20/03 14:42

VIRUS: Plusieurs SDF verbalisés en France car ils ne respectaient pas le confinement - Furieuses, des associations montent au créneau!

Plusieurs sans-domicile fixe ont été verbalisés par les forces de l’ordre en France, car ils ne respectaient pas le confinement instauré pour lutter contre la propagation du coronavirus, se sont indignées vendredi des associations.

« Nous demandons que des consignes claires soient transmises aux préfets pour que ces sanctions cessent immédiatement », a déclaré à l’AFP Florent Gueguen, directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), qui regroupe 800 associations de lutte contre la pauvreté.

Des cas ont notamment été recensés à Paris, Lyon et Bayonne, précisent les associations.

La préfecture de Lyon a d’ores et déjà affirmé que ces contraventions, si elles sont avérées après enquête interne, seront « immédiatement annulées » car « contraires aux instructions », selon le journal Le Progrès.

A Paris, « nous avons sensibilisé la préfecture au problème », a indiqué le Samusocial, qui gère le 115 (numéro d’urgence des sans-abri).

Selon l’organisation, ces verbalisations pénalisent en premier lieu les familles hébergées dans des hôtels sociaux, qui n’ont pas d’autres solutions que de sortir de leur chambre pour s’alimenter.

Les associations réclament par ailleurs des autorisations de circulation permanentes pour leurs salariés, en particulier ceux chargés du travail de veille en équipes de rue ou en maraudes, auprès des précaires.

Depuis mardi midi, les Français sont soumis à un confinement général. Pour circuler, ils doivent être munis d’une attestation officielle motivant leurs déplacements sous peine d’une amende de 135 euros.

Les associations ont à plusieurs reprises alerté les autorités sur les difficultés pour les personnes à la rue de respecter cette mesure, ainsi que les principes de précaution pour limiter les risques de contamination.

Quelques dizaines de SDF sont contaminés par le Covid-19, selon les autorités. Pour ceux qui ne peuvent pas être isolés dans les centres d’hébergement et dont l’état ne nécessite pas une hospitalisation, ils seront accueillis dans les prochains jours dans des centres dédiés, dits de « desserrement ».

Le ministère du Logement a par ailleurs annoncé jeudi la réquisition de chambres dans des hôtels, pour héberger les personnes encore à la rue. A Paris, près de 200 chambres seront ainsi mises à disposition d’ici la fin de la semaine.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air pur
21/mars/2020 - 08h42

C'est la France d'aujourd'hui et des consignes gouvernementales appliquées par des bourrins, le policier verbalise un sans domicile fixe qui couche dans la rue car il n'est pas confiné chez lui...... et le sanctionne d'une amende de 135 euros qu'il ne pourra jamais payer !

Portrait de colin33
20/mars/2020 - 18h26 - depuis l'application mobile

C le préfet de police qui devrait être viré et depuis longtemps !!!

Portrait de colin33
20/mars/2020 - 18h23 - depuis l'application mobile

Vrai ?? C'est plus que honteux, voir ça en France en 2020 c'est incroyable.....

Portrait de Wouhpinaise
20/mars/2020 - 18h01

Si c'est avéré c'est parfaitement dégueulasse !

Portrait de À mon humble avis

Les oubliés de la République.. mais ils existent bien, par milliers, et sont livrés à eux même dans cette période dramatique??.. quel Honte!

Portrait de rom6
20/mars/2020 - 16h58 - depuis l'application mobile

Ous croyez vraiment que les policiers vont mettre une amande de 130€ à un sdf qui n à pas d argent ? Soyez realistes

Portrait de gros ours
20/mars/2020 - 16h23

C'est un fake. Macron avais promis qu'il n'y aurait plus de sdf a partir du 1er janvier 2018. Ce grand president ne nous aurait quand meme pas menti.

Portrait de gros ours
20/mars/2020 - 16h18
rom6 a écrit :
Ce sont sûrement des flics qui ft ont fu zèle et non la faute à macron faut pas tout lui mettre sur le dos, mais il y a aussi de faux flics et gendarmes qui circulent qui profitent de la situation pour escroquer

A mon avis les faux flics foutent la paix aux sdf. Ils n'ont rien a y gagner.

Portrait de MICMAH458
20/mars/2020 - 15h53

Les flics appliquent les consignes qui leur ont été données, à savoir verbaliser tout ce qui bouge dans la rue et qui n'a pas de justificatif : attention donc aux chiens et chats errants, ils vont bientôt se prendre une prune par ces fonctionnaires... et je préfère ne pas ajouter d'adjectif pour terminer ma phrase.

Portrait de rom6
20/mars/2020 - 15h39 - depuis l'application mobile

Ce sont sûrement des flics qui ft ont fu zèle et non la faute à macron faut pas tout lui mettre sur le dos, mais il y a aussi de faux flics et gendarmes qui circulent qui profitent de la situation pour escroquer

Portrait de Harriet
20/mars/2020 - 15h29

Lamentable !

Comment un SDF peut se confiner : on marche sur la tête ! 

Portrait de Maxicoco
20/mars/2020 - 15h28
twilight zone a écrit :

ca pour faire chier les sans abris qui n'ont pas une thune ni de toit,y'a du monde....mais pour les cas sociaux des banlieux et les zones de non droit,il y a personne,on se chie dessus....

Oui mais c'est tellement plus facile que d'aller verbaliser dans le 93

Portrait de Brian
20/mars/2020 - 15h27 - depuis l'application mobile

Honte à Macron et tout le gouvernement.

Portrait de Maxicoco
20/mars/2020 - 15h24

Les SDF n'ont qu'à rester chez eux bordel !!