13/02 15:47

EXCLU - L’Abbé de la Morandais s'en prend au Figaro: "Je les accuse d'être contre le Pape, d'être très conservateurs, ils ne veulent pas d'évolution de l’Église" - VIDEO

Ce matin, l'abbé de la Morandais était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le prêtre a réagi à la décision du Pape François de ne pas ordonner prêtres des hommes mariés.

"Il n'a pas dit qu'il ne voulait pas. Il a dit que c'était à l'étude. Vous êtes payé par Le Figaro ou quoi ?", a-t-il débuté à destination du journaliste. Et d'ajouter : "Le Figaro est contre le pape François. J'accuse Le Figaro ! Ils sont très conservateurs. Les Cathos-Figaro, c'est 12 %. C'est la liste Bellamy. Ils ne veulent pas d'évolution de l’Église. Ils sont crispés sur une tradition fausse".

L'abbé de la Morandais a confié qu'il était boycotté par le quotidien "La Croix". "Je suis l'auteur, docteur en théologie et en histoire, le plus boycotté par les médias catholiques, parce que je dis des choses qu'ils n'aiment pas entendre", a-t-il continué.

"Le Pape François n'autorise toujours pas parce qu'il y a une polémique qui s'est créée. Un cardinal africain a fait un bouquin pour célébrer le célibat. Je trouve cette histoire hypocrite. S'il y a un pays où le célibat des prêtres n'est pas respecté, c'est bien en Afrique. Il y a des prêtres qui ont des femmes et des enfants. En France, franchement, ce n'est pas le truc des prêtres. Il faut bien entendu autoriser les prêtres mariés. C'est la vraie tradition des premiers siècles. Les Américains très conservateurs sont en train de monter ça en épingle pour faire du buzz donc on attend que les choses se calment. Les bonnes décisions, il faut les prendre dans le calme. Je pense que le pape François va y aller, plus tard. Il ne faut pas trop attendre", a-t-il continué en précisant que le Pape François ne va pas partir, "il est en bonne santé", contrairement aux rumeurs.

"Aujourd'hui, il y a une crispation parce qu'il faudrait parler de la morale sexuelle. (..) Jusqu'à 1142, il y avait des prêtres mariés. La vraie tradition ce sont les prêtres mariés. L’Église catholique a une vraie révolution à faire sur la sexualité", a expliqué le prêtre.

Et de continuer : "Dans l’Église, il faut fermer sa gueule. Moi je l'ouvre depuis l'âge de 25 ans. Je reste dans cette église parce que j'aime Jésus. (...) Quand le Titanic est menacé, il faut rester à bord. On ne fuit pas le bateau qui est menacé dans la tempête. Je vais arriver à faire changer les choses. Arrêtez de dire qu'on n'a pas le droit de coucher ensemble avant de se marier, c'est absurde ! La morale sexuelle de l’Église est une forme de cléricalisme. Il faut décléricaliser l’Église".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Saxo51
13/février/2020 - 16h46

Je confirme, il est remarquable (il m'a marié) smiley

Portrait de Micheldu17.02
13/février/2020 - 16h45

Et tout ça, au nom d' un " ami imaginaire".....smiley

Portrait de turfin
13/février/2020 - 16h32

Cet homme est remarquable de bons sens ! Un peu d'air frais dans la religion catholique  cela ne fait pas de mal, que l'on soit croyant ou non.