30/03 19:37

Coronavirus - En France, 418 morts de plus en 24 heures soit 3.000 personnes décédées au total - Un médecin hospitalier est mort alors qu'il était en réanimation dans un établissement en Moselle

19h35: Plusieurs associations et collectifs annoncent ce lundi soir la saisine du Conseil d'État pour "demander, au nom du droit à la dignité humaine, des réquisitions nécessaires face à la pénurie de matériel et de médicaments."

19h25: Le coronavirus a causé la mort de plus de 3.000 personnes,3.024 très précisément, en France, dont 418 de plus en 24 heures. 5.056 personnes en réanimation (+424), 20.946 hospitalisations (+1.592). 44.550 cas confirmés ce soir en France. Il faut noter que 34% des patients hospitalisés en réanimation ont moins de 60 ans précise Jérôme Salomon le directeur Général de la Santé. "Bientôt nous allons pouvoir faire plus de 20.000 tests par jour en France. Nous combattons tous ensemble l'épidémie de coronavirus. Restez chez vous pour évitez d'autres cas graves. Le système de Santé s'est rapidement adapté. Nous avons affecté du personnel soignant, nos avons augmenté nos capacités en réanimation".

18h21: Un médecin hospitalier est mort du coronavirus alors qu'il était en réanimation dans un établissement en Moselle, a annoncé  la directrice générale du CHR de Metz, rapporte l'AFP. Il s'agit du 6e décès de praticien rendu public depuis le début de l'épidémie. "Je viens d'apprendre le décès d'un de nos médecins" qui était "hospitalisé dans le lit d'une autre réanimation" que celle du centre hospitalier régional (CHR) de Metz, a indiqué sa directrice générale, Marie-Odile Saillard, lors d'une audioconférence de presse. "Nous avons plusieurs médecins en réanimation aujourd'hui", a ajouté Marie-Odile Saillard, qui n'a pas souhaité donner plus de détails sur l'identité de la victime. "Un peu plus de quarante personnels hospitaliers" ont été contaminés par le Covid-19 au sein du CHR, a-t-elle indiqué, précisant que "dans ces personnes vous avez aussi des gens malades, mais pas gravement malades".

18h17 : Le nombre de morts repart à la hausse en Italie avec 812 décès en 24h

Le coronavirus a fait 812 morts supplémentaires en 24 heures en Italie, selon les chiffres communiqués par la protection civile ce lundi soir. En comparaison, entre samedi et dimanche, 756 personnes ont succombé au virus. 101.739 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, dont 1648 de plus ce lundi. 14.620 personnes sont par ailleurs guéries et sorties de l'hôpital.

18h01: Trente-neuf médecins et infirmiers cubains sont arrivés en renfort en Andorre, à la demande de la principauté, pour l'aider à faire face à l'épidémie de coronavirus, a indiqué le ministère de la Santé. L'Andorre devient ainsi le deuxième Etat d'Europe, après l'Italie, à recevoir l'aide directe de professionnels de la santé cubains.

16h54:  Le prince Charles est sorti de quarantaine, annonce Buckingham. Un représentant de Clarence House indique:"Après avoir consulté son médecin, le prince de Galles est maintenant sorti de l'auto-isolement". Et une source proche de la famille royale d'affirmer qu'il "est en bonne santé". 

15h29: Le Mondial de l'auto prévu en octobre prochain à Paris est annulé "dans sa forme actuelle" en raison de l'épidémie de Covid-19, ont annoncé ses organisateurs.

"Les parties Movin’On, Smart City et évènements hors-les murs ne sont pas, pour l’instant, remises en question. Nous étudions toutes les solutions alternatives en relation étroite avec nos principaux partenaires. La profonde réinvention de l’évènement que nous avons initiée, avec notamment une dimension de festival autour de la mobilité innovante, mais aussi un volet BtoB fort, pourrait en offrir l’opportunité.", ajoutent les organisateurs.

14h46: Plus de 25.000 personnes en Europe sont décédées du coronavirus, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Avec un total de 25.037 décès pour 399.381 cas, l'Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19. L'Italie (10.779 décès) et l'Espagne (7340) sont les deux pays du monde les plus atteints et concentrent à eux seuls près des trois quarts des décès européens.

14h23: Trois des neuf frères du couvent des Capucins à Crest (Drôme), que fréquenta jadis celui qui allait devenir l'abbé Pierre, créateur du mouvement Emmaus, sont morts du coronavirus ces derniers jours, a-t-on appris de sources concordantes.

"Frère Armand nous a quittés. Les Capucins de Crest sont cruellement éprouvés", a annoncé lundi le maire de la ville, Hervé Mariton, sur sa page Facebook.

Le défunt était âgé de 78 ans et avait une santé fragile, tout comme le père Pierre, 85 ans, décédé avant lui dans le week-end, a précisé le couvent à l'AFP.

Tous deux avaient été hospitalisés dans un état grave après un premier décès le 25 mars, celui de frère Emmanuel, selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré. Ce dernier avait 94 ans.

Le couvent des Capucins a reçu pour mission particulière l'accompagnement et l'accueil des frères anciens."Ils sont très courageux, font très attention, mais ce sont des personnes âgées, à la santé déjà fragile", souligne le père Guillaume Teissier, vicaire général du diocèse de Valence, joint au téléphone.

Ce lieu a été fréquenté par le futur abbé Pierre de 1932 à 1938, quand il étudiait la théologie après son noviciat.

14h16: La pandémie a fait au moins 34.610 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 727.080 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 183 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. A noter que ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Parmi ces cas, au moins 142.300 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

14h14: Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été placé ce lundi en quarantaine préventive, un employé de ses services ayant testé positif au nouveau coronavirus, a appris l'AFP.

"Avant même que l'enquête épidémiologique ne soit terminée et pour dissiper tout doute, le Premier ministre a décidé que lui et son personnel proche seraient en confinement", ont indiqué les services du Premier ministre à l'AFP, qui a par ailleurs appris que cette enquête avait été initiée après qu'un employé du bureau de Benjamin Netanyahu ait testé positif au Covid-19.

13h45: La compagnie aérienne britannique EasyJet a indiqué lundi qu'elle allait immobiliser l'ensemble de sa flotte pour une durée indéterminée à cause de la pandémie de coronavirus et des nombreux pays européens en confinement.

Elle avait déjà annoncé il y a dix jours qu'elle maintiendrait au sol la majorité de ses avions à cause de la paralysie du trafic mondial.

"Ces derniers jours, EasyJet a participé au rapatriement de clients avec 650 vols à ce jour pour ramener chez eux plus de 45.000 clients", le dernier ayant eu lieu dimanche, souligne la compagnie à bas prix dans un communiqué. 

"Nous allons continuer à travailler avec les autorités pour mettre en place des vols de sauvetage supplémentaires selon leurs demandes", ajoute-t-elle.

"A ce stade, il n'y a aucune certitude sur la date à laquelle les vols commerciaux pourront reprendre", précise Easyjet, qui dit continuer à tout faire pour alléger sa structure de coûts afin de faire face à l'impact économique de la pandémie, garder au sol les avions "supprimant un coût important".

Le transporteur assure disposer de comptes sains et dit avoir trouvé un accord avec le syndicat britannique Unite pour que son personnel de cabine se mette en congés. "L'accord sera effectif à partir du 1er avril pour deux mois et les équipages seront payés 80% de leur salaire moyen grâce au système mis en place par le gouvernement pour maintenir les emplois".

Easyjet discute par ailleurs avec les syndicats à travers l'Europe pour ses employés hors Royaume-Uni. La compagnie salue notamment la décision de Paris d'inclure tous les employés en contrats (français) dans un mécanisme (d'indemnisation d'activité partielle) ce qui rassure nos 1.700 employés en France", d'après une porte-parole.

La compagnie emploie 13.000 personnes dans huit pays européens.

Le secteur aérien traverse la pire crise de son histoire à cause de la pandémie qui, en l'espace de quelques semaines, a forcé les compagnies à suspendre la majeure partie, voire tout leur programme de vols.

