22/02 11:03

Parti de Dresde en Allemagne, le premier Airbus A380 de la flotte d’Air France a effectué son dernier vol avant d'être démantelé

Le premier Airbus A380 de la flotte d’Air France a effectué son dernier vol. Parti de Dresde en Allemagne, il a atterri à l’aéroport de Knock-Irlande Ouest (Irlande), où la société EirTrade Aviation se chargera de son démantèlement. Air France veut en effet tourner la page de l’A380 dont l’arrêt de la production a été annoncée par Airbus il y a un an, faute de commandes suffisantes.

Quelques mois plus tard, la compagnie nationale officialisait son intention de ne plus exploiter le Super Jumbo d’ici 2022, expliquant que "l’environnement de compétition actuel limite les marchés sur lesquels l’A380 peut être exploité de façon rentable".

Pour remplacer les A380, Air France-KLM a passé une commande fin 2019 de 10 A350-900 supplémentaires, portant à 38 le nombre d’A350 commandés par la compagnie française et dont trois ont déjà été livrés.

Selon le groupe, ce modèle "permet une consommation de carburant réduite de 25% par rapport aux appareils de génération précédente, soit une consommation de 2,5 litres par passager aux 100 kilomètres".

Air France s’attelle également à renouveler sa flotte moyen-courrier. En juillet 2019, elle a annoncé l’achat ferme d’une soixantaine d’Airbus A220 fabriqué au Canada, sa plus grosse commande depuis 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
23/février/2020 - 12h13
Dex a écrit :

Y a un truc qui m'échappe mais quelqu'un va sûrement pouvoir m'éclairer. Que l'avion soit un flop, OK. Mais pourquoi les démanteler? Ils sont dangereux? Il y a eu des accidents avec? Parce-que des flop, côté voitures, il y en a eu, mais c'est pas pour autant qu'on les a envoyées à la casse. 

Rien de tout ca mais on en fait quoi sinon ?

Si son propriétaire n'a pas pu revendre l'appareil sur le marché de l'occasion alors on ne peut pas l'abandonner dans un coin d'un aéroport.

Il va être désossé, découpé, démonté, etc.

Ce qui est vendable sur le marché de la pièce détachée sera mis de côté et le reste sera recyclé ou traité.

Enfin, dans un appareil il y a une part de produits toxiques.

Portrait de Dex
23/février/2020 - 09h13

Y a un truc qui m'échappe mais quelqu'un va sûrement pouvoir m'éclairer. Que l'avion soit un flop, OK. Mais pourquoi les démanteler? Ils sont dangereux? Il y a eu des accidents avec? Parce-que des flop, côté voitures, il y en a eu, mais c'est pas pour autant qu'on les a envoyées à la casse. 

Portrait de Jean Bonneau
22/février/2020 - 20h32
Poivre et Sel a écrit :

On peut en faire des maisons pour les sdf ?!

Le principal problème du logement des SDF aujourd'hui, ce n'est pas de trouver un endroit décent pour les héberger, mais de les convaincre de s'y installer. Beaucoup d'entre eux préfèrent aujourd'hui malheureusement leur tente ou le trottoir, plutôt que (selon eux) prendre le risque de se faire voler ou risquer d'autres choses quand ils sont entre eux dans un établissement.

D'un point de vue purement technique, c'est dommage pour cet avion, sur lequel des ingénieurs, techniciens et assembleurs se sont penchés pendant des années. C'était une belle prouesse. Toutefois, comme le Concorde d'ailleurs, au-delà des retards de plusieurs années qui ont pénalisé son lancement, le contexte économique et commercial ne s'y prête plus, c'est comme ça. Bien sur, beaucoup de gens vont refaire l'histoire en commençant par la fin, comme souvent. 

Portrait de Mimosas06
22/février/2020 - 17h56

Cette histoire rappelle le France ... Dommage c'était un bel avion  de plus beaucoup moins bruyant au décollage que les A319,320, etc... qui font un bruit de ferraille insupportable, qu'on peut constater quand on habite dans leur trajectoire.

Portrait de Poivre et Sel
22/février/2020 - 11h19

On peut en faire des maisons pour les sdf ?!