21/05 07:28

Laurent Vallet est reconduit à la tête de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) pour un nouveau mandat a annoncé le gouvernement

Laurent Vallet est reconduit  à la tête de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) pour un nouveau mandat, a annoncé le gouvernement. "Sur proposition de Franck Riester, ministre de la Culture, le président de la République a nommé, pour un deuxième mandat, Laurent Vallet aux fonctions de président de l'Institut national de l'audiovisuel", a précisé le ministère de la Culture dans un communiqué Laurent Vallet, âgé de 50, préside depuis 2015 l'Ina, où il avait succédé à Agnès Saal.

Ce diplômé de Sciences Po, HEC et l'Ena, avait auparavant dirigé l'Ifcic, un établissement de crédit qui vise à faciliter le financement des entreprises culturelles. Sous son premier mandat, l'Ina a notamment poursuivi le développement de ses activités d'archivage numérique, de formation et recherche, et de valorisation du patrimoine audiovisuel. Une stratégie illustrée par le lancement en mars de la nouvelle plateforme de vidéo sur abonnement Madelen, ou la création du festival de musique électro Inasound.

L'Ina a également joué un rôle actif dans la création de la chaîne franceinfo en 2016 puis dans les chantiers de rapprochement de l'audiovisuel public lancés depuis le début du quinquennat Macron, via notamment sa participation à la plateforme éducative Lumni et à l'offre de contenus culturels sur les réseaux sociaux Culture Prime.

Des coopérations qui sont appelées à se renforcer encore, notamment si la réforme de l'audiovisuel, mise sur pause en raison de la crise du coronavirus, aboutit. Elle prévoit en effet le regroupement des principales entreprises de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l'Ina) au sein d'une holding commune baptisée France Médias et censée voir le jour en 2021.

Ailleurs sur le web

Vos réactions