A Londres, l'aéroport de Gatwick, le deuxième de la capitale britannique, a annoncé la semaine dernière la fermeture d'un terminal et une forte réduction de ses activités. London City Airport, situé dans l'est de la capitale non loin du quartier financier de Canary Wharf, a suspendu les siennes.

Le gouvernement de Boris Johnson a pour l'instant indiqué qu'un plan de sauvetage sectoriel n'était pas à l'ordre du jour et que l'Etat britannique ne volerait au secours des compagnies ou aéroports que si "toutes les autres options (étaient) épuisées", notamment le recours aux aides aux entreprises déjà annoncées, ou encore faire appel aux actionnaires et investisseurs actuels.

D'après la BBC, Virgin Atlantic pourrait appeler à la rescousse dans les prochains jours le gouvernement britannique et lui demander l'injection de centaines de millions de livres.

Par ailleurs, les employés au chômage technique de Virgin et Easyjet ont été invités à participer aux efforts du système de santé public pour mettre en place un hôpital de campagne dans l'est de Londres.

L'Etat américain, de son côté, envisage de prendre des participations dans les compagnies aériennes pour les soutenir face aux effets de la pandémie de coronavirus.

13h10: Un avion de transport transportant plus de 10 millions de masques médicaux est attendu lundi à l'aéroport de Paris-Vatry (Marne) dans le cadre du "pont aérien" entre la Chine et la France pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

L'appareil, un Antonov-124, est le premier d'une noria de rotations affrétées par le logisticien Geodis pour le compte de l'Etat, a affirmé à l'AFP Eric Martin-Neuville, directeur général de l'activité commission de transport international chez Geodis, qui n'était pas en mesure de préciser l'heure d'arrivée.

Quatre rotations sont prévues chaque semaine avec deux appareils de ce type affrétés auprès d'une société russe basée à Krasnoïarsk.

"On a sécurisé les moyens de transport pour un mois et renouvelé pour un mois supplémentaire voire plus", a-t-il détaillé.

L'Antonov-124 peut transporter 650 m3 de marchandises, soit 10 à 13 millions de masques par vol, selon lui.

Les vols sont opérés depuis Shenzhen et Shanghai et les avions doivent se ravitailler en route à Krasnoïarsk, n'étant pas en mesure d'effectuer le vol direct vers Vatry, situé à 150 kilomètres à l'est de Paris et qui dispose d'une zone cargo dédiée au fret.

Geodis se charge également d'acheminer la cargaison depuis les usines de production chinoise vers l'aéroport puis, une fois en France, vers un entrepôt de Santé publique France, situé à proximité de Vatry.

Samedi, le gouvernement a annoncé l'instauration d'un pont aérien avec la Chine pour acheminer en toute sécurité des cargaisons de masques, dont les soignants manquent cruellement pour se protéger face à l'épidémie de coronavirus.

La France a commandé "plus d'un milliard" de masques, notamment à la Chine, avait détaillé le ministre de la Santé, Olivier Véran, précisant que les personnels soignants avaient besoin de 40 millions de masques par semaine.

Pour le logisticien, la difficulté a été de monter l'opération en une semaine, de trouver les avions alors que les avions cargo sont rares, "d'obtenir les droits d'atterrissage" et d'optimiser les chargement et les vols en fonction de la production des usines, a expliqué M. Martin-Neuville.

"On a fait des opérations similaires dans un cadre industriel ou d'opération humanitaire, mais je n'en ai jamais vu de cette ampleur-là, et surtout sur cette durée-là", a-t-il confié.

Dimanche, un avion cargo d'Air France, affrété par le logisticien Bolloré selon plusieurs sources proches du dossier, a atterri à l'aéroport de Roissy en provenance de Chine, convoyant 5,5 millions de masques médicaux.

12h43: Six patients atteints du Covid-19 ont été transférés lundi par trois hélicoptères de l'armée de terre depuis Strasbourg vers la Suisse et l'Allemagne, a-t-on appris auprès de la préfète du Grand Est.

Après les multiples évacuations du week-end, par TGV, car, hélicoptères et avion militaires, la préfète de la région Josiane Chevalier a fait état lundi auprès de l'AFP d'une "évacuation de patients de Saverne et d'Haguenau ce matin vers Berne et Francfort par des hélicos NH90 de l'armée de terre depuis Entzheim".

Ces trois appareils se sont posés sur le tarmac de l'aéroport de Strasbourg-Entzheim et ont embarqué les patients par deux, a constaté un photographe de l'AFP.

Grâce à ces nombreuses évacuations vers d'autres régions françaises et les pays frontaliers pour soulager des hôpitaux saturés, le nombre de patients en réanimation dans la région avait légèrement baissé pour la première fois dimanche, selon l'Agence régionale de Santé. Elle avait fait état de "774 patients en réanimation soit 12 de moins" que samedi. 

Le nombre de décès enregistrés dans les hôpitaux du Grand Est depuis le début de l'épidémie de coronavirus s'élevait dimanche à 816.

12h07: La Direction générale de la régie des transports parisien , dans un communiqué, "faire part part de sa plus vive émotion" après le décès d'un cadre Responsable Transport d'un centre Bus en lien avec le Covid-19. Et d'indiquer qu'une cellule d'assistance psychologique a été mise en place pour tous ceux qui en ressentiraient le besoin.

"Mes premières pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous adressons toutes nos condoléances", a indiqué la présidente de la RATP, Catherine Guillouard. "Je tiens également à exprimer toute notre solidarité envers l'ensemble de ses collègues du centre Bus."

11h49: Le bilan s'alourdit en Espagne avec 812 morts supplémentaires en 24 heures, soit un total de 7340 morts depuis le début de l'épidémie. 

11h48: La barre des 500 morts a été franchie en Belgique, selon les autorités sanitaires. Le pays compte près de 12.000 cas désormais. 

11h36: Marine Le Pen (RN) a jugé lundi nécessaire que les médecins de ville puissent prescrire la Chloroquine pour des symptômes "peu graves" du coronavirus afin d'éviter la saturation des hôpitaux et le risque de tri des malades.

"Je pense qu'il faut tout de suite donner la possibilité à tous les médecins de ville qui savent ce qu'ils font et connaissent les effets secondaires possibles de ce médicament, la capacité de le prescrire à ceux qui sont contaminés avec des symptômes peu graves", a expliqué la présidente du Rassemblement national du France Info.

"Si on peut éviter l'aggravation des cas, si on peut éviter ne serait-ce que 10% de baisse des cas graves, cela voudra dire qu'on ne sera pas obligé de trier les gens à la sortie, qu'on ne laissera pas sur le côté, sans respirateur, sans aide, des personnes âgées parce qu'on a pas les moyens matériels de les soigner", a-t-elle fait valoir.

"Je ne comprends pas que le professeur Raoult qui indique que la chloroquine est utile dès les premiers symptômes, précisément pour éviter l'aggravation d'un certain nombre de cas, se retrouve avec une réponse du gouvernement qui lui dit: on va (l') utiliser pour les cas très graves", a-t-elle expliqué.

Le professeur français Didier Raoult a publié des études confirmant, selon lui, "l'efficacité" de la chloroquine, un anti-paludéen, contre le nouveau coronavirus, mais cette affirmation est contestée par de nombreux scientifiques.

Suivant les recommandations du Haut conseil de santé publique, le gouvernement a pour l'instant limité l'utilisation de ce traitement aux malades souffrant de "formes graves" du coronavirus, dans les hôpitaux, sous une surveillance stricte et suite à une décision collégiale des médecins.

Plusieurs essais cliniques menés notamment au niveau européen ou sous l'égide de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) cherchent à tester des traitements expérimentaux.

11h20: Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, propriétaire du groupe EPH et actionnaires de plusieurs journaux en France, dont Le Monde, annonce avoir contracté le virus. Et de préciser être autoconfiné depuis le 12 mars. 

10h29: Selon le dernier recensement de l'AFP, à partir de sources officielles, le seuil des 700.000 cas dans le monde vient d'être dépassé avec un nombre exact de 723.740.

Au moins 715 204 personnes ont été infectées dans 183 pays et territoires : au premier rang les Etats-Unis (143 025 cas dont 2 514 décès), puis l'Italie (97 689), et la Chine (81 470 cas, 3 304 morts), foyer initial de la contagion.

09h46: Sur BFM TV, Bruno Le Maire assure qu'"il n'y a pas de pénurie alimentaire à l'heure actuelle"

Le ministre de l'Economie a cependant reconnu "des tensions sur certains produits", à l'image des pâtes. Avant d'appeler à "garantir la sécurité de la chaîne alimentaire de l’agriculteur jusqu’au distributeur en passant par les routiers", dont les syndicats menacent de faire usage de leur droit de retrait en cas de "manquements" aux mesures de protection sanitaire contre le coronavirus. 

08h41: Le régulateur du médicament aux États-Unis a autorisé cette nuit la chloroquine et l'hydroxychloroquine contre le coronavirus, uniquement à l'hôpital. Il s'agit de traitements antipaludiques sur lesquels le président Donald Trump fonde les plus grands espoirs. Dans un communiqué, le département de la Santé a indiqué que la FDA (Federal Drug Administration) donnait son feu vert pour que ces traitements soient "distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n'est pas disponible ou faisable". Le président américain avait vanté le 24 mars les mérites de ce médicament. "Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Ce serait un don du ciel si ça marchait", avait-il déclaré.

08h31: Jean-Michel Blanquer avait évoqué la date du 4 mai prochain pour le retour des élèves en classe, mais ce matin, il tient à modérer ses propos en expliquant: "c'est un scénario, pas plus, pas moins", a-t-il insisté ce matin sur Europe 1. "C'est une possibilité, ça dépend de l'évolution de l'épidémie", a commenté le ministre de l'Education nationale. "J’espère qu’on sera en mesure de rentrer le 4 mai (…) Il faudrait que le pic de l’épidémie soit derrière nous à ce moment-là. (...) Mais peut-être ça sera plus tard."

07h32: Nouveau bilan  en Allemagne. Le pays a recensé un total de 57 298 cas de contamination et 455 morts, annonce ce matin l'institut Robert Koch, autorité fédérale de la santé. Cela représente 4 751 cas et 66 morts supplémentaires en 24 heures.

06h51: Le Royaume-Uni pourrait ne pas renouer avec une vie normale avant six mois ou plus en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, a averti dimanche la cheffe adjointe des services sanitaires britanniques, Jenny Harries. Mme Harries a estimé qu'il serait "dangereux" de lever subitement le confinement auquel la population est actuellement soumise car cela pourrait entraîner une résurgence du virus. "Au cours des six prochains mois, nous ferons le point toutes les trois semaines", et ce, "durant trois à six mois idéalement (...)", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse, jugeant "plausible que nous puissions aller au-delà".

Le gouvernement britannique a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines, afin de tenter de freiner la propagation de l'épidémie qui a fait 1.228 morts et officiellement contaminé 19.522 personnes au Royaume-Uni, selon un bilan des autorités sanitaires publié dimanche. Plus tôt dimanche, le bras droit du Premier ministre conservateur Boris Johnson avait prévenu que les Britanniques devaient se préparer à "une longue période" de confinement.

06h03: "Les projections indiquent que le pic du taux de mortalité devrait probablement avoir lieu dans deux semaines", a admis le président américain, depuis les jardins de la Maison Blanche. Quelques heures plus tôt, l'un des plus éminents spécialistes américains Anthony Fauci, également conseiller du président sur ce dossier, avait mis l'Amérique face à la gravité de l'épidémie. Il avait évoqué la possibilité qu'elle fasse "entre 100.000 et 200.000" morts, contre près de 2.500 actuellement. Les Etats-Unis sont déjà le pays enregistrant le plus grand nombre de cas confirmés, environ 140.000.

05h48: Entre samedi et dimanche, l'Espagne a enregistré 838 morts, un nouveau record, pour le troisième jour consécutif, de décès en 24 heures, pour atteindre un bilan de 6.528. "Notre problème fondamental en ce moment est de garantir que les unités de soins intensifs ne saturent pas", a résumé le directeur du Centre d'urgences sanitaires, Fernando Simon.

