19:05

Coronavirus - Ce soir, la France compte 28.215 décès sur son territoire à cause du COVID-19 soit 83 de plus en 24h, d'après le communiqué quotidien de la Direction générale de la santé

Ce soir, la France compte 28.215 décès sur son territoire à cause du COVID-19 soit 83 de plus en 24h, d'après le communiqué quotidien de la Direction générale de la santé. Dans le détail, 17.870 personnes sont mortes en milieu hospitalier, et 10.345 dans les établissements sociaux et médico-sociaux.  Désormais, on dénombre 17.583 hospitalisations liées au Covid-19 et 1.745 cas graves dans les services de réanimations. 

A l'occasion du long week-end ensoleillé de l'Ascension de nombreux Français ont pris la route jeudi, goûtant pour certains aux joies de la plage, des regroupements qui suscitent toujours la crainte d'une reprise de l'épidémie de coronavirus. "Il fait beau dehors, on sait que c'est très compliqué et la tentation est forte après des semaines de confinement", a reconnu Olivier Véran, qui constatait déjà mercredi une "accélération" des "regroupements" à la veille du "pont" de l'Ascension.

Le ministre de la Santé a souligné qu'il était "trop tôt pour tirer des conclusions" sanitaires de la levée partielle du confinement de la population, le 11 mai, même s'il n'y a pas pour l'heure de signes d'une "re-croissance" de la circulation du coronavirus, qui a fait au moins 28.132 morts en France. "On ne voit pas de deuxième vague arriver", a confirmé jeudi Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes, sur France 2. Mais "ça ne veut pas dire que l'épidémie est arrêtée", a-t-il lui aussi averti.

Les contrôles routiers étaient nombreux pour faire respecter la limite de déplacement de 100 kilomètres autour du domicile. Et visiblement beaucoup avaient hâte de partir: la circulation était dense jeudi matin sur l'autoroute A6 au départ de Paris. Cinq communes du Morbihan et une du Finistère ont demandé la fermeture de leurs plages, rouvertes le week-end dernier, après avoir constaté le non respect des règles de distanciation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions