24/06/2020 18:43

Le maire sortant de Sarlat Jean-Jacques de Peretti rattrapé par des affaires de familles en pleine campagne pour les municipales

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette campagne n'est pas un long fleuve tranquille pour le maire sortant de Sarlat Jean-Jacques de Peretti rattrapé par ses affaires de familles en pleine campagne pour les municipales

Selon France 3 Nouvelle Aquitaine, n pleine campagne pour le second tour des municipales, le maire sortant de Sarlat,  Jean-Jacques de Peretti voit surgir une affaire privée, d'ordre familial, qui bouscule toute sa communication. L'ex-compagne de l'un de ses fils est en effet venue se poster devant sa permanence de campagne avec une affiche : "Maman en grève de la faim, bébé pris en otage" selon Sud Ouest. Une action spectaculaire qui a attiré de nombreux passants et intrigué les habitants en centre-ville.

A noter que ni Basile Fanier, ni François Coq, les deux autres candidats au second tour, n'ont pas semblé être interpellé par les appels au secours de cette femme.

De son côté, Jean-Jacques de Peretti, dit avoir déposé plainte le 15 juin pour diffamation suite à des accusations dont il a récemment fait l'objet et sur lesquelles il refuse de s'exprimer officiellement sur le fond.

Son avocat, Jean-Yves Le Borgne a publié un communiqué :  "On fait circuler sur lui des bruits odieux dépourvus du moindre fondement. Il m’a chargé de déposer plainte contre ceux qui le calomnient. La procédure est engagée. La Justice ne manquera pas de condamner les affabulateurs malveillants qui prennent l’occasion du débat démocratique dans le cadre des élections municipales à Sarlat pour injurier et diffamer un homme ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions