs collaborateurs, notamment les pigistes, photojournalistes ou dessinateurs. La réunion a enfin abordé le dossier de l'application de la législation sur les droits voisins, cette contribution pour l'utilisation de la presse que Google refuse de payer, une impasse sans issue pour l'instant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bonheur-25
28/août/2020 - 16h03
th93100 a écrit :

Si tu étais cultivé, tu saurais que nous parlons de quotidiens.... de supports paraissant tous les jours, donc. L'information n'est pas périmée, mais on ne peut plus fraiche ! Si tu penses à la "réactivité" du web, tu te leurres ! le web (à 99%) ne fait que reprendre ce que la presse et les agences de presse sortent

quand tu lis le monde les nouvelles ont au moins 12 voire 24h de retard sur l'instantané 

bizarre un evenement qui se produit apres minuit on en parle meme pas dans le canard

Portrait de bonheur-25
28/août/2020 - 16h01
550 Stutzen CZ. a écrit :

Le vieux (58 ans)  que je suis vous remercie.  Ehhh oui je lis encore de la presse papier.  Rien que pour l'odeur.  Vous ne connaissez pas cette odeur spécifique du journal qu'on déplie le matin avec le café et les tartines à la confiture de mûres.  

voila tout est dit, vieux, l'odeur du papier bourré de produits chimiques, l'encre sur les doigts... bref un vieux ! alors encore 10 ans a attendre et hop un lecteur de moins cqfd la presse ecrite est morte

 

Portrait de th93100
28/août/2020 - 14h06
bonheur-25 a écrit :

?? 

on parle de presse écrite, pas de presse en général... je vois pas en quoi lire une info périmée te rend plus cultivé

Si tu étais cultivé, tu saurais que nous parlons de quotidiens.... de supports paraissant tous les jours, donc. L'information n'est pas périmée, mais on ne peut plus fraiche ! Si tu penses à la "réactivité" du web, tu te leurres ! le web (à 99%) ne fait que reprendre ce que la presse et les agences de presse sortent

Portrait de bonheur-25
28/août/2020 - 13h21
th93100 a écrit :

les gens cultivés....

?? 

on parle de presse écrite, pas de presse en général... je vois pas en quoi lire une info périmée te rend plus cultivé

Portrait de Jilou1994
28/août/2020 - 13h11
th93100 a écrit :

sauf que très (très) peu de site ont des rédactions... ils se contentent de pomper ce qui sort dans le presse.... regardez où nous sommes :-)

C'est vrai,. j'ajouterais que la quantité ne remplacera jamais la qualité.

Portrait de th93100
28/août/2020 - 11h59
bonheur-25 a écrit :

ou comment perdre 480 000 000 € dans un puits sans fond... qui lit encore la presse écrite a part les vieux  ??

les gens cultivés....

Portrait de th93100
28/août/2020 - 11h49
Jilou1994 a écrit :

A l'heure d'internet il n'y a plus besoin d'autant d'édition papier surtout de la presse d'opinion. Mais bon la liste des incohérences de notre époque n'en finit pas et malheureusement cela ne va pas s'améliorer au vu des signes de mauvais augure qui s'accumulent.  

sauf que très (très) peu de site ont des rédactions... ils se contentent de pomper ce qui sort dans le presse.... regardez où nous sommes smiley

Portrait de bonheur-25
28/août/2020 - 11h39

ou comment perdre 480 000 000 € dans un puits sans fond... qui lit encore la presse écrite a part les vieux  ??

Portrait de Jilou1994
28/août/2020 - 11h22

A l'heure d'internet il n'y a plus besoin d'autant d'édition papier surtout de la presse d'opinion. Mais bon la liste des incohérences de notre époque n'en finit pas et malheureusement cela ne va pas s'améliorer au vu des signes de mauvais augure qui s'accumulent.  

Portrait de th93100
28/août/2020 - 11h00

Le gouvernement soutient à bout de bras ses organes de propagande... (enfin les organes de ses amis milliardaires qui diffusent la bonne parole pour eux...)