03/06 10:16

Mort de George Floyd : Des policiers frappés et jetés à terre par des manifestants en pleine rue à Manhattan cette nuit - Vidéo choc

Le mouvement de colère contre le racisme et les brutalités policières s'est poursuivi la nuit dernière aux Etats-Unis, malgré les pillages, les affrontements avec la police et le ton martial de Donald Trump, déterminé à restaurer l'ordre en recourant si besoin à l'armée. Neuf jours après la mort à Minneapolis de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc, la vague de contestation historique ne connaît pas de répit. 

A New York, les violences sont encore montées d'un cran entre des manifestants et des policiers. Certains agents ont même été violemment jetés à terre et frappés en pleine rue, comme le montrent des images postées sur les réseaux sociaux.

Cet homme de 46 ans est décédé le 25 mai en répétant "I can't breathe" ("Je ne peux pas respirer"), gisant par terre, menotté et avec le cou sous le genou d'un policier, dont les collègues sont restés passifs. Les autopsies ont confirmé que la mort était due à la pression au niveau de son cou. L'auteur des faits, l'agent Derek Chauvin, a été licencié par la police puis arrêté et inculpé pour homicide involontaire. Mais les protestataires et la famille de George Floyd veulent que les trois autres policiers ayant participé à l'arrestation soient aussi poursuivis.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de shuffleup
3/juin/2020 - 11h11 - depuis l'application mobile

le Christophe Dettinger américain... sauf que lui se fait arrêter tout de suite...