05h11: Le nouveau coronavirus a causé 292 nouveaux décès enregistrés à l'hôpital en 24 heures en France, portant le bilan à 2.606 morts depuis le début de l'épidémie, selon les dernières données publiées dimanche soir. Selon ce nouveau bilan, il y a 40.174 cas confirmés d'infection au Covid-19 dans le pays (contre 37.575 samedi). 19.354 personnes sont hospitalisées(contre 17.620 la veille). "Il y a une augmentation de 10% de malades entrants depuis hier, reflet de contaminations survenues il y a environ deux semaines, avant les mesures de confinement", a souligné le Directeur général de la Santé, Jérôme Salomon au cours de son point de presse quotidien. 4.632 cas graves nécessitent des soins très lourds en réanimation, a ajouté M. Salomon.

En 24 heures, 359 nouveaux patients ont été placés en réanimation. "C'est ce nombre quotidien d'entrée en réanimation qui est l'élément le plus important à surveiller pour prédire notre capacité à prendre en charge les malades les plus graves. Il reflète la dynamique de l'épidémie", a dit M. Salomon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de zig et puce
30/mars/2020 - 22h50
thiistiime a écrit :

Décès quotidiens en hausse en Italie, mais 2 fois moins de nouveaux positifs par rapport à hier :exmark:

C'est vrai que l'on parle beaucoup du nombre de décès qui hélas sont encore  effrayants

mais pas assez de la lueur d'espoir que sont les nouveaux cas , ils baissent de jour en jour 

Portrait de Blek37
30/mars/2020 - 22h37
JF_Lacour a écrit :

Chez le voisin autrichien...( source 20minutes )

"Un responsable de l'écurie autrichienne de Formule 1 Red Bull Racing a reconnu avoir proposé une stratégie de contamination volontaire des pilotes par le nouveau coronavirus, afin qu'ils puissent en être immunisés pour le début de la saison, mais sans obtenir de gain de cause."

 

20minutes comme source d'information, MDR !

Portrait de bengalister
30/mars/2020 - 20h52
JF_Lacour a écrit :

Chez le voisin autrichien...( source 20minutes )

"Un responsable de l'écurie autrichienne de Formule 1 Red Bull Racing a reconnu avoir proposé une stratégie de contamination volontaire des pilotes par le nouveau coronavirus, afin qu'ils puissent en être immunisés pour le début de la saison, mais sans obtenir de gain de cause."

 

Merci pour l'info.J'ai vu passer plusieurs articles sur une étude Chinoise qui dit que la sévérité des symptomes est liée à la charge virale initale injectée.Je dis peut-être une connerie mais c'est sans doute pour ça que beaucoup de médecins/personnels hospitaliers en meurent car ils y sont exposés fortement et de façon continue (en + de la fatigue/stress) avant que les anti-corps ne fassent leur effet.

Je suppose que pour ces pilotes autrichiens, ils prévoyaient respirateur, chloroquine, vitamineC, et injection minimaliste.

 

Portrait de vévert1416
30/mars/2020 - 19h41

Les chiffres repartent à la hausse .... smiley

Portrait de TychoStation
30/mars/2020 - 18h28

Même nombre de morts en Espagne et en Italie aujourd'hui. 812 exactement. C'est dramatique. 

Portrait de thiistiime
30/mars/2020 - 18h22

Décès quotidiens en hausse en Italie, mais 2 fois moins de nouveaux positifs par rapport à hier smiley

Portrait de JF_Lacour
30/mars/2020 - 18h10
bengalister a écrit :

L'Allemagne va délivrer un passeport pour les  immunisés covid19 après un test de recherche d'anticorps (ils parlent de 100 000/semaine) mais:

- ça va prendre du temps

- il y a en effet pervers c'est que les gens vont peut-être chercher à s'infecter pour avoir ce passeport

- il y aura sûrement des faux

 

 

Chez le voisin autrichien...( source 20minutes )

"Un responsable de l'écurie autrichienne de Formule 1 Red Bull Racing a reconnu avoir proposé une stratégie de contamination volontaire des pilotes par le nouveau coronavirus, afin qu'ils puissent en être immunisés pour le début de la saison, mais sans obtenir de gain de cause."

