26/07 17:51

Dernière légende de l'Âge d'or de Hollywood et star de "Autant en emporte le vent", Olivia de Havilland est décédée - A 104 ans, elle était la deuxième actrice la plus âgée du monde

Dernière légende de l'Âge d'or de Hollywood et star de "Autant en emporte le vent", Olivia de Havilland est décédée à 104 ans selon le site américain TMZ. Ayant joué dans 49 films, elle apparaît aujourd'hui, depuis le décès de l'acteur Kirk Douglas, comme la dernière « légende vivante » de l'Âge d'or de Hollywood et un témoin de cette époque, à l'image de Norman Lloyd ou Marsha Hunt. 

Connue pour ses rôles dans Autant en emporte le vent (1939), Les Aventures de Robin des Bois (1938) ainsi que pour ses performances oscarisées dans A chacun son destin (1946) et L'Héritière (1949), Olivia de Havilland fête aujourd'hui son 104e anniversaire. Fille de Lillian Fontaine (actrice chez Wilder, Siodmak ou Ida Lupino) et d'un avocat britannique, la jeune femme commença sa carrière d'actrice très tôt, à l'âge de 19 ans.

Elle était la seconde actrice la plus âgée au monde, derrière Renée Simonot - la mère de Catherine Deneuve -, qui doublait sa voix en France. Elle et sa sœur, Joan Fontaine (la Rebecca d'Hitchcock), ont longtemps fait la couverture des tabloïds pour leur rivalité dans le milieu du 7e art.

Nommées toutes les deux pour l'Oscar de la meilleure actrice en 1942, Joan l'emporte pour son rôle dans Soupçons d'Alfred Hitchcock face à celui d'Olivia dans Par la porte d'or.

Olivia de Havilland commence à se faire plus rare à partir des années 1950 et 1960, mais joue avec Richard Burton dans Ma cousine Rachel (1952), avec Robert Mitchum dans Pour que vivent les hommes (1955) ou encore avec Bette Davis dans Chut... chut, chère Charlotte (1964).

Elle met fin à sa carrière en 1979, non sans être notamment apparue dans un classique des films catastrophes, Les Naufragés du 747 (1977), avec Jack Lemmon. Installée depuis de nombreuses années à Paris, "le seul pays où je me sente vraiment chez moi", disait-elle, elle fut aussi en 1965 la première femme à être présidente du jury du Festival de Cannes.

Elle a également reçu une standing ovation en 2011 aux César et n’avait rien perdu de son mordant. À 102 ans, elle avait ainsi attaqué en justice la chaîne FX qu'elle accusait d'avoir sali son image dans la série de Feud.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
27/juillet/2020 - 09h17 - depuis l'application mobile

L’élégance, l’intelligence, la liberté d’être et de penser, une femme comme il n’y en a plus !

Portrait de ChrisEure
26/juillet/2020 - 21h24

Melly a retrouvé Ashley ...

Portrait de Morlock3
26/juillet/2020 - 18h09

R.I.P