07/05/2020 12:01

Coronavirus - Les habitudes alimentaires des français ont changé, mais surtout, le rapport à la nourriture n'a jamais été aussi complexe , selon une étude

En cette période confinement, les habitudes alimentaires des français ont changé, mais surtout, le rapport à la nourriture n'a jamais été aussi complexe.
Sont notamment évoqué les fous de pâtisserie, ceux qui ont peur de grossir, ceux qui boulottent devant Netflix, ceux qui mangent à heure fixe sans louper un seul repas, ceux qui mangent devant un écran ou en famille,... 
Selon une étude IFOP pour Just Eat ,36% s'adonnent beaucoup plus à la confection de gâteaux et autres gourmandises et 29% des Français réalisent même leur repas entièrement maison (alors qu'ils ne le faisaient pas précédemment) !
D'ailleurs, 1 Français sur 3 se sent apaisé par la nourriture en période de confinement.
Un comportement encore plus fort chez les 18-34 ans (38%), les femmes (30% versus 26% pour les hommes) et les confinés avec enfants (34 %). A contrario, 14 % des Français ont un rapport plus mitigé avec la nourriture pendant le confinement, puisqu’elle est source d’angoisses, et véhicule notamment la peur de grossir. Un chiffre d’autant plus fort chez les femmes (18 % versus 9 % chez les hommes). Moins soupe au lait, 55 % des Français estiment que leur moral n’est pas lié à la food durant ce confinement.
Dans cette étude, on constate également que le confinement renforce le fait d'être engagé dans le choix des produits consommés. En effet, 1/5 des français mangent français pour soutenir les agriculteurs et les petits commerçants de proximité.
Un engagement plus fort pour les personnes en zones rurales (25%) et les seniors (24%). 34% des Français plébiscitent une alimentation saine et équilibrée afin d’être en meilleure santé possible face à ce virus qui rôde ; et ici ce sont les hommes (37 %) qui sont plus préoccupés que les femmes (31 %) par ce besoin de se nourrir raisonnablement. Et c’est la variété qui prime également pour 20 % des Français, car elle leur permet d’éviter la monotonie déjà bien présente dans leur quotidien et les fait voyager à domicile. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions