31/03 08:01

Coronavirus - La directrice des soins de l’hôpital de Montfermeil, âgée de seulement 52 ans, est décédée du COVID-19 - Une cellule de soutien psychologique au personnel hospitalier déployée sur le site

Elena Mamelli, infirmière et directrice des soins par intérim du GHI de Montfermeil, 52 ans, est décédée, «frappée par le Covid-19 », selon un communiqué de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France. L'urgentiste Patrick Pelloux, dans un message posté sur Twitter, rend hommage à la soignante et salue le monde hospitalier en général, « sur le front du Covid-19 ».

La soignante était une figure de l'hôpital. Elle y a commencé sa carrière en 1989, en tant qu'infirmière. Elle n'a plus jamais quitté le site, où elle a grimpé les échelons, devenant cadre de santé, puis cadre supérieure, avant d'être nommée, en décembre dernier, directrice des soins par intérim raconte Le Parisien ce matin. « C'était une personnalité connue, et très appréciée de l'hôpital », confirme la direction de l'établissement.

Une cellule de soutien psychologique au personnel hospitalier a été déployée sur le site, en lien avec l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de turfin
31/mars/2020 - 13h12

Il est difficile d'être plus populos et primaire que fantomial59, n'importe quel gouvernement, voir tous les pays"développés" et même les instances médicales françaises et étrangères se sont toutes trompées.Le fait de ne pas être heureux/se pour une raison ou une autre n'excuse pas la bêtise naturelle. Parfois, souvent, afin d'évoluer, acheter un âne et faire des rallyes semble la bonne solution. Adorablement votre

 

 

Portrait de Soldats de Salamine
31/mars/2020 - 11h15

Tous ces morts qui s'accumulent, ces soignants envoyés au casse pipe avec presque pas de protections me rendent insupportables ces débats de salons que les chaînes d'info nous imposent. Avec les éditocrates et les journalistes, le sourire aux lèvres le cul bien calé sur le fauteuil qui viennent dire ce qu'il faut faire. Comme cet immonde Cohen qui parle de giletjaunisation de la crise. Beaucoup de ceux qui assurent la survie du pays à l'heure actuelle sont peut-être des gilets jaunes. Les bobos et les premiers de cordée eux se planquent. 

Portrait de fantomial59
31/mars/2020 - 10h20

merci au gouvernement qui protège pas c'est soignants  j’espère qu a la fin de cette crise sanitaire tout les soignants vont descendre dans la rue avec les autres travailleurs que le gouvernement a pas protégé par souci d’économie  pour réclamé des compte