20/04 12:31

Coronavirus: Les cabinets médicaux désertés - L'inquiétude au plus haut pour les médecins généralistes et les spécialistes - VIDEO

Les consultations ont baissé de 44% chez les médecins généralistes et de 71% chez les spécialistes depuis le début de la crise du coronavirus, selon des chiffres publiés par la plateforme de prise de rendez-vous médicaux Doctolib.

"La fréquentation des cabinets s'est effondrée depuis le début de l'épidémie", souligne Doctolib dans un communiqué, qui évoque "un phénomène massif de renoncement aux soins" depuis la mise en place du confinement.

Depuis le mois de janvier, le nombre de consultations dans les cabinets généralistes a ainsi reculé de 44%, selon des données internes de la plateforme médicale.

La baisse est encore plus forte chez les spécialistes (-71%), en particulier chez les chirurgiens dentistes (-95%), les masseurs-kinésithérapeutes (-96%) et les podologues (-96%).

"Si la baisse d'activité chez les médecins s'explique clairement par l'hésitation à consulter dans la période, la situation observée chez les chirurgiens-dentistes, les masseurs-kinésithérapeutes et les podologues est différente: elle traduit la fermeture totale des cabinets", rappelle le communiqué.

Auditionné mercredi par la commission des affaires sociales du Sénat, le directeur de l'Assurance maladie Nicolas Revel a lui aussi fait état d'une forte baisse des consultations, de l'ordre de 40% pour les généralistes et de 50% pour les spécialistes.

Face à cette situation, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé début avril avoir ouvert des négociations avec l'Assurance maladie pour permettre aux professionnels de santé libéraux de bénéficier d'"une compensation de perte de revenus".

Selon M. Revel, cet "accompagnement financier", toujours en cours de discussion, se fera "par voie d'ordonnance". Le directeur de l'Assurance maladie a dit espérer pouvoir "déclencher très rapidement un premier acompte, si possible fin avril, sinon tout début mai".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
21/avril/2020 - 19h18

   Mon ophtalmo a fermé son cabinet et annulé tous les rendez-vous. il faudra  la contacter quand cela ira mieux (sic).

   Elle va demander une compensation de perte de revenu?

Portrait de Bob28
21/avril/2020 - 08h58

On est en train de pleurer sur le sort des gens qui ont arrêté volontairement leur activité (alors qu'ils peuvent très bien continuer à exercer) et qui, dès la réouverture des cabinets auront autant de clients (je dis volontairement "clients" et pas "patients") qu'ils veulent ?

 

Désolé, mes larmes ne veulent pas sortir...

Portrait de fani122009
21/avril/2020 - 00h29

tres peu aime  leurs metiers en cabinets juste pour l argent au contraire de ceux qui aiment vraiment leur metier sont dans les hospitaux  . ils sont pas a plaindre ceux en cabinets je les detestes

Portrait de Kratus
20/avril/2020 - 15h33

C'est surtout la preuve qu'en France on surconsomme parce c'est presque gratuit...moi je vais tous les 3 mois comme la majorité des anciens chez le médecin depuis 5 ans pour un traitement identique...il me verrait tous les 6 mois çà ne changerait rien hormis ses revenus...

Portrait de Marie 3903
20/avril/2020 - 15h02

Moi, j'avais rendez-vous chez un ophtamolo, le 15 avril, j'ai téléphone le 14 et le 15 avril pour savoir si je pouvais venir, personne pour répondre, et, en plus il n'avait pas de répondeur pour expliquer donc je fais partie des personnes qui n'ont pas honoré leur rendez-vous, mais la faut à qui?

Portrait de soly
20/avril/2020 - 13h15

Pour ce qui est des spécialistes, certains ont annulé eux-mêmes les rendez-vous, dès de début du confinement. J'avais un rendez-vous chez le dentiste, en début de confinement ce rendez-vous a été annulé par mon dentiste.

;