18/04/2020 12:01

Coronavirus - Une dizaine d'enquêtes pour diffusion de fausses informations sur la pandémie ont été ouvertes en Argentine depuis le 20 mars

Une dizaine d'enquêtes pour diffusion de fausses informations sur la pandémie de nouveau coronavirus ont été ouvertes en Argentine depuis le 20 mars, lors de la mise en place des mesures de quarantaine par les autorités, a annoncé le parquet à l'AFP. Selon Horacio Azzolin, responsable de l'unité de cybercriminalité au sein du ministère public, ses services ont reçu près de 500 signalements pour diffusion de fausses informations au cours du dernier mois.

Ces faits, qualifiés d'"intimidation publique" dans le droit pénal argentin, sont passibles de peines allant jusqu'à six ans de prison. "Ce que nous avons fait, c'est adapter la politique de poursuites à la situation", a déclaré M. Azzolin. "Notre mission, c'est d'enquêter sur des délits et ces faits peuvent impliquer un risque pour la population, les procureurs ont donc pris leurs responsabilités", a-t-il ajouté.

Selon les derniers chiffres officiels, l'Argentine a enregistré 2.669 cas de Covid-19 dont 122 morts. Des mesures de confinement obligatoires sont imposées aux 44 millions d'Argentins depuis le 20 mars et doivent se prolonger au moins jusqu'au 26 avril.

Ailleurs sur le web

Vos réactions