 

Portrait de Sorj
30/mars/2020 - 17h44

Balance ton Poste spécial Didier Raoult demain.

...........

Facepalm.

Portrait de hummerH2
30/mars/2020 - 17h28
bengalister a écrit :

Pas de vaccin avant au moins 6 mois (le plus optimiste) donc d'ici là, on devra sans doute continuer la distanciation physique, éviter les rassemblements inutiles et porter un masque.

 

Au mois d'Aout, on ne verra plus de marques de string, mais des marques de masques !!!smiley

On va bien voir débouler sur le marché des "masques string" , et pour les soirées coquines des masques en résille !!! smiley

Portrait de bengalister
30/mars/2020 - 17h09
Sorj a écrit :

L’idéal serait peut être de pouvoir faire une recherche d’anticorps chez tout le monde.

Combien sont immunisés sans le savoir ?

J’ai vu un essai passer : ils transfusent des anticorps de personnes guéries à des personnes intubées. Il y aurait amélioration chez 75% de ces personnes.

On pourrait donc se rendre utiles.

L'Allemagne va délivrer un passeport pour les  immunisés covid19 après un test de recherche d'anticorps (ils parlent de 100 000/semaine) mais:

- ça va prendre du temps

- il y a en effet pervers c'est que les gens vont peut-être chercher à s'infecter pour avoir ce passeport

- il y aura sûrement des faux

 

 

Portrait de bengalister
30/mars/2020 - 17h06
thiistiime a écrit :

Bouches-du-Rhône (département du Pr Raoult) : 1 décès pour 23 hospitalisations

Moyenne nationale : 1 décès pour 7 hospitalisations

Près de 4 fois moins de décès dans les Bouches du Rhône qu'en Seine Saint Denis pour autant d'hospitalisations et de réanimations.

Effet du traitement chloroquine ?

Ça peut être aussi l'âge median des patients (plus bas ?) et le fait que l'hopital de Marseille ne soit surchargé contrairement à certains en France (ce qui fait bien baisser la moyenne). Mais c'est encourageant.

 

Portrait de bengalister
30/mars/2020 - 17h04
nina83 a écrit :

au mois d'octobre...... on en sera toujours au même point ?????? c'est réconfortant >)

Pas de vaccin avant au moins 6 mois (le plus optimiste) donc d'ici là, on devra sans doute continuer la distanciation physique, éviter les rassemblements inutiles et porter un masque.

 

Portrait de thiistiime
30/mars/2020 - 16h15

Bouches-du-Rhône (département du Pr Raoult) : 1 décès pour 23 hospitalisations

Moyenne nationale : 1 décès pour 7 hospitalisations

Près de 4 fois moins de décès dans les Bouches du Rhône qu'en Seine Saint Denis pour autant d'hospitalisations et de réanimations.

Effet du traitement chloroquine ?

Portrait de nina83
30/mars/2020 - 16h14

au mois d'octobre...... on en sera toujours au même point ?????? c'est réconfortant &gtsmiley

Portrait de Pitivier°.
30/mars/2020 - 12h14
Batori a écrit :
Et nous on réfléchit... Quand on donnera un go, il n’y en aura plus sur le marché, les américains auront achetés tous les stocks... Effectivement nous sommes bien en guerre, mais en déroute comme en 40.

C'est ce que me disait le Chef hier smiley

Portrait de Citoyen86
30/mars/2020 - 10h47 - depuis l'application mobile
Sergent tirailleur Highway a écrit :
On va avoir l'air bien c**si ça marche.

@Sergent tirailleur Highway : ils auront autant de morts et de guérisons que nous probablement. La chloroquine ne pourrait qu'accélérer la guérison, ce qui est invérifiable puisque certains guérissent plus vite que d'autres.

Portrait de Harriet
30/mars/2020 - 10h23
Sorj a écrit :

L’idéal serait peut être de pouvoir faire une recherche d’anticorps chez tout le monde.

Combien sont immunisés sans le savoir ?

