11/02 16:21

Très émue, la présidente du Collectif national des associations d'obèses réagit à un micro-trottoir après la Une censurée de Télérama - Vidéo

Ce matin, la présidente du Collectif national des associations d'obèses était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et  Non Stop People. Anne-Sophie Joly est revenue sur la décision du réseau social Instagram de censurer la dernière Une du magazine "Télérama" sur laquelle la DJ et militante Leslie Barbara Butch,  connue pour ses prises de position contre la grossophobie, pose nue devant l'objectif du photographe Jérôme Bonnet.

Avant l'interview, les téléspectateurs ont pu découvrir un micro-trottoir pour avoir l'avis de passant sur cette Une qui montre une personne en surpoids. Pour un homme interrogé, la femme est "mise en scène dans une position qui lui est défavorable" pour dit-il cette femme qui est "victime d'une infirmité".

"J'ai des frissons quand j'entend ça. L'obésité est une maladie qui est reconnue par l'OMS. Au-delà de ça, on ne choisit pas d'être obèse. Est-ce qu'on choisit d'être bête ? Est-ce qu'on choisit d'être obèse ? La réponse est non !", a réagi, très émue, Anne-Sophie Joly, en précisant que la photo "est belle". Leslie Barbara Butch "est magnifique, elle rayonne".

Anne-Sophie Joly explique être "blessée" par la décision d'Instagram de censurer la Une. "Il faut rentrer dans un standard, où tout le monde doit se ressembler. Et au final, on n'arrête pas de dire : 'détachez vous de ce qu'est le voisin'. On fait comment pour se détacher du voisin si on vous demande de rentrer dans des stéréotypes ? C'est n'importe quoi ! Les gens sont comme ils sont avec ce qu'ils sont. Essayez d'être qui vous êtes en essayant de rester en bonne santé le plus longtemps possible", a-t-elle continué. Et d'ajouter : "Sur une apparence physique, on va vous coller une étiquette. J'ai envie de vous dire merde ! On a des capacités humaines, on a des valeurs. On est juste différent".

"On représente physiquement ce que les autres ne veulent pas (...) Ouvrez vos chakras !", a conclu Anne-Sophie Joly.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Panurge
12/février/2020 - 17h02

C'est fou toutes ces maladies qui sont les causes de l'obésité ? Le plus surprenant c'est que dans notre pays l'obésité morbide n'existait pas ou très peu il a trente ans... donc toute ces maladies sont apparues  il y a quelques années ? Pourquoi le ministère de la santé n'a jamais alerté les français de ces risques ? En tout cas dans n'importe quel documentaire ou article ayant parlé de ce sujet ,  il y avait toujours un problème récurrent concernant l'obésité : c'était la" surbouffe " et non une maladie!

Portrait de Greenday2013
12/février/2020 - 12h49

"Au-delà de ça, on ne choisit pas d'être obèse."

Hum, tout est relatif. On ne décide pas à 100 % de sa silhouette, mais on a quand même la maîtrise de son alimentation. Même si je peux comprendre que pour des raisons, notamment hormonales, la faim ne soit pas ressentie de la même façon selon les personnes.

Portrait de seb2746
11/février/2020 - 18h12
Tenvalacruchealo a écrit :

Est-ce que Instagram a censuré par un modérateur humain ou bien un logiciel  qui selon certain critère censure?

HUMAIN là, c'est là que c'est très grave et toujours aucune excuse de leur part.

Les gars font la sourde oreille et ne veulent RIEN savoir.

Portrait de Tenvalacruchealo
11/février/2020 - 17h30

Est-ce que Instagram a censuré par un modérateur humain ou bien un logiciel  qui selon certain critère censure?