13:31

Dix jours seulement après la visite d'Emmanuel Macron, le Groupe Sanofi annonce la suppression de 1.000 postes en France provoquant la colère des syndicats

Le plan de départs chez SANOFI, qui a été présenté aux partenaires sociaux européens, concerne un millier des 25.000 collaborateurs en France (sur 100.000 dans le monde), a précisé le dirigeant ajoutant qu'il s'appuiera "exclusivement sur la base du volontariat" et s'étalera sur trois ans. Quelques heures après cette annonce, le ministère de l'Economie, qui se dit "vigilant", a appelé le géant pharmaceutique à poursuivre ses investissements dans le pays. "Nous serons vigilant à ce qu’il n’y ait aucun départ contraint et aucune fermeture d’usine. Nous demandons à Sanofi de continuer à investir en France dans certains secteurs clés et dans le cadre de sa politique de relocalisation.

La France doit rester le navire amiral de Sanofi." Sanofi, qui travaille au développement de deux vaccins contre le Covid-19 (attendus courant 2021), fait partie des groupes, avec Seqens et Upsa, sollicités par le gouvernement pour oeuvrer à "la relocalisation de certaines productions critiques" dont celle du paracétamol, selon un communiqué conjoint de la secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie Agnès Pannier-Runacher et du ministre de la Santé Olivier Véran, publié le 18 juin.

Deux jours plus tôt, dans le Rhône, Emmanuel Macron effectuait une visite au sein d'un laboratoire Sanofi, déplacement lors duquel le groupe avait annoncé son intention d'investir 610 millions d'euros, notamment pour construire une nouvelle usine en France, qui devrait créer 200 nouveaux emplois en région lyonnaise.

Ce nouveau plan de suppressions de postes est "énorme. C'est impensable pour nous", a protesté auprès de l'AFP Florence Faure, coordinatrice CFDT, premier syndicat chez Sanofi, promettant de "combattre ces suppressions d'emplois qui n'ont pas lieu d'être".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vigilence-nationale
27/juin/2020 - 18h37

Encore le goudron et les plumes pour "Macron" 

Lui qui se présentait comme le gourou français de la mondialisation se prend tellement de taules qu'il va pouvoir se construire une cabane à bûches smiley

A chaque licenciement massif de multinationale les mondialistes feignent de découvrir les vices de la mondialisation ... 

Bein oui la mondialisation c'est : les bénéfices pour les gros actionnaires et la casse sociale pour les états qui comme par hasard se sont considérablement endettés depuis que l'on "crée des richesses" grâce à la mondialisation. Et en prime on détruit la planète à vitesse grand V 

Le meilleur système économique actuel qu'on nous dit ....smiley

Portrait de MICMAH458
27/juin/2020 - 16h04

Les syndicats sont en colère ?  Pourquoi, ils pensent encore qu'une visite de Macron de 3/4h-1h00, terminée par un discours rassurant, et ça y est, tous les problèmes sont réglés et vive Moi et la République, l'usine a du travail pour les cinquante ans qui viennent ?

Portrait de moije
27/juin/2020 - 14h45

Visite promotionnelle  de Macron : erreur de casting ?

Portrait de seb2746
27/juin/2020 - 14h19

Fallait pas cracher sur Sanofi depuis le début car ils aidaient Raoult...

On paye maintenant la gestion catastrophique de notre ministre incompétent de la santé.