J’ai vu un essai passer : ils transfusent des anticorps de personnes guéries à des personnes intubées. Il y aurait amélioration chez 75% de ces personnes.

On pourrait donc se rendre utiles.

Tout à fait !!!!!

C'est ce que je me disais en pensant au "déconfinement" , il faudrait que progressivement que ceux qui ont contracté la maladie puissent "sortir" prioritairement et ainsi créer l'immunité de groupe qui contribuera  également  à la fin de cette épidémie ...

Comme le disait une épidémiologiste ce matin, les chiffres de contaminés ne veulent rien dire puisque aucun dépistage de masse (contrairement à l'Allemagne, entre autres) ... 

Il y a probablement des millions de personnes qui ont été infectées avec  plus ou moins de symptômes ... si l'on met en équation la mortalité constatée et la létalité probable du virus (entre 1 et 3% en fonction des études/pays) ....

Portrait de Sorj
30/mars/2020 - 10h04
Harriet a écrit :

Oui, il serait intéressant de faire un test sérologique chez tous ceux qui prennent ce médicament, à la recherche d'anticorps , afin de savoir si le plaquenil les a protégés , rendus asymptomatiques ou n'a eu aucun effet ...

L’idéal serait peut être de pouvoir faire une recherche d’anticorps chez tout le monde.

Combien sont immunisés sans le savoir ?

J’ai vu un essai passer : ils transfusent des anticorps de personnes guéries à des personnes intubées. Il y aurait amélioration chez 75% de ces personnes.

On pourrait donc se rendre utiles.

Portrait de Sergent tirailleur Highway

On va avoir l'air bien c**si ça marche.

Portrait de Harriet
30/mars/2020 - 09h43
Sorj a écrit :

Ça serait intéressant de savoir quelle forme de Covid19 développent les personnes qui sont sous plaquenil toute l'année pour une pathologie chronique.

On a pas d’infos sur le sujet. 

Oui, il serait intéressant de faire un test sérologique chez tous ceux qui prennent ce médicament, à la recherche d'anticorps , afin de savoir si le plaquenil les a protégés , rendus asymptomatiques ou n'a eu aucun effet ...

Portrait de Angelussauron
30/mars/2020 - 09h41
Sorj a écrit :

Ça serait intéressant de savoir quelle forme de Covid19 développent les personnes qui sont sous plaquenil toute l'année pour une pathologie chronique.

On a pas d’infos sur le sujet. 

 

C'est dur de le savoir car souvent ces personnes prennent autre chose avec comme de la cortisone par ex et donc peut être des médicaments qui annulent l'effet du plaquenil sur le coronavirus.

Il faudrait qu'ils prennent que ça.

Il y a déjà eu des études dans d'autres pays comme la Chine sur son coté "préventif" pour l'instant aucun patient testé n'a eu le coronavirus mais pour l'instant c'est trop faible pour être pris en compte.

Sans parler que ce n'est pas la priorité vu qu'il n'y a pas assez de ce médicament pour s'en servir en même temps pour soigner et pour prévenir (et puis bon sur le long terme est ce que c'est pas dangereux si on a pas de pathologie?)

Il faudrait pouvoir faire des tests en masse et des que tu es positif prendre le médicament ça serait l'idéal mais pour l'instant utopiste (pas assez de tests et pas assez de plaquenil et d'anti viraux (qu'il ne faut pas oublier seul le plaquenil fait rien)).

 

Portrait de Sorj
30/mars/2020 - 09h15

Ça serait intéressant de savoir quelle forme de Covid19 développent les personnes qui sont sous plaquenil toute l'année pour une pathologie chronique.

On a pas d’infos sur le sujet. 

Portrait de Angelussauron
30/mars/2020 - 09h15

6 mois en confinement....

On aura d'autres problèmes de santé (et financier) avant surtout pour ceux en appartement.... et le coronavirus sera le cadet de nos soucis.

Portrait de Batori
30/mars/2020 - 08h53 - depuis l'application mobile

Et nous on réfléchit...
Quand on donnera un go, il n’y en aura plus sur le marché, les américains auront achetés tous les stocks...
Effectivement nous sommes bien en guerre, mais en déroute comme en 40.