14/08 11:46

Pour la 24e fois un pompier a été agressé cette semaine dans le département du Puy-de-Dôme - Il a reçu des éclats de verre dans la joue après un jet de pierre

Alors que les pompiers intervenaient mercredi soir pour un feu de scooter, la vitre du camion a été brisée par un jet de pierre. Selon France Bleu, un film plastique avait pourtant été ajouté au véhicule pour éviter ce genre de problème, mais ça n'a pas suffi. Le pompier a reçu des éclats de verre dans la joue.

Dans un communiqué, les autorités du Puy-de-Dôme dénoncent cette nouvelle agression. Les pompiers "ont été une nouvelle fois pris à partie et agressés dans l'exercice de leurs missions. Un sapeur-pompier a été blessé et plusieurs véhicules ont été dégradés par des jets de projectiles", s'indigne Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète du Puy-de-Dôme et Jean-Yves Gouttebel, président du conseil départemental et à ce titre président du Sdis (Service départemental d'incendie et de secours).

Tous deux "s'associent pour apporter leur entier soutien à l'ensemble des sapeurs-pompiers du département" car , ils l'écrivent dans le communiqué, il n'est "pas admissible que de tels faits se répètent et se banalisent".

"Un protocole de prévention et de lutte contre les agressions dont font l'objet les sapeurs pompiers en intervention (...) sera signé à la rentrée" en présence du procureur de la République de Clermont-Ferrand, précisent-ils.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
14/août/2020 - 13h41
ça devient hélas un sport national
Portrait de Parapluie
14/août/2020 - 12h33

Réouverture du bagne de Cayenne, aux grands maux les grands remèdes.

Portrait de Blondissime
14/août/2020 - 12h12

Ai lieu de les condamner à je ne sais trop quelle peine lorsqu'ils sont arrêtés (pyromanes fascinés par le feu ou délinquants) leur faire faire une petite formation et les obliger à effectuer une peine d'intérêt général chez les pompiers en intervention

Portrait de Alexdelouest
14/août/2020 - 11h56

Pourquoi ne pas enfermer ces zones, supprimer toutes infrastructures publics, police, transports en communs, aides sociales ,... et les laisser vivre entre eux ? C’est ce qu’ils veulent hein, laissons la démocratie parler !