26/07 11:31

L'activité de paris en ligne du groupe Paris-Turf a été attribuée à NJJ Presse, la holding personnelle de Xavier Niel, dont l'offre avait déjà été retenue

L'activité de paris en ligne du groupe Paris-Turf a été attribuée à NJJ Presse, la holding personnelle de Xavier Niel, dont l'offre avait déjà été retenue pour l'activité presse hippique début juillet, selon la décision du tribunal de commerce de Bobigny publiée vendredi. La reprise des sociétés Beturf et Geny Infos avait été dissociée de celle du reste du groupe, en cessation de paiement, car les repreneurs devaient recevoir au préalable un agrément de l'Autorité de régulation des jeux.

Trois offres ont été déposées pour l'activité paris en ligne, deux dans le cadre d'une reprise de l'ensemble du groupe (celle de NJJ et celle portée par l'imprimeur Riccobono, associé à Mayeul Caire, fondateur du quotidien "Jour de galop", Eric Brion, ex-patron d'Equidia et Philippe Abreu, membre du directoire de Paris Turf) et l'une qui ne concernait que les paris, émanant de PHS, une société qui détient des activités de paris en ligne en Afrique via PMU Partenaire (dont le PMU est actionnaire).

Le tribunal note que le montant du prix de cession de l'offre de NJJ presse était le mieux disant, tout comme le volet social pour Geny Infos (5 employés repris sur 6). Pour l'ensemble du groupe, l'offre de NJJ prévoyait la reprise de 151 salariés sur 248, dont 30 pigistes ainsi qu'un investissement de 12 millions d'euros sur trois ans dans le groupe.

L'intersyndicale de Paris-Turf a dénoncé vendredi un "désastre industriel" et regretté que "plus de trois semaines après l'attribution du groupe, aucun projet concret n'a été dévoilé aux salariés, aucune organisation n'a été dessinée, aucun organigramme présenté".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
26/juillet/2020 - 12h03

Xavier Niel enfourche le tigre !

heu pardon, le cheval ! smiley